A la Une

Russie : la Coalition internationale a interféré dans la lutte contre le terrorisme menée par Damas

Les forces aériennes de la coalition internationale dirigée par les États-Unis s’efforcent à saper les efforts antiterroristes du gouvernement syrien, selon le général russe Sergueï Sourovikine.

«Les forces aériennes de la coalition [internationale dirigée par les Etats-Unis] et les bastions des forces de la Nouvelle armée syrienne [désormais connue sous le nom de l’Armée du commando révolutionnaire] ont bloqué la route des forces gouvernementales [syrienne], chargées de vaincre les groupes [djihadistes de Daesh]», a déclaré le 9 juin le général russe Sergueï Sourovikine.

Le général russe a expliqué qu’il espérait que la coalition internationale prendrait des mesures pour éviter d’autres attaques contre les forces gouvernementales et «[qu’elle] engagerait une lutte plus importante contre les terroristes de l’Etat islamique [présents sur] le territoire de la Syrie».

Frappe américaine : la dénonce «un acte d’agression» contre les forces anti- en

Cette déclaration survient après que l’aviation militaire américaine a bombardé et bloqué des forces pro-gouvernementales près de Al-Tanaf le 8 juin. Il s’agit du troisième incident de ce genre en quelques semaines.

Détails à suivre… 

Source: RT France

Une frappe de la coalition menée par les Etats-Unis aurait tué 14 civils à Raqqa

593a3f39c46188b10e8b460c

Des banlieues de Raqqa/© Rodi Said Source: Reuters

Un nouveau raid de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis a fait des morts et des blessés parmi les civils dans la ville de Raqqa, selon l’agence de presse SANA.

Des avions de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis ont mené le 8 juin un raid dans le quartier de Mafraq Jazra, dans la ville de Raqqa, selon l’agence de presse syrienne SANA. La frappe aurait fait 14 morts parmi les civils et, d’après l’AFP, le bilan pourrait encore s’alourdir, des dizaines de personnes ayant été blessées.

Les 14 victimes présumées de ce nouveau bombardement viennent un peu plus aggraver l’étendue des «dommages collatéraux» des attaques de la coalition menée par Washington. Le commandement de cette dernière avait reconnu le 2 juin avoir «tué par erreur» au moins 484 civils en Syrie et en Irak, depuis le début de son intervention, en août 2014. Mais ce chiffre pourrait être fortement sous-estimé. Ainsi, l’ONG britannique Airwars, gérée par des journalistes qui analysent les frappes de la coalition contre Daesh, estime qu’au moins 3 817 civils ont perdu la vie sous ses bombes sur cette période.

Human Rights Watch accuse Washington de négliger les civils après un raid aérien meurtrier en Syrie

J’aime 8

L’aviation de la coalition internationale a également effectué le 8 juin une troisième frappe aérienne sur les forces pro-gouvernementales en Syrie dans la ville d’Al-Tanaf. Ryan Dillon, porte-parole de l’opération américaine Inherent Resolve, menée dans le cadre de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis en Irak et en Syrie, a déclaré que le raid avait été mené à cause de la menace que les forces alliées au gouvernement syrien constituaient pour la coalition.

La coalition dirigée par les Etats-Unis livre un soutien aérien aux Forces démocratiques syriennes participants à la libération de Raqqa, bastion de Daesh.

Source: RT France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :