A la Une

Syrie : Progressions de l’armée dans les provinces d’Alep, de Raqqa, de Damas et de Homs.

Rédaction du site almanar

37liberes00L’armée syrienne et ses alliés poursuivent leurs progressions dans les provinces syriennes d’Alep, Raqqa, Homs et de Damas.

Selon Média de guerre, instance médiatique de la Résistance en Syrie, les forces gouvernementales et leurs alliés ont libéré de la milice wahhabite terroriste Daesh 37 localités et villages situés entre la province sud-est d’Alep et la province ouest de Raqqa.

Durant les combats dans cette zone, 500 miliciens de Daesh ont péri et des centaines d’autres ont été blessés, indique l’agence officielle Sana. 6 chars, deux véhicules BMB et trois drones équipés de bombes ont été détruits.

Une fois libérés, les équipes de génie chargées de désamorcer les mines et les engins piégés se sont déployées dans ces villages.

Dans la province de Homs, l’armée a libéré la région de Aabbassiyah et celle des vestiges des bains de Zanoubia. (Vidéo)

Dans la province de Damas,  Média de guerre rend compte que les forces régulières se sont emparées de toute la zone qui s’étend de ;a station électrique jusqu’à Tal Daqwat, dans la province orientale.

tallat_daqwatTal Daqwat est un mont situé sur un récif rocheux de plus de 900 mètres au dessus du niveau de la mer. Il constitue le point de jonction ente le nord et le sud du désert oriental de la Badia de la capitale.

Cette colline était occupée par Daesh qui l’a abandonnée au début de l’an 2017. Elle a alors été été reprise par les milices de l’Armée syrienne libre (ASL), en l’occurrence Jaïsh Ossoud alCharqiyyat et les forces d’Abou Abdo, avant d’être libérée jeudi par l’armée syrienne et ses alliés.

Dans la province de Hama, l’armée et ses alliés ont abattu un drone de Daesh dans la province de Salmiyyah et bombardé un convoi de véhicules et des repaires de la milice wahhabite.

Dans la ville de Deir Ezzor, l’armée a avorté un assaut lancé par Daesh contre les positions militaires dans l’axe sud de la ville, lui infligeant de lourdes pertes en vies humaines et en équipements militaires. En outre, 26 parachutes de denrées alimentaires ont été largués depuis les avions syriens sur les quartiers est de la ville de Deir Ezzor, assiégée par Daesh depuis 2014.

La coalition internationale intensifie ses frappes sur Raqqa. 40.000 enfants en danger

manar-08601470014970175902

La coalition internationale sous commandement américain intensifie ses raids aériens sur Raqqa et sa banlieue, tuant de nombreux civils, alors que la milice à majorité kurde des Forces démocratiques syriennes (FDS) poursuit sa progression dans le principal fief de la milice wahhabite terroriste Daesh (Etat islamique-EI) en Syrie.

Dans l’est de la ville, les combats au sol se poursuivaient vendredi entre les jihadistes takfiristes et les FDS,  soutenues par Washington qui ont annoncé mardi le lancement de l’assaut final sur Raqqa.

« Les bombardements de la coalition internationale se sont poursuivis toute la nuit sur Raqqa et ses environs », a indiqué à l’AFP l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).
« 23 civils ont été tués dans la soirée de jeudi » à la suite de « 25 frappes aériennes », a précisé l’OSDH.

Parmi les victimes, 15 personnes ont péri dans une frappe qui a visé un café internet dans la banlieue ouest de Raqqa où sont positionnées les FDS qui tentent d’attaquer la ville par ce front occidental.

Selon la chaine de télévision qatari al-Jazeera, citant des sources de Daesh, les avions américains et de la Coalition bombardent au phosphore blanc les quartiers résidentiels ce qui provoque des incendies.

La coalition internationale antijihadistes fournit aux FDS des armes, un appui aérien et les assiste au sol avec des conseillers.

Les raids de la coalition, qui se poursuivaient vendredi matin, visent à « ébranler les capacités de l’EI et à ouvrir la voie aux FDS dans l’est de la ville et (leur permettre) de lancer l’assaut sur d’autres fronts », selon l’OSDH.

Les FDS « ont pris le contrôle du quartier de Mechleb » dans l’est de la ville et « procèdent actuellement au nettoyage des mines et des engins explosifs », a affirmé à l’AFP le porte-parole de ces forces, Talal Sello.
Selon lui, les FDS avancent également à la périphérie nord de Raqqa et ont « réussi à repousser une attaque de l’EI dans la banlieue ouest de la ville ».

40.000 enfants en danger

Abou Mohammad, un militant du collectif « Raqa is Being Slaughtered Silently » (« Raqa est massacrée en silence »), a décrit les bombardements de la coalition comme « insensés ».

Selon lui, les conditions de vie se détériorent avec, outre les bombardements, des pénuries d’eau et d’électricité, et l’ouverture des magasins « une heure ou deux » seulement.
« La vie de plus de 40.000 enfants est en danger », a mis en garde l’Unicef vendredi.
« Les enfants sont privés des besoins les plus basiques », a affirmé le directeur régional de l’agence onusienne, Geert Cappelaere.

Selon le Pentagone, il reste « jusqu’à 2.500 » combattants de l’EI dans la ville.
Des dizaines de milliers de civils ont fui la ville et ses environs depuis le lancement par les FDS en novembre de leur vaste opération pour chasser l’EI de son principal bastion en Syrie.
Il resterait aujourd’hui à Raqqa environ 160.000 personnes, contre 300.000 avant le début de la guerre en 2011, estime l’ONU.

Quant aux troupes syriennes régulières, elles ont réussi mardi à pénétrer dans la province ouest de Raqqa, et ont repris à Daesh « 20 villages », aidées par des frappes russes, selon l’OSDH.

Une source militaire syrienne avait affirmé mardi à l’AFP que l’objectif de l’avancée des forces gouvernementales dans la province de Raqqa était « d’assurer la sécurité de la province (voisine) d’Alep contre les attaques des takfiristes ».

Selon l’AFP, il n’est pas encore clair s’il existe une quelconque coordination entre les  forces du régime et les FDS.

Source: Almanar

La « Coalition américaine » attaque aux bombes au phosphore blanc prohibées internationalement les quartiers à Raqqa

coalition

Raqqa / Des activistes sur les réseaux sociaux ont affirmé que les avions de combat de la « Coalition internationale », conduite par les Etats-Unis, avaient mené, pendant les dernières 24 heures, 25 raids  sur les quartiers de la ville de Raqqa et utilisé dans de nombreux raids des bombes au phosphore blanc prohibées internationalement.

Des sources civiles et médiatiques identiques ont assuré à SANA que les raids avaient visé des zones dans les environs ouest de la ville de Raqqa et dans la zone séparant les deux quartiers de Machelab et Sinaa, ainsi que le quartier de Sabahi, ce qui y a fait 17 martyrs, dont 12 dans un raid mené sur un cybercafé dans la zone de Jazara, située à proximité de l’Euphrate.

Razane / A. Chatta

Source: Sana

L’armée syrienne repousse une attaque menée par ‘’Daech’’ à Deir Ezzor

armc3a9e10

Deir Ezzor/  De grands groupes des terroristes du réseau ‘’Daech’’ ont attaqué hier soir et ce matin Sater Tanmiyah, nombre de collines à la périphérie du Panorama et du régiment 137, dans une tentative de contrôler ces zones, selon le correspondant de SANA dans le gouvernorat.

Le correspondant a expliqué que des unités de l’armée arabe syrienne avaient repoussé l’attaque et empêché les groupes terroristes de réaliser une avance sur le terrain, et ce en parallèle avec des raids menés par l’armée de l’air syrienne sur les axes et les lignes de ravitaillement des terroristes venant du village de Begheliyah et Wadi Thardeh.

Le correspondant a indiqué que les raids avaient visé plusieurs repaires des terroristes à Juneinah, à Maqabeir, à la périphérie du Panorama, à Jedaiydet Akedat, causant la destruction d’un QG de ‘’Daech’’ et faisant des tués parmi les terroristes, dont la majorité de nationalité étrangère.

‘’Parmi les terroristes tués il y a un égyptien, un Turc et un autre Irakien’’, a conclu le correspondant.

D.H./  L.A.

Source: Sana

L’état-major russe : La « Coalition internationale » aide les terroristes de « Daech » à consolider leurs positions

roudskoc3af

Moscou / L’état-major russe a affirmé que les opérations de la « Coalition internationale », conduite par les Etats-Unis, avaient aidé les terroristes de « Daech » à consolider leurs positions dans la périphérie de Palmyre et à Deir Ezzor.

Dans une conférence de presse, le chef du Commandement opérationnel principal de l’état-major russe, le général Sergueï Roudskoï, a fait savoir que les opérations de la « Coalition internationale » n’avaient pas réalisé des résultats concrets dans la lutte contre le terrorisme et avaient permis aux terroristes de « Daech » de prendre la fuite du siège et de consolider leurs positions dans la périphérie de Palmyre et Deir Ezzor.

« La situation sur le terrain a radicalement changé après la signature en mai dernier du mémorandum relatif à la création des zones de désescalade », a-t-il dit, soulignant que l’application du mémorandum avait permis la focalisation des efforts dans la reconstruction après la destruction due à la guerre.

A.Chatta

Source: Sana

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :