A la Une

Les Etats-Unis n’ont pas l’intention de respecter l’intégrité territoriale et la souveraineté de la Syrie et le font savoir

Les Etats-Unis sont en guerre ouverte non déclarée contre la Syrie et ses alliés, ils n’ont donc pas l’intention de respecter la  souveraineté et l’intégrité territoriale de la Syrie, comme le prouve la dernière provocation de l’avion de combat Su-22 syrien abattu le 18 juin au-dessus de la zone de Rassafa dans la banlieue sud de Raqqa.

En abattant le chasseur syrien après d’autres actes identiques condamnés par les autorités syriennes et leurs alliés, les Etats-Unis indiquent clairement qu’ils sont en guerre non déclarée contre les forces gouvernementales syriennes.

Avion syrien abattu par la coalition : un acte d’agression et un soutien au terrorisme pour

Or ils sont arrivés en Syrie sans prendre la peine de demander l’accord du gouvernement, et de nombreux analystes indiquent qu’ils sont parmi ceux qui ont créé les groupes terroristes évoluant en Syrie avec ce qu’ils appellent « l’Armée syrienne libre » qui a commis des massacres et crimes innombrables et dont les miliciens formés et armés ont rejoint massivement les rangs des groupes terroristes comme Daech.

Les Etats-Unis par leurs agissements appliquent souvent les lois états-uniennes qui ne respectent que les règles, l’ordre et les lois internes dans les actes de la vie internationale sur tous les plans (économique, stratégique, politique, monétaire, militaire….). Car ils se considèrent les gendarmes du monde. Ils ne sont donc pas disposés de respecter la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Syrie comme le réclame Moscou.

Armée USA.2

Par exemple les forces américaines construisent actuellement un centre de commandement de leurs forces militaires et des bâtiments résidentiels pour leur personnel dans la ville stratégique de Tabqa, à l’ouest de Raqqa et ont fermé toutes les voies qui y mènent. L’objectif est de transformer ce lieu en une base militaire à long terme sur le sol syrien. Ils ont donc entrepris de détruire les bâtiments des locaux du dortoir des militaires, de l’école Mohammad Faris et du bâtiment du service de renseignement militaire et juridique. Est-ce la raison de la nervosité excessive de leurs forces armées?

Depuis le début de la guerre en Syrie les Etats-Unis et leur coalition étrangère non-expressément invitée sur le terrain officiellement, font tout ce qui est en leur pouvoir pour déstabiliser l’Etat syrien et empêcher que toutes les parties concernées et impliquées ne puissent parvenir à une solution pacifique du conflit. Ils empêchent donc la survenance de  toute possibilité de coordination d’actions «sur le terrain» entre les soi-disant rébellions et le gouvernement syrien.

Les différents acteurs doivent donc intégrer définitivement cette donne pour éviter de fausser leur appréhension des évènements et compréhension de l’évolution des intentions et actions sur le terrain. La priorité devrait être donnée à la minimisation des pertes de tous genres et placer l’objectif du respect de l’intégrité territoriale et la reconstitution de la souveraineté de la Syrie au premier rang des préoccupations majeures non négociables, comme le prévoient la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies et d’autres documents de l’ONU.

Cela permettrait d’éviter d’évoluer dans une jungle touffue sans foi ni loi comme au temps du Far-West où régnait la loi du plus fort. Il y a une impossibilité logique d’être en Syrie et d’ignorer le gouvernement syrien qui défend son peuple et essaie  avec l’aide de ses alliés d’éradiquer le terrorisme et de reconstituer l’intégrité territoriale du pays mise en miette par des envahisseurs innombrables formés dans l’ombre, en provenance de divers horizons.

Actuellement seules les parties russe, turque et iranienne coopèrent étroitement avec les autorités syriennes, en coordonnant toutes leurs initiatives, propositions et actions avec le gouvernement syrien. Les États-Unis et leurs alliés prennent des mesures isolées qui ont souvent des effets contraires aux objectifs poursuivis par le gouvernement syrien et ses alliés. Avant les Etats-Unis agissaient dans l’ombre mais les résultats positifs tardent, maintenant c’est à visage découvert, car les rayons sombres ne suffisent plus pour fixer avec précision dans la ligne de mire l’objectif visé.

Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

En abattant un des avions de combat syriens, les Etats-Unis s’entrainent également à mieux connaître les failles des avions de combat russes.

Avion de combat Sukhoi Su-22

1 Trackback / Pingback

  1. Les Etats-Unis n’ont pas l’intention de respecter l’intégrité territoriale et la souvera ineté de la Syrie et le font savoir – MIRASTNEWS | Raimanet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :