A la Une

Macron: la France pourra frapper seule la Syrie + Notre commentaire

© REUTERS/ ECPAC/Handout

Notre commentaire

Il y a un problème avec la doctrine des autorités occidentales sur la culpabilité dans ce genre de sujet. Les autorités syriennes ont été pourtant désarmées de ces types d’armes, mais les terroristes armés par certaines parties dans l’ombre ne l’ont pas été. Et chaque fois que les armes chimiques sont utilisées en Syrie, les occidentaux accusent toujours instantanément sans la moindre preuve le gouvernement syrien pourtant désarmé par eux et les russes. Selon la thèse occidentale, en suivant chaque fois leur raisonnement, par exemple le vol qui s’est déroulé en France qui a conduit 2 russes, dont le chef de la délégation, Sergueï Kornev, responsable de l’armement russes de Rosoboronexport, une agence russe chargée des exportations militaires russes, à affronter une bande de 50 personnes à Saint-Denis aurait donc été perpétré par ricochet par les autorités françaises, puisque le délit s’est déroulé sur le territoire français. C’est un raisonnement absurde, irréfléchi et sans fondements scientifique et juridique qui se base uniquement sur le fameux concept de la chasse aux sorcières. Toutes les fois, les terroristes qui les ont utilisés n’ont jamais été indexés par eux et sont passés à travers les mailles de leurs filets. C’est extrêmement bizarre comme méthode de travail. Que se cache-t-il derrière tout cela?

Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

La France sera en mesure de porter des frappes aériennes de façon autonome en Syrie en cas d’utilisation d’armes chimiques dans la région, a déclaré le Président français Emmanuel Macron.

Le chef de l’État français vient de mettre les points sur les i quant à sa vision de la résolution de la crise syrienne qui ravage le pays depuis plusieurs années.

Ainsi, l’Hexagone n’hésitera pas à bombarder le territoire syrien afin de détruire des stocks d’armes chimiques, a déclaré M. Macron dans une interview aux quotidiens Le Figaro, Le Temps, Le Soir, Süddeutsche Zeitung, The Guardian, Corriere della Sera, El Pais et Gazeta Wyborcza.

«S’il est avéré que des armes chimiques sont utilisées sur le terrain et que nous savons en retracer la provenance», Paris sera en mesure de bombarder seule afin de «détruire les stocks d’armes chimiques identifiés», a affirmé le locataire de l’Élysée.

«L’utilisation d’armes chimiques donnera lieu à des répliques, y compris de la France seule. La France sera d’ailleurs à cet égard parfaitement alignée avec les États-Unis», a-t-il poursuivi.

En outre, le Président français a souligné l’importance de la coopération avec Moscou, indispensable pour mettre un terme aux hostilités dans la région.

«Nous avons besoin de la coopération de tous pour les éradiquer (les terroristes, ndlr), en particulier de la Russie. […] Réussir à travailler ensemble sur la Syrie pour lutter contre le terrorisme et déboucher sur une vraie sortie de crise, je pense que c’est faisable», a conclu M. Macron.

Source: Sputnik News – France

Un officiel russe agressé à Saint-Denis: Moscou envoie une note au Quai d’Orsay

1031938492

© AFP 2017 Clemens Bilan

Suite à l’agression perpétrée mardi contre un haut représentant de l’Agence russe d’exportation d’armements Rosoboronexport, l’ambassade russe à Paris a envoyé une note au ministère français des Affaires étrangères en vue d’éclaircir la situation.

Le chef de la délégation représentant l’Agence russe d’exportation d’armements Rosoboronexport au Salon international de l’aéronautique et de l’espace de Paris-Le Bourget, Sergueï Kornev, a été victime mardi d’une agression, a fait savoir le matin du même jour Maria Vorobiova, porte-parole du Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique (FSVTS).
L’ambassade russe à Paris a indiqué de son côté que l’incident n’était pas lié à l’activité professionnelle du haut représentant et qu’il s’agissait dans ce cas d’un simple cambriolage.
«Il ne s’agit pas d’une agression ciblée contre un membre de la délégation russe, mais d’un cambriolage banal», a confié aux médias russes la porte-parole de la mission diplomatique russe à Paris, Anna Chlytchkova.
L’ambassade, a-t-elle poursuivi, a envoyé une note à l’adresse du ministère français des Affaires étrangères l’appelant à mener une enquête minutieuse et exhaustive sur l’incident.
D’après les diplomates russes, les biens de M. Kornev n’ont pas été touchés. «Selon les données dont on dispose, les attaquants n’ont volé que le sac du chauffeur, qui se trouvait en l’occurrence sur le siège avant. Dans le sac, il y avait de l’argent et des documents», a précisé la porte-parole.
Pour rappel, quatre personnes ont été interpellées dans la foulée de l’incident. L’ambassade de Russie en France coopère actuellement avec les forces de l’ordre françaises dans le cadre du dossier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :