A la Une

Golan : l’armée syrienne repousse une attaque du front al-Nosra, soutenue par « Israël »

Rédaction d’almanar

Ce dimanche 25 juin, l'armée syrienne a pris le contrôle de la région de Machtal-Zohour dans les parages d'al-Baath
Ce dimanche 25 juin, l’armée syrienne a pris le contrôle de la région de Machtal-Zohour dans les parages d’al-Baath

ans l’après-midi du samedi 24 juin, les forces gouvernementales syriennes et leurs alliés ont repoussé une attaque de grande envergure menée par les milices rebelles sur le Golan, avec l’aide d’un hélicoptère israélien, a indiqué Média de guerre (MG), instance médiatique de la résistance en Syrie.

L’attaque a été lancée contre la ville d’al-Baath par le front al-Nosra (branche d’Al-Qaïda rebaptisée front Fatah al-Cham et combattant dans le cadre de Hayat Tahrir al-Cham). Elle était baptisée « Dieu, nous n’avons que toi » et était dirigée par la cellule d’opération « Jaïch Mohammad », précise MG. « Elle avait pour but d’alléger la pression exercée par les groupuscules armés dans la ville de Deraa en infiltrant des positions et des repaires de l’armée dans les parages de la ville », ajoute-t-il.

« Durant son assaut, le front al-Nosra a obtenu l’assistance d’un hélicoptère israélien qui a effectué des tirs contres le bâtiment du gouverneur et la boulangerie automatique de la ville d’Al-Baath, blessant 25 civils sans compter ceux qui ont été touchés par les obus de mortier tirés par le Nosra », indique aussi le communiqué de MG.

L’armée d’occupation israélienne et par la voix de son porte-parole Avechaï Adreï a reconnu avoir fait part aux combats, en disant avoir tiré sur des positions de l’armée syrienne, sous prétexte que ses positions dans le Golan occupé ont essuyé des roquettes.

Selon Sputnik, le service de presse de l’armée israélienne avait annoncé que l’aviation israélienne avait pris pour cible les forces syriennes suite à la chute d’une dizaine d’obus dans la partie des hauteurs du Golan contrôlée par Israël.

Comme l’indique Média de guerre, les miliciens du Nosra blessés ont tous été transportés vers les hôpitaux israéliens par le passage de Hamidiyyeh dans la province de Quneitra.

L’armée a également bombardé les positions du Nosra et des autres milices en profondeur, détruisant un char et trois véhicules équipés de mitrailleuses 23mm.

Selon Média de guerre, les sites rebelles ont diffusé des informations mensongères selon lesquelles ils ont soi-disant pris le contrôle de certains bâtiments à Al-Baath, ce que l’armée syrienne a nié en vrac.

«  Ils n’ont progressé d’aucun pouce. Ils ont essayé de profiter des frappes de l’ennemi israélien pour ouvrir une brèche, mais ils ont été repoussés vers où ils sont venus », a souligné un officier de l’armée syrienne pour MG.

A noter que les forces gouvernementales syriennes ont également été actives dans le nord-est du pays, où elles ont repoussé les attaques du groupe terroriste wahhabite Daech contre la ville de Deir ez-Zor, a annoncé l’agence de presse syrienne SANA se référant à une source militaire.

Source: Divers

Syrie : La coalition élargit son champ d’action et surveille les navires russes

manar-09319170014983805154

Le champ d’action de la coalition internationale, qui poursuit ses raids en Syrie, a été élargi ces deux derniers  jours à Tadmor (Palmyre) et aux régions de l’est et du nord-est du pays.

En parallèle, des avions-espions américains continuent de surveiller les navires russes déployés en Méditerranée.

Selon l’agence russe Sputnik, le rapport du 23 juin confirme que des raids de la coalition ont visé Abou Kamal, Deir Ezzor, Raqqa, les régions d’Al-Chaddadeh et d’Hassaké, dans le nord-est du pays.

Le 22 juin, les noms des régions d’Abou Kamal (est), de Deir Ezzor (nord-est), ainsi que de Palmyre ont réapparu dans les informations sur les missions réalisées par l’aviation de la coalition.

Alors que les frappes effectuées les 20 et 21 juin n’avaient visé que la région de Raqqa, la capitale autoproclamée du groupe terroriste wahhabite Daech, en Syrie.

En plus, le nombre de vols a presque doublé pour dépasser 30 par jour.

En outre, deux avions militaires américains ont effectué samedi de nouveaux vols de reconnaissance dans le secteur de la Méditerranée où se trouvent des navires de guerre russes qui participent à l’opération antiterroriste en Syrie, ont annoncé les sites occidentaux qui surveillent les vols des avions de combat.

Comme le rapporte Sputnik, un avion de patrouille maritime et de lutte anti-sous-marine Boeing P-8A Poseidon et un avion de reconnaissance stratégique Boeing RC-135W ont respectivement décollé de bases aériennes en Sicile et en Crète.

Ils ont surveillé la zone au large des côtes syriennes qui est interdite à la navigation maritime et aérienne en raison des tirs de missiles effectués par la Marine russe programmés pour les 23, 28 et 30 juin.

Vendredi dernier, deux avions de patrouille maritime P-8A Poseidon ont longtemps patrouillé dans le secteur d’où les frégates russes Amiral Essen et Amiral Grigorovitch et le sous-marin Krasnodar ont tiré des missiles de croisière Kalibr contre les positions des terroristes en Syrie.

Source: Sputnik

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :