A la Une

Le président Maduro dénonce le plan obscur pour justifier une intervention au Venezuela

Le chef de l’Etat a souligné aussi la victoire de la paix et de la vérité du Venezuela contre les actions interventionnistes promues par l’OEA. | Photo: @PresidencialVen

« Nous avons battu le contenu et le coup d’Etat oligarchique et impérialiste était prévu cette semaine contre le Venezuela », a déclaré le président.

Le président du Venezuela, Nicolás Maduro a dénoncé la droite dirigée par le secteur samedi pour activer et justifier une intervention dans ce plan de campagne.

« Nous avons contenu et avons vaincu le coup d’Etat oligarchique et impérialiste qui était prévu cette semaine contre le Venezuela. Et le pays est en paix », a déclaré le président.

Au cours d’une cérémonie tenue dans le patio d’honneur de l’Académie militaire, situé à Fuerte Tiuna (Caracas) en commémoration des 196 ans de la bataille de Carabobo, Maduro a expliqué que ce plan comprend plusieurs étapes dans une chaîne d’événements ils ont lieu du lundi au samedi.

Depuis l’augmentation des flambées de violence dans l’est de la capitale pour recueillir plus de morts et de créer l’agitation, jusqu’à ce que la trahison d’un groupe de soldats qui sont venus pour appeler un coup d’Etat pour justifier un processus d’intervention dans ce pays, faisait partie de cette l’agenda. Le président Maduro a souligné que cette action a été neutralisée par l’exécutif.

« A partir du haut commandement politique et militaire vous avez été assis et l’activité en éveil pour couper la chaîne des événements de coup d’Etat. Aujourd’hui, 196 ans de Carabobo, ont un contenu, nous l’avons révélé et nous avons défait le coup d’Etat impérialiste et notre pays est en paix », a-t-il dit.

Le chef de l’Etat a également souligné la victoire de la paix et de la vérité du Venezuela contre les actions interventionnistes promues par l’Organisation des États américains (OEA).

Nicolás Maduro a également signalé que les autorités vénézuéliennes ont détecté un centre d’opérations géré par les secteurs de l’opposition, qui cherchent à perpétrer des actes de sabotage de la plate-forme informatique du Conseil national électoral (CNE), afin d’empêcher la tenue des élections de l’Assemblée nationale constituante (ANC), le 30 Juillet.

Source: telesur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :