A la Une

Afghanistan: «Les USA y extrayaient l’uranium et l’emportaient avec eux»

© AP Photo/ Altaf Qadri

Les Américains exploitent et passent en contrebande l’uranium et d’autres métaux rares de la province de Helmend, au sud de l’Afghanistan, a confié à Sputnik un parlementaire afghan.

Un député afghan de la province de Helmend a affirmé à Sputnik que les États-Unis s’adonnaient à un trafic des ressources naturelles du village de Khanashin, en Afghanistan. Ce village, a-t-il expliqué, est connu pour sa mauvaise réputation: tous ceux qui s’y sont rendus en sont toujours retournés paralysés, et l’uranium semble en être la raison principale.

Toujours selon lui, pendant le lancement de l’intervention militaire américaine, les États-Unis et leurs alliés britanniques ont concentré leurs bases militaires à Khanashin, dans la province de Helmend, à cause des importantes réserves d’uranium et de pavot dont la région regorge. Toutefois, les autorités ne peuvent y intervenir, parce que la plupart de ces endroits ne sont pas contrôlés par le gouvernement afghan. Les unités principales et les bases militaires américaines y sont déployées, ainsi, tout le contrôle du territoire est entre leurs mains. Le gisement d’uranium de Khanashin a toujours été maîtrisé par les Taliban, ajoute-t-il.

En outre, le député a souligné que des forces étrangères ont été déployées à Garmsir, près de Khanashin. Elles y ont des bases aériennes et des aéroports, qui fonctionnent jour et nuit.

«Les Américains et les Britanniques y ont opéré. Personne ne sait précisément ce qu’ils faisaient là-bas. Ils sont venus pour assurer la sécurité, mais la situation s’est aggravée. Nous pensons qu’ils y extrayaient l’uranium et qu’ils l’emportaient avec eux», a-t-il déclaré.

La population locale a également confirmé à Sputnik que les militaires Américains transportaient l’uranium dans la nuit par camions, puis par avions cargos, ne laissant rien aux Afghans.

«Ils justifient leur présence avec des prétextes de sécurité, mais, sous ce couvert, ils volent et pillent», selon des habitants locaux.

Les députés de la Chambre du peuple (chambre basse du Parlement afghan) ont auparavant déclaré qu’il existait de nombreux témoignages du fait que les États-Unis exportent l’uranium de l’Afghanistan en avions cargos. Selon eux, les Américains ont installé une base militaire près des mines d’uranium.

Les parlementaires ont également fait remarquer que la province de Helmend, l’une des plus agitées de l’Afghanistan, était un centre d’exploitation minière et de contrebande de stupéfiants. On trouve à Khanashin des gisements d’uranium, de magnétite, d’apatite et de carbonite situés à 160 km de la frontière avec le Pakistan. Selon les données de recherches géologiques et minières, la province de Helmend est la plus riche en uranium et en thorium. En outre, il y a également des réserves de tantale et d’autres métaux rares.

La NASA annonce que la valeur des gisements de cuivre, de fer et d’autres métaux que l’on trouve dans la province d’Helmand s’élève à plus de 70 milliards d’euros. Jusqu’à présent, il n’y a pas eu d’exploitation industrielle de l’uranium en Afghanistan, mais à l’époque du gouvernement taliban, il était extrait avec l’aide de prisonniers.

Source: Sputnik News – France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :