A la Une

Chypre – La Turquie ne veut pas abandonner le contrôle stratégique sur cette île, voici pourquoi

© REUTERS/ Denis Balibouse

Le ministère grec des Affaires étrangères a accusé la Turquie de l’échec des négociations menées par l’ONU sur la réunification de Chypre. Radio Sputnik a discuté de la négociation échouée sur la réunification de Chypre avec le Professeur d’économie politique et Chef du Département des études européennes et des relations internationales de l’Université de Nicosie, Dr. Andreas Theophanous.

« Les négociations se sont effondrées parce que, évidemment, le côté grec de Chypre et Athènes voulaient que Ankara accepte le retrait des troupes turques de l’île et [résolve la question de] la détermination des garanties étrangères que la Turquie utilisait en 1974 pour envahir l’île », a déclaré l’expert à Radio Sputnik.

Selon Theophanous, «la partie grecque voulait discuter d’autres formes d’arrangements de sécurité», y compris des sujets comme l’égalité politique et la présidence tournante, mais «la Turquie n’a pas suivi comme prévu».

Les négociations échouées ont montré que la Turquie était réticente à faire des concessions à la Grèce, tandis que les Grecs, au contraire, étaient plus désireux de satisfaire aux exigences turques. Répondant à la question sur les explications possibles de la réticence turque à un compromis, Theophanous a déclaré:

« Il y a plusieurs mois, lorsque les attentes étaient encore plus élevées, nous avons analysé la politique turque à Chypre et nous n’avons rien vu qui suggère que la Turquie renonce à son objectif de maintenir un contrôle stratégique sur l’île. C’est donc la raison principale expliquant pourquoi les négociations ont échoué « , a déclaré l’expert.

« Peut-être, il y a également un problème avec le président Erdogan face à l’élection présidentielle en moins de deux ans. Peut-être, il ne voudrait pas faire des arrangements dans lesquels il pense qu’il fait de sérieuses concessions. C’est une autre considération que nous ne pouvons ignorer,  » a-t-il ajouté.

Les autorités grecques ont souligné dans leur déclaration que la partie turque a refusé de s’entendre sur les points qui avaient déjà été examinés.

Dans le même temps, le Premier ministre turc Binali Yildirim a reproché vendredi l’échec des négociations de la réunification de Chypre au côté grec, en l’accusant d’une approche non constructive du règlement de la crise.

Chypre a été divisée depuis 1974, lorsque la Turquie a occupé la partie nord de l’île, proclamant plus tard la région République turque de Chypre du Nord (TRNC). La Turquie maintient une présence militaire dans la TRNC, qui n’est reconnue que par Ankara comme un État indépendant. Les négociations menées par l’ONU sur la réunification de Chypre longtemps divisée se sont déroulées depuis des années et ont repris en mai 2015.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :