A la Une

Israël regarde anxieusement le fait que l’Iran élargisse son influence militaire en Syrie, au Liban

© AP Photo/ IRIB News Agency, Morteza Fakhrinejad

Une usine de missiles en cours d’élaboration par l’Iran au Liban sera à 50 mètres sous le sol et fortifiée contre les rafales aériennes israéliennes, selon un rapport du média américain Intelligence Online.

Selon le rapport, l’usine comprendra deux installations. La première installation, située à Hermel, dans la partie orientale de la vallée de la Beqaa, fabriquera des missiles Fateh-110 de surface à surface, d’une portée allant jusqu’à 300 kilomètres. Le missile est capable de transporter une ogive de 400 kg.

L’autre installation sera située sur la côte libanaise entre les villes de Tyr et Sidon. L’installation fabriquera des pièces de missiles qui seront livrées à d’autres usines, selon le rapport.

Ces usines de missiles au Liban ont été un mal de tête pour Israël. Le journal israélien YediotAhronot a récemment publié un rapport, citant le ministre de l’Éducation, Naftali Bennett. Selon le ministre, Israël envisage une frappe préventive, car Israël les considère comme une menace.

Sputnik Persian s’est assis avec Emad Abshenass, analyste politique iranien et rédacteur en chef du journal Iran Press, pour discuter de la situation.

Abshenass a souligné qu’au début de cette année, le ministre iranien de la Défense Hossein Dehghan a déclaré que le Liban avait tout le droit de construire une usine de missiles sur son sol (au Liban) pour les besoins de la défense de la nation.

« En tant qu’Etat souverain, le Liban peut le faire et personne n’a le droit de se mêler de ses affaires, y compris Israël. Le Liban construit une usine de missiles pour se défendre contre les menaces extérieures, qu’il s’agisse de frappes israéliennes ou d’attaques de Daesh », a déclaré l’expert.

Il a suggéré que la menace d’Israël pour attaquer les usines de missiles au Liban est la rhétorique parce que l’armée israélienne est incapable de les détruire.

« En outre, si Israël décide de le faire, il sera confronté à une réponse difficile du Liban. À son tour, l’Iran, en tant que principal allié du Hezbollah, s’engagerait également et appuierait l’armée libanaise. Mais je pense qu’Israël est peu susceptible de le faire, « a déclaré Abshenass.

Une autre raison pour les préoccupations israéliennes est que l’Iran envisage d’établir une voie de transport pour livrer des armes à Damas depuis les sites de production au Liban. Bennett a souligné qu’Israël ne laisserait pas l’Iran mettre en œuvre l’initiative.

Abshenass a noté qu’en fait, un tel corridor a été établi il y a longtemps et a joué un rôle important dans le maintien de la présence de Téhéran en Syrie.

« L’engagement actif de l’Iran en Syrie et en Irak a considérablement aidé l’armée syrienne dans la lutte contre Daesh. En fait, la participation de l’Iran a aidé à perturber le plan des États-Unis et d’Israël pour diviser la Syrie et l’Irak. C’est pourquoi Israël cherche une excuse pour justifier ses frappes sur le territoire de la Syrie « , a déclaré l’expert.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :