A la Une

L’Opposition vénézuélienne a annoncé une « grève nationale », et la radicalisation de la protestation

Freddy Guevara, premier vice-président de l’Assemblée nationale et la coalition au législateur vénézuélien des partis d’opposition (MUD), parle aux médias lors d’une conférence de presse à Caracas, au Venezuela, le 17 Juillet, 2017/Carlos Garcia Rawlins / Reuters

Membre du Congrès Freddy Guevara, membre du Parti radical populaire Volonté populaire, a déclaré après le plébiscite, qui a été mise en doute par le gouvernement vénézuélien, une « nouvelle étape de la lutte » commence.

Le député de l’opposition vénézuélienne Freddy Guevara a annoncé jeudi « une nouvelle étape de la lutte » et commence à se préparer à lancer une « grève nationale ».

L’opposition avait dit qu’après le référendum, tenu dimanche dernier pour protester contre l’Assemblée constituante dont les résultats ont été fortement contestés par le gouvernement, elle commencerait le « temps 0 ».

     Le peuple a décidé et il est temps de se conformer au commandement : zéro heure commence par les premières étapes. Nous allons sauver la démocratie dans l’unité ! Unité pic.twitter.com/5gjGnItYZj– Venezuela (@unidadvenezuela) le 17 Juillet 2017

Parmi les mesures annoncées par le vice-président également de l’Assemblée nationale (AN), et jugé coupable d’outrage dont les actions ont été invalidées par arrêt de la Cour suprême, sont les « préparations pour former à nouveau un gouvernement ».

Au Venezuela, en vertu de la Constitution, le mandat présidentiel est de six ans et rendent les élections du Conseil national électoral arbitrées pour élire un nouveau président au suffrage universel direct, secret et universel dès les élections de 2018.

Guevara, membre du Parti radical populaire Volonté populaire, a déclaré que l’élection de nouveaux juges, qui étaient déjà élus en 2015 par l’Assemblée nationale et dont le mandat est de douze ans.

Selon la Constitution vénézuélienne le législateur n’a pas d’incidence sur cette question.

Les dirigeants de l’opposition ont également appelé mardi à une activité nommée « Le Trancazo » composé des sections de routes et entrave à la libre circulation de la population.

Dans le cadre des protestations contre le gouvernement de Nicolás Maduro, qui ont déjà plus de cent jours, un nombre similaire de personnes sont mortes dans des actes de violence.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

1 Trackback / Pingback

  1. L’Opposition vénézuélienne a annoncé une « grève nationale », et la radicalisation d e la protestation – MIRASTNEWS | Raimanet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :