A la Une

Au moins 29 civils tués dans les raids aériens des Etats-Unis d’Amérique sur Raqqa en Syrie

Des vagues de fumée lourdes suite à une attaque aérienne américaine sur la ligne de front occidentale de Raqqah le 17 juillet 2017. (Photos par AFP)

Un groupe de surveillance basé au Royaume-Uni a déclaré qu’au moins 29 personnes ont été tuées dans les raids aériens des Etats-Unis d’Amérique dans la ville syrienne de Raqqa.

« Au moins huit enfants sont parmi les morts », a déclaré mercredi le directeur de l’Observatoire syrien pour les droits de l’homme, Rami Abdel Rahman.

L’observatoire a noté que les récentes frappes aériennes ont porté le nombre de morts civiles à au moins 325, dont 51 enfants, au cours des deux mois depuis que les forces démocratiques syriennes soutenues par les États-Unis d’Amérique ont commencé des opérations pour libérer Raqqa du groupe Takfiri Daesh.

La coalition dirigée par les États-Unis d’Amérique a mené des attaques aériennes contre ce que l’on dit être la cible Daesh en Syrie depuis septembre 2014 sans l’autorisation du gouvernement de Damas ou un mandat de l’ONU. L’alliance militaire a souvent été accusée de cibler et de tuer des civils. Elle a été largement incapable de remplir sa mission déclarée de détruire Daesh.

695ae91a-6ac1-4e33-83eb-25bfcb476ec1

Les membres des Unités de protection des femmes (YPJ) arrivent en première ligne dans la banlieue orientale de Raqqah le 18 juillet 2017, lors de l’offensive en cours par les Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance de combattants kurdes et arabes, pour reprendre la ville à Daesh.

Le groupe de suivi a également noté que les Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance de combattants kurdes et arabes, « contrôlent maintenant 50 pour cent de Raqqa malgré la forte résistance de Daesh ».

La ville de Raqqa, qui se trouve sur la rive nord de la rivière de l’Euphrate, a été conquise par les terroristes de Daesh en mars 2013 et a été proclamée le centre de la plupart des tâches administratives et de contrôle Takfiris l’année suivante.

Une porte-parole de FDS a également confirmé qu’ils contrôlent maintenant près de la moitié de la ville et que les terroristes Takfiris font une forte résistance.

« Plus le nœud se resserre autour de Daesh, plus il réagit fortement et plus il lutte », a-t-elle dit.

La Syrie a lutté contre différents groupes militants et terroristes parrainés par des étrangers depuis mars 2011. L’envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie, Staffan de Mistura, a estimé en août dernier que plus de 400 000 personnes avaient été tuées dans la crise jusqu’alors.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Press TV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :