A la Une

BREAKING NEWS : l’armée syrienne ‘assaillit Al-Sukhnah’

Après une semaine de rapports obstinés de résistance, la résistance d’ISIS à Al-Sukhnah s’est soudainement effondrée, avec le commandant ISIS local tué.

Dès que j’ai terminé mon dernier article sur la lutte acharnée entre l’armée syrienne et ISIS pour la ville-clé d’Al-Sukhnah, des nouvelles sont venues d’un effondrement des défenses ISIS dans la ville.

Le rapport de l’agence de presse Al-Masdar, très fiable et bien informé, se lit comme suit

    Le règne de terreur de l’État islamique (ISIL) à Al-Sukhnah est proche de sa fin, alors que l’armée arabe syrienne (AAS) éclate la ville sur plusieurs axes.

    Selon un soldat du 5ème corps, l’armée syrienne est entrée à Al-Sukhnah à partir de trois axes différents, obligeant les militants de l’État islamique à reculer vers le centre-ville.

    Le soldat a ajouté que la bataille pour Al-Sukhnah pourrait se terminer ce soir car l’Etat islamique est entouré sur plusieurs axes et largement dépassé par l’armée syrienne.

    Al-Sukhnah est une ville stratégique située au nord-est de Palmyre et le long de l’autoroute principale à Deir Ezzor.

    La libération d’Al-Sukhnah mettra l’armée syrienne en position d’entrer dans le gouvernorat de Deir Ezzor depuis son axe ouest pour la première fois en plus de deux ans.

Comme c’est souvent le cas en guerre, l’effondrement, quand il est venu, était soudain. L’événement qui semble avoir précipité c’est l’échec d’une contre-attaque d’ISIS contre les troupes syriennes tentant de libérer la ville. Il semble que, au cours des combats, le commandant ou « Emir » de l’ISIS dans la ville – Mu’awiya Al-Hadirmi Al-Zabarjandi – a été tué, démoralisant les combattants de l’ISIS et les laissant dans un état de confusion. Le résultat est l’effondrement de la résistance de l’ISIS dans la ville qui semble se dérouler.

Si ISIS avait vraiment l’intention de bloquer l’armée syrienne à Al-Sukhnah, cette tentative semble être sur le point d’échouer. En effet, si ISIS a effectivement redéployé des combattants pour s’accrocher à la ville, cela semble avoir été une erreur de calcul, faire sortir les combattants des autres fronts et les mettre dans un endroit où la plupart d’entre eux risquent d’être tués par l’armée syrienne.

Source: The Duran

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :