A la Une

Les mouvements syndicaux et étudiants de l’Uruguay rejettent la suspension du Venezuela dans le Mercosur

Le groupe des travailleurs a rejeté l’expulsion du Venezuela ne prenant pas en compte « plus de 20 actes électoraux » effectués au cours des dernières années. | Photo: EFE (référence)

Les Fédérations étudiantes et mouvements syndicaux rejettent la mesure prise par les pays fondateurs du Mercosur pour expulser le Venezuela de l’organisation.

La Fédération des étudiants universitaires (FEUU) a émis mardi une déclaration exprimant son « profond rejet de la position prise par notre pays au sommet Samedi 5 Août, qui isole le Venezuela sans contribuer à trouver une solution négociée à la situation instable ».

De même, le groupe dit sa « préoccupation » pourquoi le gouvernement uruguayen a accompagné la proposition des « gouvernements autoritaires réactionnaires, comploteurs, et antidémocratiques » comme le Brésil et le Paraguay.

FEUU a exprimé « le soutien et la solidarité » avec le peuple vénézuélien et « rejette » les actions prises « par le droit fasciste, qui entraîne des » actes terroristes et violents « cherchant » à déstabiliser le gouvernement démocratiquement élu « du président Nicolás Maduro.

Declaración del Consejo Federal:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :