A la Une

La Syrie a augmenté les zones gouvernementales de 2,5 fois en 2 mois : la Russie

Les troupes du gouvernement syrien sont gardiennes dans la province du sud-ouest de Quneitra le 2 juillet 2017. (Photo de l’AFP)

La Russie a déclaré que la Syrie a réussi à augmenter la taille des zones gouvernementales dans le pays arabe deux fois et demi en seulement deux mois, appelant de succès un « grand succès ».

Le ministre russe de la Défense, Sergei Shoigu, a fait la nouvelle dans une interview avec la chaîne de télévision publique Rossiya24 dimanche, prévoyant la fin de la bataille avec le groupe terroriste Takfiri Daesh.

Il a déclaré que la chute de la forteresse militante de Dayr al-Zawr, située à l’est du pays déchiré par la guerre sur la rivière de l’Euphrate, « dira beaucoup, sinon tout, de la fin de la bataille avec Daesh ».

Les forces syriennes contrôlent maintenant près de la moitié de la ville de Dayr al-Zawr et un aéroport militaire voisin. Daesh maîtrise l’autre moitié de la capitale provinciale. La ville volatile a été assiégée par des terroristes depuis 2014, la nourriture et les munitions étant livrées par voie aérienne aux parties détenues par le gouvernement.

Les commentaires de Shoigu sont venus au milieu de tentatives concertées des troupes gouvernementales, soutenues par des raids aériens, pour reprendre complètement la ville contre les terroristes.

Les médias syriens ont rapporté samedi que les troupes gouvernementales ont réussi à éliminer les terroristes de Daesh de la ville-clé d’al-Sukhna, le dernier bastion du groupe terroriste dans la vaste province centrale de Homs, en Syrie, qui est voisine de la province de Dayr al-Zawr à l’ouest et Sud-ouest.

« La libération de Al-Sukhna des terroristes de Daesh ouvre de nouvelles opportunités aux forces du gouvernement syrien pour lancer une offensive et débloquer la ville de Dayr al-Zawr », a ajouté Shoigu.

En juin, le Corps des gardes de la révolution islamique de l’Iran (IRGC) a bombardé le siège de Daesh dans la province de Dayr al-Zawr avec six missiles balistiques à moyenne portée tirés depuis l’ouest de l’Iran.

Pendant ce temps, l’Observatoire syrien pour les droits de l’homme, un groupe de suivi, a signalé qu’au moins 25 membres de Daesh avaient été tués après que l’armée syrienne ait lancé une opération commando, soutenue par des avions de guerre et des hélicoptères russes, dans le nord-est de la province de Homs.

Au cours des derniers mois, Damas, soutenue par des avions de combat russes, essaie de reprendre la vaste région désertique de Homs, qui s’étend du centre du pays aux frontières irakienne et jordanienne.

Selon l’agence de presse officielle de Syrie (SANA), citant une source militaire anonyme, les troupes syriennes ont également réussi à libérer trois villages dans la région pendant l’opération, [libérations] qui se sont produit à environ 20 kilomètres à l’intérieur des lignes de Daesh.

Moscou a lancé sa campagne contre Daesh et d’autres groupes militants en Syrie à la demande de Damas en septembre 2015. Ses attaques aériennes ont aidé les forces syriennes à mener des opérations efficaces de lutte contre le terrorisme et les militants à l’étranger qui opèrent dans le pays depuis 2011.

L’Envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie, Staffan de Mistura, a estimé en août dernier que plus de 400 000 personnes auraient été tuées jusqu’alors.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Press TV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :