A la Une

L’intervention militaire dans la crise au Venezuela est inacceptable – Lavrov

© Carlos Garcia Rawlins / Reuters

Le ministre russe des Affaires étrangères Serguei Lavrov a critiqué l’idée de toute intervention, y compris militaire, dans la crise du Venezuela, déclarant que laquelle la situation dans le pays doit être résolue par des moyens pacifiques.

« Nous sommes unis dans la nécessité de surmonter les désaccords existants dans le pays par des moyens pacifiques par le biais d’un dialogue national dès que possible, sans aucune pression extérieure, sans parler de l’inacceptabilité des menaces d’intervention militaire dans les affaires internes de ce pays », a déclaré Lavrov.

Le ministre a ajouté que la plupart des États d’Amérique latine condamnent également la possibilité de telles actions.

La déclaration est venue après une réunion de Lavrov avec son homologue bolivien Fernando Huanacuni Mamani mercredi.

Vendredi, le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump a mentionné la possibilité d’une « option militaire » pour résoudre la crise.

« Le Venezuela est un gâchis. C’est un désordre très dangereux et une situation très triste », a déclaré le leader américain des Etats-Unis, cité par l’AFP.

« Les gens souffrent et ils sont en train de mourir. Nous avons beaucoup d’options pour le Venezuela, y compris une éventuelle option militaire si nécessaire », a déclaré Trump.

Caracas a condamné la déclaration de Trump, avec le ministre de la Défense Vladimir Padrino Lopez l’appelant « folie ». Le président vénézuélien Nicolas Maduro a également appelé à des exercices militaires à l’échelle nationale pour repousser une éventuelle invasion « impérialiste ».

Washington a pris une position sévère contre Maduro et d’autres fonctionnaires vénézuéliens après les élections de l’Assemblée constituante du mois dernier, qui sont considérées comme « illégitimes » par les États-Unis d’Amérique.

Les États-Unis d’Amérique ont également ajouté huit fonctionnaires vénézuéliens sur la liste des sanctions, qui avait déjà inclus Maduro lui-même, interdisant aux citoyens américains des Etats-Unis d’Amérique de faire affaire avec ceux de la liste noire.

Traduction: MIRASTNEWS

Source: RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :