A la Une

Les Etats-Unis d’Amérique et la Corée du Sud font leurs exercices militaires conjoints en dépit des appels à atténuer les tensions + Notre commentaire

Les soldats sud-coréens prennent position lors d’un exercice antiterroriste en marge de l’exercice militaire conjoint de la Corée du Sud et des États-Unis, appelé Ulchi Freedom Guardian, dans une station de métro à Séoul le 19 août 2015. © Jung Yeon-Je / AFP

Les exercices conjoints entre les États-Unis d’Amérique et la Corée du Sud ne sont pas négociables et se poursuivront comme prévu au milieu des menaces du Nord, a déclaré un haut responsable militaire des Etats-Unis d’Amérique. Cela est venu après que Pékin ait appelé à un « dialogue et à des consultations », ajoutant que les moyens militaires « ne peuvent pas devenir une option ».

Les exercices de Ulchi-Freedom Guardian, programmés pour commencer lundi, ne sont « pas actuellement sur la table dans le cadre de la négociation à n’importe quel niveau », a déclaré Joseph Dunford, président du Joint Chiefs of Staff des Etats-Unis, cité par Reuters.

« Mon conseil à notre leadership est que nous ne rappellerons pas nos exercices. Les exercices sont très importants pour maintenir la capacité de l’alliance à se défendre », a déclaré Dunford aux journalistes à Beijing suite à une rencontre avec ses homologues chinois jeudi.

« Tant que la menace en Corée du Nord existe, nous devons maintenir un état de préparation élevé pour répondre à cette menace », a-t-il ajouté.

Les commentaires du fonctionnaire viennent après que Fan Changlong, vice-président de la Commission militaire centrale de Chine, a déclaré à Dunford que Pékin croit que le seul moyen efficace de résoudre la crise est le fait de discussions.

« La Chine estime que le dialogue et les consultations sont la seule voie efficace pour résoudre le problème de la péninsule et que les moyens militaires ne peuvent pas devenir une option », a déclaré Fan, tel que cité par le ministère chinois de la Défense.

Dunford a convenu jeudi qu’il serait « absolument horrible s’il y avait une solution militaire à ce problème, il n’y a aucune question à cela », a déclaré AP.

Cependant, il a déclaré que « ce qui est inimaginable, c’est permettre à KJU (leader nord-coréen Kim Jong-un) de développer des missiles balistiques avec une ogive nucléaire qui peut menacer les États-Unis d’Amérique et continuer à menacer la région ».

Dunford a également déclaré aux journalistes que le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump « nous a dit de développer des options militaires crédibles viables et c’est exactement ce que nous faisons ».

Les exercices communs annuels, qui impliquent des dizaines de milliers de troupes des Etats-Unis d’Amérique et sud-coréennes, ont été jugés une préparation à la guerre par la Corée du Nord. Pyongyang a précédemment lancé des missiles et a pris d’autres mesures en réponse aux exercices annuels.

« Les États-Unis d’Amérique, qui ont été les premiers à mettre de nombreux équipements nucléaires stratégiques près de nous, devraient d’abord prendre la bonne décision et montrer par des actions s’ils souhaitent soulager les tensions dans la péninsule coréenne et empêcher un conflit militaire dangereux », a déclaré le leader nord-coréen Kim plus tôt cette semaine, cité par les médias d’Etat KCNA.

La Chine a appelé les États-Unis d’Amérique et la Corée du Nord à « battre les freins » dans leur guerre de mots, et Pékin et la Russie ont développé une initiative « double gel » le mois dernier qui cesserait tout lancement de missiles et essais nucléaires de Pyongyang, ainsi que des exercices militaires à grande échelle par Washington et Séoul. Ce plan a été soutenu par l’Allemagne.

Le président sud-coréen Moon Jae-in a promis qu’il n’y aura pas une autre guerre sur la péninsule coréenne, et a souligné la nécessité de se concentrer sur les efforts diplomatiques.

« Les gens ont travaillé ensemble pour reconstruire le pays de la guerre de Corée, et nous ne pouvons pas tout perdre à cause d’une guerre », a déclaré Moon lors d’une conférence de presse jeudi. « Je peux dire avec confiance qu’il n’y aura pas de guerre sur la péninsule coréenne ».

Cependant, Moon a déclaré précédemment que Séoul continuera de travailler avec Washington pour contrer les menaces de sécurité.

Dunford se réconforte que les exercices conjoints vont se dérouler comme prévu, après une déclaration similaire des autorités sud-coréennes la semaine dernière.

Quelque 40 000 troupes des Etats-Unis d’Amérique et sud-coréennes participeront à des exercices sur terre, air et mer, selon le Département d’Etat des États-Unis d’Amérique, ainsi que le personnel civil du gouvernement sud-coréen qui forme ses réponses à la défense civile. Les exercices auront lieu du 21 au 31 août.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Notre commentaire

Les Etats-Unis d’Amérique s’ils étaient sérieux devaient stopper immédiatement les exercices conjoints au regard de la dangerosité de la situation. Et si la Chine qui a voté les sanctions contre la Corée du Nord était également sérieuse dans sa démarche, elle devrait amener Séoul et Washington à la raison. Car il ne s’agit pas de s’en prendre toujours au plus faible qui essaie de trouver les moyens de se défendre pour l’étouffer et le rendre vulnérable aux assauts des plus puissants. Il faudrait trouver le moyen d’amener les Etats-Unis d’Amérique, la Corée du Sud et leurs alliés de quitter le champ de la surdité volontaire et d’accepter de dialoguer pour une solution viable et pérenne. Sinon en suivant aveuglément ce jeu dangereux, la Chine qui est frontalière à la Corée du Nord sera un jour surprise de supporter le poids d’un conflit et ses conséquences désastreuses dus à l’arrogance et la vanité de ceux qui se considèrent comme les plus malins et les plus forts.

MIRASTNEWS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :