A la Une

Dans le trou de la serrure : comment l’intelligence des Etats-Unis d’Amérique surveille le réseau social « VKontakte »

© РИА Новости / Наталья Селиверстова

Vladimir Ardaev, RIA Novosti chroniqueur

Le Pentagone a l’intention de surveiller les utilisateurs du réseau social russe VKontakte. Cela découle d’une demande posée jeudi sur le site officiel des marchés publics des États-Unis d’Amérique. L’auteur de la commande est le Département de la marine américaine des Etats-Unis.

À en juger par la demande, les marins militaires vont acheter un logiciel spécial qui permet au chercheur de conserver les réseaux sociaux de la Russie et de la Chine. En particulier, ils s’intéressent au réseau social « VKontakte ».

Derrière toute l' »araignée sociale »

Il s’agit du soutien et du développement du programme SocioSpyder (qui peut être traduit par « l’araignée sociale »), qui vous permet de collecter des informations à partir de réseaux tels que Facebook, Twitter, YouTube et Google+. Le client est à la recherche d’un fournisseur d’un module supplémentaire spécifiquement destiné aux réseaux sociaux russes et chinois, qui comprend le soutien à la recherche sur le réseau VKontakte.

La création d’un tel programme de services de sécurité des Etats-Unis d’Amérique a eu lieu au début de 2012 – il s’agissait alors d’un marché public, une commande visant à développer une « application spéciale pour les réseaux sociaux ». Il fallait être suffisamment intelligent pour définir dans une variété de textes des mots clés et des phrases indiquant qu’un certain événement se déroule. L’objectif déclaré est d’aider les services spéciaux à prévenir les urgences, les activités terroristes et d’autres événements nécessitant une réponse immédiate.

Le programme SocioSpyder, qui vous permet de collecter des informations auprès des réseaux sociaux Facebook, Twitter, YouTube et Google+/© РИА Новости

« L’application doit être infiniment flexible et capable de s’adapter rapidement à l’évolution des menaces pour maintenir les avantages stratégiques et tactiques, » a-t-il dit au moment de l’application, hébergée par le Centre d’information stratégique et les opérations du FBI (ARS).

L’outil était destiné à être utilisé dans les « missions de renseignement et de surveillance, lors de la planification des opérations spéciales ».

Le programme a été créé par Allied Associates International, l’entrepreneur officiel pour les commandes gouvernementales et militaires. Il est vendu uniquement aux organismes d’application de la loi ou du renseignement et permet aux analystes de non seulement garder une trace d’un grand nombre de fins différentes en même temps dans les réseaux sociaux, mais aussi facile à copier, télécharger et stocker les données du réseau, ce qui laisse peu de traces de leur visite. Il est capable d’analyser les relations entre les utilisateurs et d’afficher les informations collectées afin de fournir à l’analyste une compréhension plus approfondie du contenu – qu’il s’agisse de messages, de tweets, d’images, de vidéos ou de profils d’utilisateurs.

C’est avec l’aide de SocioSpyder en février 2016 qu’une femme du Missouri a été accusée de répandre des menaces pour Twitter auprès du FBI et le président des Etats-Unis d’Amérique Barack Obama. Mais ses services spéciaux sont particulièrement actifs dans le suivi des actions des groupes djihadistes.

Maintenant et « VKontakte »

SocioSpyder fait des monitoring quotidiens et analyse l’activité d’environ un milliard d’utilisateurs réseau Facebook, et un demi-milliard de messages Twitter, l’extraction et l’organisation des données obtenues par le programme afin que toute l’énorme quantité d’informations soit disponible pour l’étude des analystes du renseignement des États-Unis d’Amérique. Le Département de la Marine des Etats-Unis d’Amérique (US Navy) qui a demandé d’acheter un nouveau module de programme additionnel, spécialement conçu pour l’étude des réseaux sociaux en Russie et en Chine, a déclaré qu’un tel module a déjà été créé, fonctionne et inclut le support pour le réseau russe « VKontakte ».

Logo de la société « En contact »/© РИА Новости / Евгений Биятов

« VKontakte » – le plus grand réseau social en Europe, établi en Russie, dont le siège est à Saint-Pétersbourg. Selon le répertoire utilisateur, au moment où il a enregistré 443 millions de comptes. Le site de ce réseau social est disponible dans de nombreuses langues, mais est particulièrement populaire parmi les utilisateurs d’Internet russophones. La ressource existe depuis octobre 2006.

En Chine, où les réseaux sociaux étrangers sont interdits, leurs ressources sociales fonctionnent, dont chacun réunit des centaines de millions d’utilisateurs. Les réseaux sociaux chinois les plus populaires tels que Qzone, QQ, Pengyou, WeChat, Weibo, Renren et Douban.

Traduction: MIRASTNEWS

Source: RIA Novosti

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :