A la Une

Damné si vous le faites : le Trésor des Etats-Unis d’Amérique flanque de nouvelles sanctions contre les entreprises russes et chinoises sur la Corée du Nord

Notre commentaire

Les Etats-Unis d’Amérique en profite pour avancer leurs tactiques visant à appauvrir tous les autres, ils pensent avoir gagné la première manche et vont pousser leurs pions le plus loin possible. Pékin et Moscou ont commis une erreur d’appréciation en voulant eux seuls faire respecter la loi internationale, alors que les Etats-Unis d’Amérique sont décidés d’utiliser leur loi interne et le dollar pour s’imposer. Ils continueront d’exploiter les failles et faiblesses des adversaires, en utilisant si possible leurs erreurs d’appréciation et de calcul. Il n’est pas convenable de soutenir des sanctions dont les Etats-Unis d’Amérique profitent au détriment de tous les autres Etats. Des pays comme la Namibie luttent contre la pauvreté et essaient de sortir leurs pays et populations de la misère, la seule façon pour les Etats-Unis d’Amérique de les aider est de leur supprimer des possibilités d’entrée de devises, donc des marchés. Les Etats-Unis d’Amérique vont-ils compenser financièrement le manque à gagner de ces pays ? Dans le cas contraire les sanctions de ce genre sont un des moyens simples et faciles trouvés pour empêcher les autres pays de développer leurs économies et de croître.

MIRASTNEWS

Malgré la coopération avec Washington sur de nouvelles sanctions contre la RPDC, la Russie et la Chine ont été ciblées par une nouvelle série eux-mêmes

Le soutien apporté par la Russie et la Chine au Conseil de sécurité de l’ONU pour de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord n’a apparemment pas payé.

Mardi, le Département du Trésor de Steven Mnuchin a flanqué une nouvelle série de sanctions contre les entreprises russes et chinoises, prétendument pour être entrain de faire des affaires avec Pyongyang.

C’est malgré le vote de 15-0 au conseil de sécurité au début du mois, ce que Pékin et Moscou ont rendu possible.

Extrait des câbles de Reuters :

    Les États-Unis ont imposé mardi de nouvelles sanctions liées à la Corée du Nord, ciblant les entreprises chinoises et russes et les individus pour être entrain de soutenir les programmes d’armes de Pyongyang, mais ont stoppé brusquement pour une focalisation anticipée sur les banques chinoises.

    Le Trésor des États-Unis a désigné six entités appartenant à la Chine, une russe, une nord-coréenne et deux basées à Singapour. Elles comprenaient une filiale basée en Namibie d’une société chinoise et une entité nord-coréenne opérant en Namibie.

    Les sanctions visaient également six individus – quatre Russes, un chinois et un nord-coréen.

Selon les informations, la réaction du gouvernement chinois a été une condamnation rapide, avec Pékin exigeant que Washington « corrige immédiatement son erreur » en abrogeant les sanctions.

Jusqu’à présent, le Kremlin n’a pas répondu à cette dernière mesure des Etats-Unis d’Amérique visant son économie.

Ricky Twisdale

Traduction : MIRASTNEWS

Source : The Duran

Les sanctions des Etats-Unis aux entreprises chinoises, russes sur les armes de Pyongyang

0823n-north-korea-icbm-reuters_article_main_image

Des missiles balistiques intercontinentaux traversent les rues de Pyongyang dans un défilé militaire le 15 avril. © Reuters

Le Département du Trésor leur reproche de contribuer au développement de missiles et de nucléaire

WASHINGTON – Les États-Unis d’Amérique ont flanqué de nouvelles sanctions contre 10 entreprises de Chine, de Russie et d’autres pays, ainsi que six individus, pour avoir fourni diverses formes de soutien aux programmes de missiles et d’armes nucléaires de la Corée du Nord.

Beaucoup de personnes nouvellement sanctionnées sont ciblées sur les ressources commerciales avec la Corée du Nord. Ceux-ci comprennent trois entreprises chinoises impliquées dans le commerce du charbon et le président de l’un d’entre eux, trois Russes impliqués dans le secteur pétrolier et deux entreprises basées à Singapour le long de la chaîne d’approvisionnement en pétrole. Les exportations de charbon apportent à la Corée du Nord plus d’un milliard de dollars par an, fournissant un financement suffisant pour le développement nucléaire et antimissile.

Une société commerciale chinoise, une maison de commerce russe et son directeur, et un fournisseur de services financiers avec des bureaux en Chine et à Hong Kong, auraient soutenu les programmes d’armes de Pyongyang plus directement. Deux sociétés basées en Namibie et un dirigeant au service des deux ont été sanctionnés pour avoir participé à l’envoi de travailleurs nord-coréens à l’étranger.

Ces parties sont maintenant exclues de faire des affaires avec des entreprises des Etats-Unis d’Amérique ou des particuliers et ont eu tous les actifs aux États-Unis d’Amérique gelés.

« Il est inacceptable pour les individus et les entreprises en Chine, en Russie et ailleurs de permettre à la Corée du Nord de générer des revenus utilisés pour développer des armes de destruction massive et de déstabiliser la région », a déclaré le secrétaire du Trésor américain Steven Mnuchin dans un communiqué de presse.

« Le Trésor continuera d’augmenter la pression sur la Corée du Nord en ciblant ceux qui soutiennent l’avancement des programmes nucléaires et de missiles balistiques et en les isolant du système financier des Etats-Unis d’Amérique », a-t-il déclaré.

L’administration du président Donald Trump est évidemment prête à augmenter la pression sur la Chine pour faire pleinement usage de l’influence de Pékin sur Pyongyang. Mais cette dernière série de sanctions pourrait également se retourner contre le feuillage, augmentant les frictions sino-américaines à un moment où les provocations nord-coréennes sont seulement entrain de s’intensifier.

TOMOYUKI KAWAI

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Nikkei ASIAN REVIEW

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :