A la Une

La Chine se joint à la Russie pour condamner de nouvelles sanctions des Etats-Unis d’Amérique contre la Corée du Nord

La Chine et la Russie sont sur la même longueur d’onde concernant les sanctions des Etats-Unis d’Amérique et la Corée du Nord

La Chine a fait une déclaration condamnant les sanctions les plus récentes des États-Unis d’Amérique visant des individus et les entités de la Chine et la Russie, prétendument pour avoir mené des activités commerciales avec des entités nord-coréennes.

La porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, a déclaré :

    « La Chine s’oppose à l’imposition de sanctions unilatérales en dehors du cadre du Conseil de sécurité de l’ONU, en particulier la » compétence à main armée « imposée aux entités ou individus chinois par d’autres pays conformément à leurs lois nationales. Notre position est claire et cohérente ».

Plus tôt aujourd’hui, le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergey Ryabkov a condamné les nouvelles sanctions en disant :

« Elles ne peuvent pas être adoptées sans fin parce que le but des sanctions devrait atteindre un certain résultat – dans ce cas, Pyongyang changeant son comportement dans les secteurs des missiles et du nucléaire ».

Il a continué,

    « [Les sanctions] ne peuvent pas changer la réalité par elles-mêmes, car elles n’ont pas réussi à changer la réalité dans les situations avec le programme nucléaire iranien.

    Ce qui devrait être fait pour créer des conditions préalables pour un compromis politique maintenant, y compris entre Pyongyang et Washington, est une question distincte, et le Conseil de sécurité est définitivement tombé brusquement en défaillance dans ce domaine ».

La Chine et la Russie restent attachées à un plan commun de paix pour la Corée qui appelle la Corée du Nord à cesser ses tests de missiles tout en demandant à la Corée du Sud et aux États-Unis d’Amérique de cesser leurs propres tests de missiles, les exercices militaires dans la région et la livraison des systèmes de missiles THAAD des Etats-Unis d’Amérique vers le sol coréen.

Il est de plus en plus clair que les États-Unis d’Amérique considèrent la Corée du Nord comme un « coup d’œil » tel que Steve Bannon lui-même a déclaré peu de temps avant de quitter la Maison Blanche dans des conditions apparemment acrimonieuses.

La véritable poussée de l’ingérence des Etats-Unis d’Amérique en Asie de l’Est, en Asie du Sud-Est et en Eurasie est d’essayer de perturber les projets économiques de la Chine, le plus important, Une-ceinture-une-route (One-Belt-One-Road). Comme la Russie et la Chine sont les deux acteurs clés dans One Belt-One-Road, l’antagonisme des Etats-Unis d’Amérique envers la Chine et la Russie fait de plus en plus partie d’un seul récit malhonnête.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : The Duran

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :