A la Une

Pyongyang demande au CSNU de discuter des jeux de guerre entre les Etats-Unis d’Amérique et la Corée du Sud – Rapports

© AP Photo/ Ahn Young-joon

Le représentant permanent de la Corée du Nord auprès des Nations Unies Ja Song Nam a envoyé une lettre au Conseil de sécurité de l’ONU (CSNU) demandant de discuter des exercices conjoints États-Unis d’Amérique-Corée du Sud considérés par Pyongyang comme une répétition pour une action militaire contre la Corée du Nord, a rapporté l’agence de presse sud-coréen Yonhap, citant le KCNA nord-coréen.

MOSCOU – Dans une lettre envoyée vendredi, Pyongyang a demandé d’inclure le problème dans l’agenda d’urgence du CSNU, a indiqué Yonhap, citant l’Agence de presse centrale étatique de la Corée du Nord.

Si le CSNU choisit d’ignorer la demande de la Corée du Nord, l’organisation démontrera qu’il abandonne sa responsabilité de maintenir la paix et la sécurité internationales, selon la lecture de la lettre de Pyongyang.

Dans sa demande au CSNU, la Corée du Nord a réitéré sa position selon laquelle les jeux de guerre entre les États-Unis d’Amérique et la Corée du Sud augmenteront les tensions dans la péninsule coréenne et accusent Washington d’avoir l’intention d’occuper le Nord par la force, a ajouté le rapport.

L’exercice militaire annuel Ulchi Freedom Guardian (UFG) a débuté en Corée du Sud le lundi pour durer jusqu’au 31 août.

Selon le ministère de la Défense des États-Unis d’Amérique, les exercices impliquent 17 500 soldats américains [des Etats-Unis], le personnel des services militaires et gouvernementaux de la Corée du Sud et des forces du Commandement uni des Nations de sept pays, dont l’Australie, le Canada, la Colombie, le Danemark, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas et le Royaume-Uni.

Les tensions sur la péninsule coréenne ont été élevées au cours des derniers mois en raison des tests de missiles de Pyongyang, y compris le lancement de missiles balistiques de samedi.

En juin, Moscou et Pékin ont lancé une feuille de route pour le règlement de la crise nord-coréenne, le plan dit « double blocage », qui prévoit la cessation simultanée de l’activité nucléaire de la Corée du Nord et les exercices militaires américano-sud-coréens. L’initiative a été rejetée par les États-Unis d’Amérique. La Corée du Nord n’a pas encore répondu à la proposition.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :