A la Une

Poutine : l’hystérie militaire sur la Corée du Nord peut entraîner une catastrophe planétaire, une forte perte de vies

Le président russe Vladimir Poutine participe à une conférence de presse après le sommet BRICS à Xiamen, en Chine, le 5 septembre 2017. © Mikhail Klimentyev / Sputnik

Les exemples de l’Irak et de la Libye ont convaincu les dirigeants nord-coréens que seule la dissuasion nucléaire peut les protéger, de sorte qu’aucune sanction ne peut les dissuader, a déclaré le président russe Vladimir Poutine.

Pyongyang ne renoncera pas à son programme militaire sous la pression de sanctions et de menaces militaires, car les exemples de l’Irak et de la Libye l’ont convaincu que la dissuasion nucléaire est le seul moyen crédible d’assurer sa sécurité, a déclaré le président Poutine aux journalistes mardi.

« Rétablir l’hystérie militaire dans de telles conditions est insensé ; C’est une impasse », a-t-il ajouté. « Cela pourrait conduire à une catastrophe planétaire mondiale et à une énorme perte en vie humaine. Il n’y a pas d’autre moyen de résoudre le problème nucléaire nord-coréen, sauf celui du dialogue pacifique ».

L’invasion de l’Irak en 2003 par l’armée américaine et l’intervention de l’OTAN en 2011 en Libye sont venues après que les dirigeants de ces pays se sont soumis à la pression internationale et ont abandonné leurs programmes d’armes de destruction massive en échange de sanctions.

La Corée du Nord, pour sa part, a choisi la confrontation avec la communauté mondiale, développant avec succès des armes nucléaires et actuellement, en perfectionnant rapidement les moyens de leur livraison.

« Comme je l’ai dit à mes collègues hier, ils mangeront de l’herbe, mais n’arrêteront pas leur programme tant qu’ils ne se sentent pas en sécurité », a déclaré M. Poutine. « Qu’est-ce qui peut restaurer leur sécurité ? La restauration du droit international ».

La Russie suggère de déployer en Ukraine des troupes mandatées par le Conseil de sécurité de l’ONU

Moscou soutient l’idée de déployer des « troupes de sécurité » agissant dans le cadre d’un mandat de l’ONU à l’est de l’Ukraine et soumettra un projet de résolution sur le problème au Conseil de sécurité de l’ONU, a déclaré M. Poutine.

La Russie considère le rôle de ces troupes comme une protection pour l’Organisation de la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui surveille le processus bloqué du cessez-le-feu entre les troupes ukrainiennes et les milices du Donbass.

Sous réserve du consentement des deux parties, le mandat sera accordé pour le déploiement le long de la ligne de désengagement et un retrait complet des armes lourdes, a déclaré le président russe.

« Si toutes ces conditions sont remplies, je crois qu’un tel déploiement profiterait certainement au processus de résolution du conflit dans le sud-est de l’Ukraine », a déclaré M. Poutine.

Poutine a également commenté l’approvisionnement planifié d’armes létales à l’Ukraine Ukraine par les États-Unis d’Amérique, affirmant que le consensus international était que « fournir des armes aux zones de conflit ne contribue pas à la réconciliation et ne peut que gêner la situation ».

Il a prévenu que, dans le cas du conflit ukrainien, plus d’armes n’entraîneraient pas de changement radical, n’entraîneraient que plus de pertes et pourraient entraîner des conflits dans d’autres régions.

« Les républiques autoproclamées ont beaucoup d’armes, y compris celles qu’elles ont saisies de leurs adversaires », a-t-il expliqué. « Si les armes des Etats-Unis d’Amérique entrent dans la zone de conflit, il est difficile de prédire ce que serait la réaction des républiques autoproclamées ».

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Notre commentaire

Après la disparition supposée de la Corée du Nord en supposant que les Etats-Unis d’Amérique aient évités grâce à leur système antimissile la catastrophe nucléaire chez eux, quel sera le prochain sur la liste puisque ce super-puissant pays ne peut pas vivre sans ennemis et de façon pacifique ? L’efficacité du THAAD peut-il empêcher vraiment la Corée du Nord d’infliger de lourdes pertes aux Etats-Unis d’Amérique et leurs alliés ? Les autres sanctionnés qui se trouvent sur la sellette applaudiront-ils le résultat devenu visible d’une telle politique arrogante, improductive et malsaine ? Que diront la Chine ou la Russie qui ont des frontières directes avec la Corée du Nord qui serait devenue un « désert » radioactif au regard de la puissance destructrice des armes thermonucléaires, désormais également possédées par la Corée du Nord ?

MIRASTNEWS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :