A la Une

Donneurs de leçons, les Etats-Unis d’Amérique utilisent des armes chimiques illégales à Deir ez-Zor (IMAGES GRAPHIQUES)

Au moins trois civils ont été tués.

La Syrie a confirmé que la coalition dirigée par les Etats-Unis d’Amérique dont la présence en Syrie est illégale selon le droit international, a récemment largué des munitions de phosphore blanc dans un village de Deir ez-Zor.

À l’instar des infâmes munitions de napalm utilisées par les Etats-Unis d’Amérique dans la guerre contre le Vietnam, le phosphore blanc fond la peau des os humains, ce qui entraîne une mort péniblement torturante.

SANA rapporte que jusqu’à présent, trois civils ont été tués alors que cinq autres ont été grièvement blessés.

Sputnik rapporte plus loin,

« La nouvelle arrive un jour après un rapport selon lequel les frappes aériennes de la coalition ont laissé neuf civils morts dans la province nord-est de Hasaka. Les personnes tuées comprenaient une famille irakienne de six personnes qui avait échappé à la violence de Daesh à Mossoul, selon SANA. Citant des sources, l’agence a ajouté que la coalition avait également lancé des attaques aériennes sur les villages Hadaj, Huneidis et Hassan Ali près de la frontière irakienne, ce qui a entraîné des «énormes dégâts matériels».

Les attaques aériennes de la coalition ont entraîné la mort de centaines de personnes en Syrie. Le 4 août, la coalition a admis que «au moins 624 civils ont été involontairement tués par des frappes de la Coalition depuis le début de l’opération Inherent Resolve» contre Daesh en Irak et en Syrie en 2014 ».

Les images légales et de terrain montrées ci-dessous, démontrent ce qui arrive aux corps humains après avoir été frappé par du phosphore blanc

Le phosphore blanc est très perceptible lorsqu’il est largué par les avions de guerre, car il laisse un ensemble distinctif de trajets de vapeur blanche lorsqu’ils sont tombés.

Les Etats-Unis d’Amérique ont déjà utilisé du phosphore blanc à Raqqa, en Syrie ainsi qu’à Mossoul, en Irak.

Le régime ukrainien actuel de Kiev a également utilisé les munitions interdites sur les populations civiles.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : The Duran

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :