A la Une

Poutine bat Trump et Obama en Turquie

Source: Kremlin.ru

Les médias turcs essaient toujours de deviner les raisons de la visite de Vladimir Poutine à Ankara le 28 septembre. Les analystes turcs supposent que le président turc Recep Tayyip Erdogan, qui a fait ombrage à son arrogant homologue américain Donald Trump, a décidé de contrarier Washington en renforçant ses relations avec Poutine.

Les journalistes turcs notent qu’Erdogan prend les critiques péniblement. Si quelqu’un insulte Erdogan, il se venge. Par exemple, Erdogan n’a pas pu établir des relations de coopération normales avec la chancelière allemande Angela Merkel et le président américain Donald Trump. La «dame de fer» allemande était trop intrusive pour enseigner la démocratie à Erdogan, et Erdogan a finalement comparé ses politiques avec celles d’Hitler.

Le leader turc ne prend pas le risque de «décerner» de telles insultes au président américain Donald Trump, mais Erdogan ne pardonnera pas la trahison. Lors d’une rencontre avec le chef de la Maison Blanche au Bureau ovale, Erdogan a demandé à Trump d’annuler immédiatement son ordre d’envoyer des armes américaines [Etats-Unis] aux rebelles kurdes en Syrie, que Ankara considère comme des « terroristes ». Trump a promis de réfléchir, mais dès que Erdogan a quitté Washington, le président américain a ordonné de lancer de généreuses livraisons d’armes aux troupes kurdes en Syrie, que les États-Unis d’Amérique considèrent comme des alliés.

Le mouvement de Trump a privé Erdogan de sa dernière illusion sur la sincérité de Washington, et le président turc s’est tourné vers Moscou. Pour se venger de Trump pour son arnaque sur l’allié de l’OTAN, Erdogan a décidé d’acheter des systèmes de défense aérienne S-400 en provenance de Russie.

Le plan du leader turc était précis. La Maison Blanche pouvait à peine cacher sa fureur sur la décision d’Ankara. En outre, Erdogan et Poutine ont convenu de diviser la Syrie en zones de désescalade que l’on peut interpréter comme « zones d’influence ».

Pour couronner tout cela, Erdogan et Poutine ont trouvé un dénominateur commun sur le projet de gazoduc Turkish Stream et les résultats du référendum kurde en Irak.

Tous ces sujets ont été discutés à Ankara jeudi, lors de la visite de travail de Poutine en Turquie. Poutine a reçu un accueil royal et Erdogan a appelé le président russe «mon ami» au moins sept fois lors de la conférence de presse finale.

Erdogan a confirmé lors de la réunion que Ankara avait effectué le premier paiement pour les systèmes russes S-400. La Russie doit commencer ses livraisons en Turquie dans un délai de deux ans.

« Personne n’a le droit de critiquer la Russie et la Turquie pour leur coopération dans le domaine de la défense, qui est menée en stricte conformité avec le droit international et n’est en aucun cas dirigée contre les pays tiers », a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitry Peskov, à la critique de Washington au sujet de la décision de la Turquie.

Poutine et Erdogan ont également convenu de la mise en œuvre de deux projets de grande envergure – le gazoduc Turkish Stream au fond de la mer Noire et la construction de la première centrale nucléaire turque Akkuyu, construite avec l’aide de la Russie.

En ce qui concerne l’interdiction des activités des entreprises turques dans certains secteurs de l’économie russe, la Russie a levé des restrictions sur les importations de produits agricoles, de matières premières et de produits alimentaires en provenance de Turquie en juin. En outre, la Russie a repris la vente de visites en Turquie et a levé des restrictions pour les vols charters vers le pays. En septembre, la Russie a repris les importations de grenades de pommes, de poivrons, de laitue, de laitue iceberg, de courges et de citrouilles en provenance de Turquie. Pour couronner tout cela, lors de la réunion à Ankara, Poutine a promis de lever des restrictions pour les importations de tomates turques.

Aydin Mehtiyev

Traduction : MIRASTNEWS

Pravda.Ru

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :