A la Une

La Russie n’exclut pas la guerre avec l’OTAN

Un rapport récent du ministère de la Défense de la Fédération de Russie concernant l’évaluation de l’état de la sécurité nationale de la Russie dans le domaine des activités maritimes indique que la Russie envisage une possibilité de conflit militaire avec les pays de l’OTAN.

Le rapport indique un certain nombre de défis géopolitiques auxquels la Russie est confrontée aujourd’hui. Ils comprennent un «conflit militaire potentiellement possible» avec les pays de l’OTAN, la situation compliquée dans la région de Azov-Mer Noire, les revendications territoriales du Japon aux îles Kuriles et les plans norvégiens pour Spitsbergen.

Les experts soulignent que «le rôle du facteur de la force» a augmenté dans les relations internationales. « Par conséquent, la Russie développe son potentiel naval pour la » dissuasion stratégique « des adversaires potentiels et comme un » facteur important pour assurer la stabilité internationale « .

La Russie ne laissera pas toutes les menaces possibles sans réponse, les auteurs du rapport résument en ajoutant que la probabilité des «actions militaires à grande échelle» contre la Russie à partir des directions océaniques n’est pas trop élevée.

Le chef du ministère russe de la Défense, Sergueï Shoigu, a déjà exprimé l’espoir que les exercices des pays de l’OTAN auront lieu sans mesures hostiles envers la Russie.

Rappelons, comme Politonline l’a signalé en juin de l’année dernière, l’armée russe a déclaré que le prochain destroyer antimissile de la sixième flotte des Etats-Unis d’Amérique, qui entrera dans la mer Noire, sera traditionnellement repris par la flotte de la mer Noire et les systèmes Bal-Bastion, et peut également être visité par lui dans les eaux neutres de la Force aérienne de la Fédération de Russie.

Les représentants du ministère russe de la Défense ont déclaré que les navires de guerre de l’OTAN qui entrent dans la mer Noire se retrouvent immédiatement «dans le rayon» des radars russes et «à la vue» des «bastions» côtiers, des navires et des avions de la flotte de la mer Noire. Les militaires ont ajouté – ce n’est pas une menace ou une action exceptionnelle. « C’est ce que tous les pays font, c’est l’escorte habituelle des navires de guerre, en particulier dans une situation d’aggravation militaire et politique. Par exemple, près des bases navales russes, les navires russes se comportent comme ça », ont ajouté les officiers.

À la fin de décembre, le ministre de la Défense, Sergueï Shoigu, a déclaré que le groupement de l’OTAN dans les frontières de la Russie a triplé en dix ans, tandis qu’en Occident – il a augmenté huit fois.

Traduction : MIRASTNEWS

Souirce : Pravda.Ru

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :