A la Une

L’option de la division : Comment les Etats-Unis d’Amérique jouent la «carte kurde» en Syrie

© REUTERS/ Erik De Castro

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), composées pour la plupart d’unités de protection du peuple kurde (YPG), ont annoncé la libération complète de Raqqa [des mains] de Daech avec le soutien des Etats-Unis d’Amérique. L’analyste militaire syrien, le général de brigade Muhammad Isa, a expliqué à Sputnik ce que les Etats-Unis d’Amérique pourraient être réellement après dans ce domaine.

Commentant les rapports sur la libération de Raqqa de Daech, Muhammad Isa a fait remarquer à Sputnik arabic qu’il n’y a pratiquement pas de Kurdes résidant dans les zones qui sont désormais sous le contrôle des FDS. À Raqqa, par exemple, moins de 3% de la population totale est kurde.

L’officier militaire a suggéré qu’il y avait une opération en cours pour changer la démographie de ces territoires en faisant venir des Kurdes. Le processus est contrôlé par les Etats-Unis d’Amérique, qui « jouent maintenant la carte kurde » en Syrie pour obtenir un autre prétexte pour être présent dans le pays après la défaite de Daech.

Selon le général de brigade, les FDS contrôlent désormais 50 000 mètres carrés de la Syrie et ses forces ne comptent pas plus de 20 000 militaires. La réalisation de ce ratio de territoire à la taille de la force n’a été possible qu’avec le soutien des Etats-Unis d’Amérique.

Cependant, il doutait que les Etats-Unis d’Amérique seraient prêts à se laisser entraîner dans un conflit ouvert à cause des Kurdes. La Russie a déclaré à plusieurs reprises qu’elle soutiendrait l’armée syrienne en cas d’affrontement militaire, qu’il s’agisse des FDS ou des Etats-Unis d’Amérique. La réponse serait immédiate.

Le responsable militaire a également exclu tout affrontement possible entre les FDS et les unités turques stationnées à Idlib et à la frontière entre les deux pays, les deux parties coordonnant leurs opérations avec les Etats-Unis d’Amérique. La Turquie veut toutefois s’emparer de 12 000 mètres carrés du territoire syrien en annexant Idlib et Alep, a-t-il conclu.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

1 Trackback / Pingback

  1. Des militaires des Etats-Unis d’Amérique et turcs dans des villes syriennes – un acte «d’agression» – MIRASTNEWS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :