A la Une

Scandaleux: Le chef militaire indonésien invité aux Etats-Unis d’Amérique, puis interdit d’entrer à la dernière minute

PHOTO DE DOSSIER. Le chef militaire indonésien Gatot Nurmanty © Beawiharta / Reuters

L’ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Jakarta a été obligée de s’excuser après que le chef des forces armées indonésiennes se soit vu refuser l’entrée aux États-Unis d’Amérique à la dernière minute malgré un visa valide et une invitation du chef d’état-major des Etats-Unis d’Amérique lui-même.

Le général Gatot Nurmantyo, commandant de l’armée nationale indonésienne, était sur le point de monter à bord d’un avion de Jakarta pour Washington, samedi, quand il a été abasourdi par les informations selon lesquelles sa femme et lui avaient été interdits par les douanes américaines [Etats-Unis d’Amérique]. Le général, qui se rendait à une conférence sur la défense contre l’extrémisme violent à l’invitation du général d’état-major Joseph Dunford, a décidé de reporter sa visite jusqu’à ce que Washington clarifie la question.

« Le commandant militaire et son épouse et la délégation ont décidé de ne pas répondre à l’invitation du commandant militaire américain [Etats-Unis d’Amérique] jusqu’à ce qu’il y ait une explication officielle des Etats-Unis d’Amérique », a déclaré le général Wuryanto, commentant l’incident, cité par ABC.

S’adressant à Reuters, le ministre indonésien des Affaires étrangères, Retno Marsudi, a déclaré que Jakarta avait fait appel au Département d’Etat des Etats-Unis d’Amérique et à leur l’ambassade pour obtenir des éclaircissements. Un ambassadeur adjoint des Etats-Unis d’Amérique a été convoqué lundi par le ministère.

Des excuses émises par l’ambassade des États-Unis d’Amérique dimanche indiquent cependant que le général était plus susceptible d’être victime d’un cafouillage bureaucratique que d’un rabrouement délibéré.

« L’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique Joseph Donovan a présenté ses excuses au ministre des Affaires étrangères, Retno Marsudi, pour tout inconvénient causé au général Gatot », a indiqué l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique dans un communiqué, soulignant qu’elle reste en contact avec le général Gatot.

« L’ambassade des Etats-Unis d’Amérique était, et reste, prête à faciliter les voyages du général aux Etats-Unis d’Amérique », a-t-il réitéré.

La même conférence l’année dernière, également organisée par Dunford, a vu des chefs militaires de 43 pays, dont l’Indonésie, affluer à Washington pour discuter des défis posés par le terrorisme international.

Le Général Nurmantyo a été connu pour ses déclarations controversées à la maison. Plus tôt cette année, il a interrompu sa coopération avec l’armée australienne au sujet de matériel d’entraînement présenté à la base des forces spéciales australiennes à Perth, après qu’un instructeur indonésien ait trouvé qu’il se moquait d’une théorie philosophique officielle de l’État indonésien, Pancasila. La coopération n’a été pleinement rétablie qu’après que le chef de l’armée australienne ait personnellement présenté ses excuses à Nurmantyo lors d’une visite dans le pays.

Au plus fort du scandale, le président indonésien Joko Widodo a tenté de se démarquer du général franc et de plus en plus indépendant, connu pour son ambition politique grandissante, affirmant que ce n’était pas son initiative et soulignant que les relations avec l’Australie étaient «très bonnes».

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :