A la Une

Washington refuse-t-il le développement de l’Afrique, privilégiant la guerre pour justifier l’expansion militaire, clé de sa stratégie globale ?

Un soldat nigérien garde son arme pointée vers la frontière avec le Nigeria voisin, près de la ville de Diffa, au Niger, le 21 juin 2016. © Luc Gnago / Reuters

« Pourrait-on voir se répandre en Afrique plus de feux allumés, de fleuves de sang et de destructions majeures à grande échelle comme en Syrie, en Irak, en Libye ou en Afghanistan? »

Le Pentagone justifie l’expansion militaire en Afrique comme la clé de la «stratégie globale»

Le Pentagone appelle à une augmentation de l’empreinte militaire des Etats-Unis d’Amérique en Afrique, où plus de 6 000 soldats sont actuellement stationnés. Ce dernier confirme que les quatre soldats américains tués au Niger ont été pris en embuscade par une organisation affiliée à l’Etat islamique.

S’exprimant lundi au Pentagone, le président du Joint Chiefs of Staff, le général Joseph Dunford, a déclaré aux journalistes que les troupes américaines [Etats-Unis d’Amérique] au Niger ne patrouillaient pas avec les forces locales à moins que les chances de combat ennemi soient « improbables ». Les victimes de l’embuscade du 4 octobre ont été prises au dépourvu lorsqu’elles ont été attaquées par un groupe de 50 militants affiliés à l’Etat islamique (EI, anciennement ISIS / ISIL).

Les forces américaines [Etats-Unis d’Amérique] au Niger ont été prises en embuscade par les combattants du Mali, devenus un bastion terroriste après que la Libye se soit effondrée dans le chaos et l’anarchie suite à l’intervention des Etats-Unis d’Amérique [et de l’OTAN] en 2011. Depuis, les pays voisins ont vu le nombre et la gravité des attaques terroristes augmenter.

Alors qu’il n’y a pas de mission de combat directe pour les troupes américaines [Etats-Unis d’Amérique] au Niger, le Congrès se demande s’il faut mettre à jour ou remplacer l’autorisation de l’utilisation de la force militaire de l’ère du 11 septembre, car la présence des troupes américaines en Afrique de l’Ouest gagne couverture médiatique généralisée.

Dunford a décrit le Niger, où il y a actuellement au moins 800 soldats des Etats-Unis d’Amérique, comme «intrinsèquement dangereux».

Les Etats-Unis d’Amérique ont plus de 6.000 troupes stationnées dans environ 53 des 54 pays africains. La plupart d’entre eux, environ 4 000, sont situés au Camp Lemonnier dans le pays de Djibouti, en Afrique de l’Est.

Dimanche, le sénateur Lindsey Graham (R-Caroline du Sud) et le chef de la minorité sénatoriale Chuck Schumer (D-New York) ont tous deux déclaré à la NBC’s Meet the Press qu’ils ne savaient pas qu’il y avait autant de troupes stationnées dans la région.

« Je ne savais pas qu’il y avait 1 000 soldats au Niger », a déclaré M. Graham, ajoutant qu’il s’attendait à être informé de leur objectif et de leur mission plus tard dans la semaine.

Cependant, Graham était l’un des 26 sénateurs présents pour une audition d’AFRICOM en mars, et aucun législateur n’aurait posé de questions sur le nombre de soldats dans la région.

    Les dossiers du Sénat montrent que 26 sénateurs étaient présents à cette audience d’AFRICOM. Aucun d’entre eux n’a posé de questions sur nos troupes au Niger. Mais beaucoup de Qs sur la Russie! pic.twitter.com/2CXDQTRMPP

    – Sean Davis (@seanmdav) 23 octobre 2017

Graham appuie le maintien de l’autorisation d’utilisation de la force militaire originale, qui a été adoptée trois jours après les attentats terroristes du 11 septembre 2001 et a envoyé des troupes en Afghanistan puis en Irak.

Un proche allié de Graham, le sénateur John McCain (R-Arizona), appelle à plus de débat sur la question et a soutenu l’idée d’une nouvelle autorisation. La semaine dernière, McCain, qui préside le Comité des forces armées, a menacé d’assigner la Maison Blanche pour les informations sur les attentats au Niger, affirmant qu’on lui avait dit «très peu».

Le sénateur Rand Paul (R-Kentucky), qui siège au Foreign Relations Committee, s’est opposé à Graham et à McCain au sujet de la politique de guerre. Il a attaqué Graham sur Twitter lundi en tant que « belliciste » qui aurait dû être au courant des troupes américaines au Niger.

     Vous savez que vous êtes dans trop de guerres dans trop d’endroits où même le belliciste Lindsay Graham ne peut plus suivre

     – Le sénateur Rand Paul (@RandPaul) 23 octobre 2017

Vendredi, le secrétaire à la Défense Jim Mattis a eu des entretiens avec McCain et Graham et leur a parlé de la situation dans la région. Après la réunion, M. Graham a déclaré aux journalistes que M. Mattis a dit que la guerre contre le terrorisme « se transformait ».

« Vous allez voir plus d’actions en Afrique, pas du tout moins; vous allez voir plus d’agression de la part des États-Unis d’Amérique envers nos ennemis, pas du tout moins; vous allez avoir des décisions prises non à la Maison Blanche mais sur le terrain », a déclaré M. Graham, selon le Washington Post.

S’adressant aux journalistes lundi, le général Dunford a fait écho à la déclaration de Graham, décrivant les troupes américaines stationnées dans le monde entier comme « une partie d’une stratégie globale ».

Dunford a déclaré que les Etats-Unis d’Amérique ont envoyé des troupes en Afrique et dans d’autres parties du monde afin de « faire pression » sur les groupes terroristes « simultanément, où qu’ils soient » et « anticiper où ils seront » à l’avenir.

Il a ajouté que les Etats-Unis d’Amérique construisaient une «empreinte relativement petite» de troupes autour du globe pour permettre aux forces locales de traiter les terroristes «avant qu’ils ne deviennent une menace pour le peuple Américain [Etats-Unis d’Amérique]».

Mattis et le secrétaire d’État Rex Tillerson doivent s’adresser à la commission des affaires étrangères du Sénat le 30 octobre.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :