A la Une

Le cabinet Thatcher a tenté de «dissimuler» son rôle dans 2 400 décès dus au sida, hépatite C – documents

Margaret Thatcher © Kieran Doherty / Reuters

Les hauts ministres du gouvernement de Margaret Thatcher ont tenté de dissimuler le scandale du sang contaminé qui a causé la mort de plus de 2 400 personnes atteintes du sida et de l’hépatite C, selon des documents publiés récemment.

Les documents, dévoilés par Jason Evans et publiés par Sky News, montrent comment les ministres ont cherché à réduire toute aide financière aux victimes qui ont reçu du sang contaminé, tout en reconnaissant qu’ils ne pouvaient pas « en termes de présentation » nier qu’ils étaient fautifs.

Plus de 4 000 hémophiles britanniques ont reçu du sang contaminé par l’hépatite C et le VIH par le National Health Service (NHS) au cours des années 1970 et 1980. Le Royaume-Uni a obtenu la substance «facteur VIII» des Etats-Unis d’Amérique en raison d’une pénurie de produits sanguins. Le sang du «facteur VIII» a été fabriqué à partir de donneurs multiples, y compris des travailleurs du sexe, des prisonniers et des toxicomanes, dont certains ont été payés pour leur contribution.

Exposé pour la première fois, une proposition faite en 1987 par le sous-comité du Comité des affaires intérieures et du Comité des affaires sociales sur le sida, rédigé par John Moore, secrétaire d’État conservateur à la sécurité sociale, explique comment le gouvernement devrait réagir au scandale.

Dans le mémo, qui a été présenté aux sommités du gouvernement Thatcher, y compris le futur Premier ministre John Major, Douglas Hurd et Kenneth Clarke, Moore a écrit: « Environ 1200 hémophiles ont été infectés avant 1986 par le virus VIH par facteur VIII et environ 40 sont déjà morts du SIDA. Le pronostic pour le reste est sombre. »

«La Société de l’hémophilie a réussi à comprendre que les problèmes de l’hémophile liés au sida sont dus à l’incapacité du gouvernement à assurer l’autosuffisance en produits sanguins. Bien qu’injuste, cela est difficile à réfuter de manière convaincante en termes de présentation.»

Moore était en négociations avec la Société de l’hémophilie sur un règlement financier potentiel. Le secrétaire a écrit qu’il préférait un paiement unique de 10 millions de livres sterling (13,3 millions de dollars US au taux de change actuel), car cela «minimiserait l’intervention du gouvernement» et serait conforme à la politique de non-acceptation directe de la responsabilité pour les dommages causés de cette manière. »

Moore s’est dit préoccupé par les poursuites intentées contre le gouvernement, soutenant qu’un paiement unique «pourrait ne pas être aussi utile sur le plan juridique qu’un paiement ex-gratia direct par le gouvernement si un hémophile prenait des mesures légales».

Dans les années 1990, un système de paiement a été mis en place, le gouvernement versant des indemnités de 60 000 £ à titre gracieux aux personnes infectées, à condition toutefois qu’elles renoncent à leurs droits à toute action en justice.

Malgré cela, en septembre de cette année, un juge a permis à plus de 500 victimes de poursuivre le gouvernement pour obtenir une indemnisation, rejetant les tentatives du ministère de la Santé de retarder l’action.

Les révélations surviennent alors que les militants pressent le Premier ministre Theresa May d’agir suite à l’enquête qu’elle s’est engagée à lancer il y a trois mois. Le premier ministre doit encore nommer un président pour l’enquête. Les termes de référence et le calendrier des procédures doivent également être confirmés.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :