A la Une

Le Pentagone n’exclut pas une frappe nucléaire préventive contre Pyongyang sans l’autorisation du Congrès

Photo illustrative/flickr.com / Matt Morgan

Le chef du Pentagone, James Mattis, a expliqué au Sénat qu’il n’exclut pas une situation liée à la Corée du Nord dans laquelle le président doit utiliser la force militaire sans l’approbation du Congrès.

Lors d’une session du Comité des Affaires étrangères du Sénat américain [Etats-Unis d’Amérique], le directeur du Pentagone, James Mattis, a admis lundi qu’il est possible d’imaginer une situation dans laquelle le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump pourrait ordonner une attaque nucléaire préventive sans autorisation du Congrès.

« Si nous voyions qu’il [un pays] se préparait à [une attaque nucléaire contre les Etats-Unis [d’Amérique]] et qu’elle allait être imminente, je peux imaginer ce genre de situation« , a répondu Mattis à un membre du Congrès qui lui a demandé les pouvoirs de l’Administration dans le contexte des tensions avec la Corée du Nord, rapporte TASS, se référant à la retransmission de la session du Comité, disponible sur son site. Le chef du Pentagone a également souligné qu’une telle décision serait « considérée scrupuleusement ».

Bien que, en règle générale, pour mener une action militaire à l’étranger, le président a besoin du consentement du Congrès, l’article 2 de la Constitution des États-Unis [d’Amérique] établit que pour protéger le pays contre les menaces imminentes, le président peut utiliser l’armée sans l’autorisation préalable du pouvoir législatif.

Le secrétaire d’Etat, Rex Tillerson, également présent à la réunion, a déclaré que dans une situation comme celle-ci ce serait une « décision fondée sur les faits, » bien qu’il ait refusé de donner une définition précise de ce qui serait une « menace nucléaire imminente pour les Etats-Unis [d’Amérique] » généré par la Corée du Nord qui impliquait la nécessité de l’utilisation de la force.

    La CIA a souligné plus tôt que le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump, serait prêt à recourir à l’utilisation de la force pour empêcher que le leader nord-coréen « ait la capacité de garder les Etats-Unis d’Amérique sous la menace ».

    Pour sa part, le ministère des Affaires étrangères de la Corée du Nord a assuré que « la Corée du Nord a presque atteint un équilibre stratégique avec les États-Unis d’Amérique », mais n’utilisera ses armes nucléaires et ses missiles balistiques qu’en cas de menace « .

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :