A la Une

Révélations dangereuses de Moujtahed concernant Mohammad Ben Salmane

Le fameux Tweeter Moujtahed a affirmé que la campagne  anti-corruption  de Mohammad Ben Salmane ne mérite pas son titre, et pour cause, cette campagne a deux objectifs: le premier est de s’emparer des sommes d’argent énormes  à travers la Caisse des investissements publics et les projets de la compagnie Nesma et les miettes à au royaume », a rapporté la chaine satellitaire iranienne alAlam.

« Le deuxième objectif est d’utiliser la lutte contre la corruption comme un argument se justifier tout cette purge et pour terroriser tous ceux qui pensent à se riposter ou qui veulent dénoncer ne serait-ce que par la parole, et ainsi il supprime tous les obstacles avant d’accéder au trône », poursuit Moujtahed.

Pour ce qui est du premier objectif, Moujtahed  explique que  » Mohammad ben Salman répetait , depuis que son père a pris ses fonctions, dans les réunions privées, qu’il serait l’homme le plus riche de l’histoire et deviendrait le premier trillionnaire  » ajoutant qu »‘il avait l’habitude de dire que Bill Gates et son oncle Meshaal ben Fahd, Abdallah Ben Fahd, Khaled Ben Sultan, Mohammad Ben Fahd seront des nains et des pauvres face à ses capacités financières qui feront exploser le record de Guinness ».

Et de souligner : »Il a pensé qu’il pourrait réaliser cet objectif en s’acquérant tous les contrats du gouvernement, les offres d’armes, sans compter le vol direct de l’argent public ».

Il a ajouté: « Après la chute des prix du pétrole , il a augmenté les impôts sur le peuple pour compenser le revenu pétrolier, mais il a découvert qu’il ne réalisera pas son souhait même après des années , alors il a pensé à une alternative » notant que « quand son influence s’est accrue après la mise à l’écart de Ben Nayef, il a décidé de s’emparer de l’argent des princes sans pour autant  cesser de voler l’argent public ».

Moujtahed affirme que « sa première mesure a été l’arrestation de A. Ben Fahd , il l’a menacé de mettre sa main sur tous ses biens,  une mesure pour tester la réaction de la famille et l’ampleur de la réaction de ses frères après son arrestation. A la lumière des résultats, il  décidera de la prochaine étape. »

 » Et quand il a constaté que la famille n’a pas fait d’objection à l’arrestation de Abdel Aziz Ben Fahd, aucun n’a exprimé sa colère ou a condamné, alors il a décidé de poursuivre sa campagne . Il a adopté un certain nombre de mesures ayant pour but de construire une fortune colossale. Ainsi, il a d’abord interdit tout prince de voyager sans sa permission de voyage.  Il a imposé un seuil pour toute transaction monétaire vers l’étranger. Et, il a exigé un rapport relatant  tous les biens des  princes à l’intérieur du pays et à l’étranger », indique Moujtahed.

Il a ajouté :  » le rapport a révélé les trillions que possédaient les princes , il a  décidé de lancer la campagne sous le prétexte de la lutte contre la corruption en même temps il a démis de ses fonction Metab, afin de l’accuser plus tard de corruption. »

Pour ce qui est des ministres et des hommes d’affaires que la campagne a visé, ils  sont directement ou indirectement liés à des princes et possèdent des milliards « .

Moujtahed souligne que : »Khalid Altowaijri, par exemple, a détourné plus de 300 milliards qu’il a rassemblé alors qu’il occupait la fonction de chef de la Cour royale, profitant de la confiance absolue du roi Abdallah envers lui ».

Et de poursuivre : « Ce plan n’aurait pas été appliqué sans la mis à l’écart de Metab qui lui a permis de remplacer l’équipe de l’Interieur avec celui de la sécurité de l’Etat et un groupe important d’Egyptiens et de mercenaires de Blackwater. »

« En raison de ce changement, l’appareil de sécurité est uni et efficace, et ce malgré l’importance de la mission et le poids des personnalités visées,  aucune objection n’a été enregistrée ni de cas de rébellion ni d’hésitation » selon Moujtahed.

Moujtahed estime que « la campagne a dépassé le cadre des personnalités visées, pour s’étendre à diverses personnalités, maintenues  en résidence surveillée ou qui subissent des interrogatoires ».

Le tweeter saoudien souligne que « Ben Salman a tenu à médiatiser sa campagne d’une manière terrifiante pour intimider ceux qui n’étaient pas visé et les décourager de réagir ou de riposter » .

Moujtahed indique que « la campagne a provoqué un tremblement de terre au sein de la famille et Ben Salman s’est préparé pour faire face aux figures bien connues, il est inquiet de personnes dont il n’a pas douté ».

Moujtahed s’attend à ce que Ben Salman récolte de cette purge prés de 2 à 3 billions de riyals dont un demi-billion seulement est destiné au budget de l’état tandis que le reste de la somme sera dans ses poches ».

Source: Almanar, Médias

Un fou au palais : Moi et personne d’autre

manar-08506310015099832389

Deux causes sont véhiculées sur le pourquoi de la campagne de purge menée au sein de l’Arabie et dont les victimes ce week-end s’élèvent à plus de 20 personnalités hautement influentes, des princes, des ministres, des directeurs de télévision et récemment des hommes d’affaires : deux d’entre eux ont été capturés ce lundi.

La première de ces raisons est celle de Riyad. Elle est reprise à la lettre avec une candeur malsaine par les agences internationales : cette purge s’inscrit dans le cadre d’une campagne anticorruption que le prince héritier a promis de mener dans le cadre des réformes qu’il dit entreprendre dans ce pays.

La seconde, véhiculée par les réseaux sociaux fait état d’une tentative de coup d’état menée par ces hommes qui viennent d’être arrêtés.

Pour de nombreux observateurs, ni l’une ni l’autre n’explique ce qui se passe en Arabie.

La seule raison valable réside dans la volonté du prince héritier Mohamad Ben Salmane (MBS) d’éliminer toutes les personnalités dans le royaume susceptibles de menacer sa mainmise totale sur le royaume, en préparation à son intronisation.

Lors de la première campagne qui a mis au pas quatre princes, dont le prince héritier Mohamad Ben Nayef, ce sont les rivaux certains qui ont été écartés.

Le dernier d’entre eux est tombé ce week-end : le chef de la Garde Nationale et fils de l’ancien roi Abdallah, Moteeb Ben Abdallah. Par sa destitution, tous les rouages du pouvoir se trouvent désormais dans la maison du roi Salmane. Le nom du prince Moteeb ne fait pas partie des princes séquestrés ce week-end, mais son sort demeure inconnu.

Toutes les autres arrestations, estime al-Akhbar, s’inscrivent dans le cadre de la campagne contre les rivaux éventuels.

Dont celle du prince Walid Ben Talal, dont la mère est libanaise et qui a toujours fait partie des voix dissonantes au sein du royaume. Son père avait même créé le mouvement des Princes Libres avant qu’un accord ne le neutralise.

L’arrestation de Bakr Ben Laden, lequel dirige le géant de l’immobilier Ben Laden, s’inscrit quant à elle dans le cadre de la mainmise économique. MBS voulant s’accaparer également tous ses secteurs.

Deux directeurs de télévision, de Arabiyyat et de MBC figurent dans la liste. Leur arrestation verse plutôt dans le contrôle médiatique.

Mais pour quelles raisons MBS veut à tout prix présenter la purge comme étant inscrite dans le cadre de la lutte contre la corruption dans le royaume.

Cette assertion vise avant tout les autres membres de la Famille royale, dans le but d’amortir toute tentative de mouvement de solidarité avec les personnalités arrêtées. D’autant qu’ils devraient se sentir concernés.

D’autre part, cette version s’adresse à l’opinion publique saoudienne qu’il sait très bien tromper d’ailleurs, en lui donnant l’espoir qu’il avance dans l’instauration d’un nouvel Etat saoudien, le 4eme, plus probe que les précédents.

Il faut dire aussi que le prince héritier est maitre en l’art d’accuser autrui des maux du royaume et surtout de fabriquer de faux prétextes aussi bien pour ses manœuvres que pour ses échecs.

Un but essentiel ressort de toutes ses manœuvres locales et régionales : lui seul doit tout contrôler.

Traduit par notre site en résumé du journal libanais al-Akhbar

Source: Almanar

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :