A la Une

Purge en Arabie : Riyad veut confisquer 800 milliards de dollars (WSJ) – prédicateurs arrêtés

Purge en Arabie : Riyad veut confisquer 800 milliards de dollars (WSJ)

Les autorités saoudiennes ont l’intention de confisquer des liquidités et d’autres actifs pour un montant de 800 milliards de dollars dans le cadre de la présumée campagne contre la corruption lancée depuis samedi 4 novembre.

Selon le Wall Street Journal, rapporte l’agence russe Sputnik, le weekend dernier, plus de 60 personnes, dont des princes, des hauts fonctionnaires et d’autres Saoudiens influents, ont été placés en garde à vue. Ils sont accusés de blanchiment, d’abus de pouvoir, de corruption, de déprédation des biens publics et d’extorsions de fonds. La Banque centrale saoudienne a gelé les comptes des personnes impliquées dans le scandale de corruption.

Les actifs des personnes corrompues seront confisqués au profit de l’État, selon une source du WSJ. Riyad se propose de mettre la main sur près de 3.000 milliards de riyals, soit quelque 800 milliards de dollars.

Le WSJ signale que la tâche sera compliquée par le fait qu’une part de ces fonds se trouve à l’étranger. Cependant, même une partie de cette somme suffira à redresser la situation financière de l’Arabie saoudite dont le gouvernement s’est vu obligé d’emprunter sur le marché international des valeurs et de puiser dans les réserves de change suite à une longue période de prix bas du Brent.

Source: Almanar avec Sputnik

Arabie: gel des avoirs de Mohammad Ben Nayef et de 1700 comptes bancaires

manar-05670170014987339396

Le marché boursier saoudien poursuit sa  chute  dans les premiers échanges ce mercredi en raison des inquiétudes sur l’impact économique de la soi-disante campagne anti-corruption  de Mohammad Ben salmane, selon la chaine satellitaire iranienne alAlam.

En effet, l’indice saoudien a chuté de 1 pour cent après une demi-heure de l’ouverture de la bourse saoudienne. Les actions des sociétés  des détenus  ont poursuivi leur chute dans le cadre d’une enquête sur la corruption.

Les autorités anti-corruption ont également gelé les comptes bancaires du prince Mohammed ben Nayef, l’un des membres les plus haut placés de la famille al-Saoud au pouvoir, ainsi que les comptes de plusieurs de ses proches parents, ont indiqué les sources.

Des sources bancaires ont déclaré que le nombre de comptes bancaires locaux gelés à la suite de la campagne dépasse les 1.700 comptes et il est en hausse, sachant que le nombre était de 1200 comptes mardi.

Depuis dimanche, la banque centrale publie les références des comptes bancaires qui sont gelés et actualise sa liste pratiquement heure par heure, a indiqué un banquier.

Il a ajouté que si ce gel devait durer, cela pourrait avoir des conséquences négatives sur les affaires, ne serait-ce que pour le paiement des salaires et des créanciers.

Selon un autre banquier, la majorité des comptes gelés appartient à des particuliers.

Par ailleurs, Human Rights Watch, les récentes arrestations la semaine dernière en Arabie saoudite de dizaines de personnalités pour corruption pourraient en réalité faire partie d’une lutte pour le pouvoir dans le royaume .

« La création d’un nouvel organe de lutte contre la corruption et les arrestations massives au milieu de la nuit soulèvent des préoccupations », a déclaré Sarah Leah Whitson, directrice pour le Moyen-Orient à HRW. Elle s’est inquiétée du fait que ces personnes sont détenues sans que les autorités n’avancent les raisons de leur emprisonnement. « Alors que les médias saoudiens présentent ces mesures comme une campagne contre la corruption, les arrestations massives suggèrent qu’elles relèvent davantage d’une lutte pour le pouvoir », a-t-elle ajouté.

HRW a jugé positif que les autorités saoudiennes veuillent lutter contre la corruption mais souligné que le « meilleur moyen de le faire est de mener des enquêtes judiciaires (…) et non de procéder à des arrestations massives et sensationnelles (en plaçant les détenus) dans un hôtel de luxe ».

Les spéculations vont bon train sur le lieu de détention des suspects, le Ritz Carlton de Riyad étant le plus souvent mentionné.

Source: Almanar avec AFP

L’Arabie saoudite arrête deux prédicateurs wahhabites

manar-07105390015101567631

Selon le site Détenus d’opinion , les autorités saoudiennes ont inscrit le prédicateur Ayed al-Qarni sur la liste des personnes interdites de voyager, a rapporté la chaine satellitaire iranienne alAlam.

Cheikh Ayed al-Qarni est à la tête d’une nouvelle liste de personnes interdites de voyager qui sera dévoilée dans les prochains jours, a indiqué le site.

Cheikh Al-Qarni est empêché de voyage en dépit de son fort soutien à toutes les décisions prises par le gouvernement saoudien ces derniers mois.

Dans le même contexte, le site a rapporté que les autorités saoudiennes avaient arrêté Cheikh Said ben Misfer Al-Qahtani, membre au comité d’enseignement du Collège de la Sainte Mosquée.

Dans son dernier Tweet, Said ben Misfer avait écrit : « une bonne ville, un Seigneur miséricordieux, une sécurité stable, des maisons air conditionnées, des lits confortables et des aliments abondants. Que Dieu nous préserve de tout mal, de tout manque, de toute nuisance, de toute colère ».

Source: Almanar avec Médias

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :