A la Une

Le voyage de Trump en Asie ne parvient pas à obtenir un soutien pour la guerre en Corée du Nord: Analyste

Lors de son voyage en Asie, le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump n’a pas réussi à obtenir le soutien nécessaire pour déclencher la guerre contre la Corée du Nord, selon un écrivain et professeur à la retraite des Etats-Unis d’Amérique.

Le professeur James Petras a fait ces remarques dans une interview accordée à Press TV samedi, tout en commentant la récente visite de Trump dans plusieurs pays d’Asie visant à rallier des alliés contre la Corée du Nord.

La Corée du Nord a blâmé la tournée de M. Trump dans cinq pays d’Asie, affirmant que tout ce qu’il a fait durant ses visites, c’est de prier pour une « guerre nucléaire contre la péninsule coréenne ».

« Trump, lors de sa visite, a dévoilé sa véritable nature en tant que destructeur de la paix et de la stabilité du monde et a prié pour une guerre nucléaire dans la péninsule coréenne », a déclaré samedi le ministère nord-coréen des Affaires étrangères.

Le professeur Petras a déclaré que « la visite de Trump en Asie n’a pas vraiment beaucoup progressé ».

« Il a rencontré des termes cordiaux au Japon, en Corée du Sud, en Chine et au Vietnam, mais il a également tenté de former un pacte économique, mais il l’a fait en critiquant ses alliés et en considérant la Chine comme un concurrent et un adversaire », a-t-il déclaré.

« Donc, il n’a pas vraiment consolidé aucune sorte d’alliance régionale. Il a suscité l’opposition à la Corée du Nord mais n’a rien ajouté à ce qui existe déjà « , a-t-il noté.

« Et je pense qu’on peut dire que sa visite n’a pas vraiment augmenté la présence des Etats-Unis d’Amérique en Asie, n’a pas augmenté le soutien militaire des Etats-Unis d’Amérique à toute agression contre la Corée du Nord », a-t-il dit.

« Dans l’ensemble, nous pouvons dire que la visite de Trump en Asie a maintenu les tensions avec la Corée du Nord, mais n’a pas mis les Etats-Unis d’Amérique dans une position pour lancer une guerre avec la Corée du Nord », a observé l’analyste.

a6da5db5-50d1-4fb3-9f40-993df1f57f2f

La Corée du Nord dit que Trump mendie pour une « guerre nucléaire » pendant la tournée en Asie

Les tensions se sont intensifiées sur la péninsule à la suite d’une série de tests nucléaires et de missiles effectués par Pyongyang, ainsi que de menaces de guerre et d’insultes personnelles échangées entre Trump et le leader nord-coréen.

Trump, qui est sur sa première tournée de 12 jours en Asie en tant que président, a menacé le Nord avec une action militaire lors de ses deux premiers arrêts au Japon et en Corée du Sud.

S’adressant à l’Assemblée nationale sud-coréenne mercredi, Trump a intensifié sa rhétorique de guerre contre la Corée du Nord, menaçant Pyongyang de « destruction » s’il continuait les « provocations » nucléaires.

« Nous ne permettrons pas aux villes Américaines d’être menacées de destruction. Nous ne serons pas intimidés », a déclaré Trump.

Le chef nord-coréen a ordonné la production de plus d’ogives et de moteurs de fusées en août, peu après que les Etats-Unis d’Amérique aient suggéré que ses menaces d’action militaire et de sanctions avaient un impact sur le comportement de Pyongyang.

Pyongyang dit qu’il n’abandonnera pas sa dissuasion nucléaire à moins que Washington ne mette fin à sa politique hostile envers le pays et dissolve le commandement de l’ONU dirigé par les Etats-Unis d’Amérique en Corée du Sud. Des milliers de soldats des Etats-Unis d’Amérique sont stationnés en Corée du Sud et au Japon.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Press TV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :