A la Une

«Attention, terrain miné» ou la dangereuse route d’Abou Kamal

© AFP 2017 Azhar Shallal

Un correspondant de Sputnik a franchi le chemin dangereux reliant Hmeimim, dans l’ouest de la Syrie, à la localité d’Abou Kamal, considérée il y a encore quelques jours comme le dernier fief des terroristes de Daech en Syrie. Reportage.

À peine notre véhicule avait quitté la localité de Hmeimim pour prendre la direction d’Abou Kamal, cette ville du gouvernorat de Deir ez-Zor qui vient d’être libérée du joug de Daech, que des panneaux «Attention, terrain miné» nous sont apparus des deux côtés de la route. Parsemé de mines posées par des terroristes lors de leurs vaines tentatives pour maintenir leur contrôle sur ces territoires, ce chemin à travers le désert syrien reste encore dangereux.

Des épaves de véhicules brûlés ou détruits gisent tout le long de la chaussée criblée d’obus. Des ruines d’infrastructures civiles anéanties par les raids surgissent çà et là. Un exemple, la station de pompage de pétrole T2, dans le sud du gouvernorat de Deir ez-Zor.

Destinée à la transportation de l’or noir au consommateur, la station est entourée de gisements revêtant une importance stratégique pour Daech, nous précise un commandant syrien. Après en avoir pris le contrôle, les terroristes ont lancé une offensive dans l’est du gouvernorat, s’emparant d’oléoducs, dont ceux menant vers l’Irak.

Notre interlocuteur souligne que ce site d’importance stratégique a été dévasté par les raids de la coalition internationale, dirigée par les Etats-Unis, qui a «travaillé pendant les années de la guerre sur l’anéantissement des infrastructures stratégiques du pays».

Deach se volatilise

Au bout de cette longue route, un groupe important de militaires apparaît à l’horizon. Comme nous l’explique le commandant qui nous accompagne, nous avons atteint le point de jonction des forces armées syriennes avec les milices chiites irakiennes. Installés près de chars et d’autres matériels de combat déployés sur une colline, les combattants nous invitent à boire du jus de fruit et à goûter des pâtisseries pour célébrer ainsi avec eux la victoire sur le terrorisme.

«Avec la perte de cette ville, le groupe [terroriste] a perdu le contrôle de toutes les villes [en Syrie]», nous dit le militaire.

L’importance d’Abou Kamal réside dans le rétablissement du passage frontalier important entre la ville irakienne d’Al-Qaïm et la syrienne d’Abou Kamal», poursuit-il en précisant que des routes s’embranchent depuis ce passage vers l’intérieur du pays, y compris vers les villes de Palmyre et la zone frontalière avec le Liban.

«Daech se volatilise, il ne reste que quelques « poches » de résistance au nord d’Abou Kemal et au sud de Mayadine et des zones à l’ouest et à l’est de l’Euphrate [encore occupées par les terroristes, ndlr], quelque 60 km», résume-t-il.

Jeudi, l’armée syrienne a officiellement confirmé la libération d’Abou Kamal du joug terroriste. Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a annoncé vendredi que le ratissage de la ville et son déminage avaient commencé.

Source: Sputnik News – France

Syrie: la bataille de l’armée arabe syrienne est près d’Abu Kamal

L’armée arabe syrienne (ASA) a poursuivi ses opérations militaires samedi dans la région d’Abu Kamal, la dernière position du soi-disant Etat islamique (EI, anciennement ISIS / ISIL) dans la province de Deir Ezzor. Les opérations de l’AAS autour d’Abu Kamal étaient en pleine force pour libérer complètement la zone de l’EI. L’EI a rencontré une série rapide de défaites en Syrie, avec son contrôle territorial sur le point d’être complètement effacé.

Ruptly TV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :