A la Une

La Corée du Nord accuse Trump de « mendier » pour une guerre nucléaire alors que de rares exercices à trois porte-avions des Etats-Unis d’Amérique sont en cours

© U.S. Navy

Pyongyang a accusé Donald Trump de « mendier » pour une guerre nucléaire lors de son voyage à travers l’Asie. L’accusation intervient alors que Washington a lancé de rares exercices navals dans le Pacifique avec Séoul et Tokyo, qui impliquent simultanément trois groupes de frappe de porte-avions des Etats-Unis d’Amérique.

La tournée asiatique de Trump, qui a duré 12 jours, s’est jusqu’à présent concentrée principalement sur la menace perçue pour la Corée du Nord, à la suite du sixième essai nucléaire que le Nord a effectué en septembre. Alors qu’il poursuit sa tournée dans la région, l’US Navy et des navires japonais et sud-coréens ont commencé des exercices navals massifs dans le Pacifique.

Samedi, la Corée du Nord a fustigé Trump, qualifiant sa tournée de « visite d’un belliciste pour la confrontation afin de débarrasser la RPDC de sa dissuasion nucléaire auto-défensive« .

« La Corée du Nord est un enfer que personne ne mérite » – #Trump livre encore un autre message d’avertissement au dirigeant nord-coréen Kim Jong-un pic.twitter.com/6v1s5ituvZ

– RT (@RT_com) 8 novembre 2017

« Trump, lors de sa visite, a dévoilé sa véritable nature destructrice de la paix et de la stabilité du monde et a appelé à une guerre nucléaire dans la péninsule coréenne », a déclaré samedi un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, KCNA.

Au cours de cette tournée, Trump a clairement fait savoir que sa patience pour parvenir à un règlement pacifique de la crise coréenne se réduit et qu’une option militaire reste sur la table. Parlant en Corée du Sud, Trump a déclaré que les armes nucléaires ne rendent pas la Corée du Nord plus sûre, mais place le « régime en grave danger ». Chaque pas que Pyongyang prend « dans ce sombre chemin augmente le danger que vous affrontez ».

« La Corée du Nord est un pays considéré comme un culte. Au centre de ce culte militaire, il y a une croyance dérangée dans la destinée du dirigeant de régner en tant que parent protecteur sur une péninsule coréenne conquise et un peuple coréen asservi », a déclaré le président des Etats-Unis d’Amérique dans un discours devant le parlement sud-coréen mercredi. Les Etats-Unis d’Amérique ne cherchent pas la confrontation, a dit Trump, « mais il a souligné qu’ils ne «s’en iraient jamais». Nous «ne permettrons pas que les villes des Etats-Unis d’Amérique soient menacées de destruction. Nous ne serons pas intimidés. »

« Les remarques imprudentes d’un dard comme Trump ne peuvent jamais nous faire peur ou mettre un terme à notre avance », a répondu Pyongyang. La Corée du Nord va défendre sa « souveraineté et ses droits à l’existence et au développement en gardant un réel équilibre de force avec les Etats-Unis d’Amérique », a déclaré son ministère des Affaires étrangères.

Dans le dernier show de la force des Etats-Unis d’Amérique [dite américaine] dans la région, trois groupes de frappe des porte-avions des Etats-Unis d’Amérique ont commencé à tenir des exercices multinationaux tri-porteurs au large de la côte coréenne samedi. L’USS Ronald Reagan, l’USS Nimitz et l’USS Theodore Roosevelt ont été rejoints par les navires japonais Ise, Inazuma et Makinami ainsi que par une douzaine de navires sud-coréens.

Les exercices de quatre jours seront axés sur la réalisation d’exercices de défense aérienne, la surveillance maritime et les reconstitutions en mer, a indiqué la marine des Etats-Unis d’Amérique. Les exercices comprendront également la répétition de l’entraînement au combat aérien défensif et des manœuvres coordonnées rapprochées. Selon l’armée coréenne, les exercices conjoints impliquent 11 destroyers des Etats-Unis d’Amérique et deux sud-coréens équipés du système de combat Aegis, conçus pour fournir des défenses antimissiles contre des missiles balistiques de courte portée à moyenne portée.

L’invasion terrestre de la Corée du Nord «seul moyen» de sécuriser ses armes nucléaires avec certitude – Pentagone https://t.co/idx89itLsbpic.twitter.com/VTVqTxt1Pf

– RT (@RT_com) 5 novembre 2017

Les manœuvres visent à renforcer la politique de «dissuasion prolongée» du trio allié contre les provocations nucléaires et de missiles du Nord, a déclaré le chef d’état-major sud-coréen (JCS), cité par l’agence de presse Yonhap. Les alliés montreront aussi leur volonté de monter une forte riposte avec une puissance de feu écrasante en cas d’urgence, a déclaré le JCS. La Force d’autodéfense maritime du Japon a déclaré que les exercices faisaient partie des efforts « pour stabiliser la sécurité régionale », selon le Japan Times.

Dans un contexte de tensions croissantes, caractérisées par des échanges presque hebdomadaires de menaces de destruction mutuelle entre Washington et Pyongyang, Pékin et Moscou ont demandé à maintes reprises aux deux pays d’atténuer leur rhétorique et de revenir à la table des négociations.

Vendredi, le représentant permanent de la Corée du Nord auprès de l’ONU a déclaré à l’Assemblée générale à New York que Pyongyang n’entamera pas de négociations sur ses programmes nucléaires et de missiles tant que les États-Unis d’Amérique n’auront pas arrêté leurs politiques et menaces hostiles. Cha Son Nam a averti que les deux Etats restent « au bord de la guerre ».

« De toute façon, la RPDC ne posera pas ses armes nucléaires et ses missiles balistiques sur la table des négociations, à moins que la politique hostile et la menace nucléaire des Etats-Unis d’Amérique contre la RPDC ne soient complètement éradiquées ». « Malgré les sérieuses préoccupations de la communauté internationale, les Etats-Unis d’Amérique continuent à organiser chaque année des exercices militaires conjoints agressifs, dans le but de planifier une attaque nucléaire contre la RPDC ».

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :