A la Une

Poignée de main dorée: La famille Mugabe aurait obtenu un règlement de 10 millions de dollars et une immunité légale

© Howard Burditt / Reuters

Le Zimbabwe, à court d’argent, aurait offert une indemnité de 10 millions de dollars au président déchu Robert Mugabe, tandis que sa femme recevra une généreuse pension après sa mort, et que les entreprises de ses enfants ne seront pas touchées par la nouvelle administration.

« Le gouvernement lui versera une somme forfaitaire de 5 millions de dollars, puis le reste sera payé par tranches », a déclaré une source au Zimbabwe Independent, dont le rapport a depuis été confirmé par d’autres médias. « Mugabe bénéficiera également d’une couverture médicale complète ainsi que de son salaire mensuel complet. Dans le cas de sa mort, sa femme recevra la moitié de son salaire mensuel. »

Mugabe, 93 ans, reçoit actuellement une pension annuelle de 150 000 dollars, qui sera partiellement héritée par sa seconde épouse de 52 ans Grace Mugabe, qui est péjorativement connue sous le nom de « Gucci Grace » chez certains Zimbabwéens. Les deux sont censés rester dans le manoir de Blue Roof à Harare, avec l’État payant toujours tous les frais de voyage, de sécurité et de personnel pour le couple.

Les biens des deux enfants de Mugabe, et du fils de sa femme, Russell, d’un précédent mariage « ne seront pas saisis ou d’aucune manière molestés », rapporte le Guardian. La famille élargie de Mugabe possède une gamme de fermes laitières et a des intérêts notables dans l’industrie minière du pays.

« J’étais inquiet de ce que les changements signifieraient pour moi personnellement, mais je suis maintenant rassuré que je peux vivre dans mon pays », a déclaré à la publication l’un des proches de Mugabe, qui n’a pas souhaité rendre public son nom.

Malgré les protestations de l’opposition selon lesquelles aucun politicien ne devrait être au-dessus de la loi, Mugabe et sa famille ont également bénéficié d’une immunité contre toute poursuite judiciaire pour leurs actions au cours de ses 37 années au pouvoir.

Le Zimbabwe Independent a déclaré que ce sont les négociations prolongées entre les médiateurs de Mugabe, dont un éminent prêtre jésuite, et la faction militaire qui a pris le pouvoir qui a retardé sa démission au cours des dernières semaines, plutôt que tout désir de la part du président de rester à son poste.

Le président par intérim, Emmerson Mnangagwa, âgé de 75 ans, proche allié de Mugabe depuis de nombreuses années, a promis d’éviter une «châtiment vengeur» contre le clan renversé et s’est engagé à organiser des élections démocratiques l’année prochaine.

CONTEXTE: Mugabe, 93 ans, a dirigé le Zimbabwe depuis 1980 https://t.co/8Qs3qVmDRPpic.twitter.com/KuXYEFd7o5

– RT (@RT_com) 19 novembre 2017

Selon les statistiques du FMI, le PIB par habitant du Zimbabwe le place à l’extérieur des 150 États les plus riches du monde, alors que son espérance de vie de 60 ans est inférieure de 20 ans à celle des Etats-Unis d’Amérique. On estime que 13,5% de la population est infectée par le VIH.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Notre commentaire

Le Zimbabwe a subi les foudres de l’Occident pour avoir réclamé un partage équitable des richesses nationales, dont celui du sol fertile détenu en grande majorité par une poignée de fermiers blancs, qui s’en accaparèrent depuis l’époque de la colonisation britannique. L’Occident coupa alors les financements et toutes sortes d’aides à ce pays dirigé par Robert MUGABE qui dès l’indépendance eut pour ambition d’effacer les stigmates et les injustices laissées par le système colonial dans la société zimbabwéenne. Robert MUGABE avec les vétérans de la ZANU-PF et d’autres mouvements de libération réussirent aux forceps de la lutte armée, à arracher le pays d’entre les griffes acérées d’un système avilissant et d’exclusion dirigé par Ian SMITH et de le conduire magistralement à l’indépendance totale. Les difficultés économiques qui s’ensuivirent sont le résultat de l’attitude rétrograde et dominatrice des dirigeants occidentaux qui à chaque fois qu’un dirigeant étranger défend correctement les intérêts de son pays et de ses populations, s’arrangent toujours à punir le pays visé en instaurant un régime de privations massives dans tous les domaines, dans le but de retourner les populations à un moment donné de l’histoire contre leurs dirigeants, lorsque les grandes pénuries, difficultés et souffrances gagneront l’ensemble de la nation et la population. C’est une tactique politique qui permet de changer les régimes soit par coup d’Etat, soit par la guerre. C’est une chance que Robert MUGABE n’ait pas fini comme d’autres dirigeants étrangers à l’instar de Mouammar Kadhafi ou Laurent GBAGBO qui ont catégoriquement refusé de jouer le jeu qui leur était imposé.

MIRASTNEWS

Les prestations de retraite zimbabwéennes: Evincé Mugabe  doit recevoir 10 millions de dollars – Rapports

10591343591

© AP Photo/

L’ancien dirigeant du Zimbabwe, Robert Mugabe, et sa famille sont connus pour leurs dépenses somptuaires et leur style de vie luxueux, au milieu de l’extrême pauvreté que connaissent la plupart des citoyens du Zimbabwe.

La semaine dernière, Mugabe, âgé de 93 ans, qui servait à la fois comme président et premier ministre depuis plus de 30 ans, et que ses gardes étaient confinés à sa maison par des soldats. Le parti au pouvoir, l’Union nationale africaine du Zimbabwe – Front patriotique (ZANU-PF), a limogé M. Mugabe de son poste de chef du parti et l’a appelé à démissionner de la présidence. Mardi, le parlement zimbabwéen a approuvé la destitution de Mugabe, après quoi le chef a démissionné.

Pendant ce temps, le journal The Guardian a rapporté, citant un haut fonctionnaire du parti au pouvoir, que l’ex-président du Zimbabwe pourrait recevoir 10 millions de dollars dans le cadre de l’accord sur sa démission du gouvernement du pays.

À l’intérieur 25 chambres de Robert & Grace Mugabe 10 M $, propriété de 44 acres à Harare, #Zimbabwe. Cette propriété extravagante avec système de sécurité à la fine pointe de la technologie est ornée de sols en marbre, de lustres coûteux et d’une piscine. Pas étonnant qu’il ne voulait pas partir !!! #Mugabe pic.twitter.com/EUxuw4sW79

– Olaudah Equiano® (@Uruokpala) 22 novembre 2017 г.

Selon la source du journal, l’ancien chef recevra un «paiement en espèces immédiat de 5 millions de dollars», tandis que les sommes restantes seront transférées au cours des prochains mois.

En outre, Mugabe continuera à recevoir un salaire annuel de 150 000 $ jusqu’à sa mort, tandis que sa femme Grace, âgée de 52 ans, héritera de la moitié de ce salaire pour le reste de sa vie après le décès de son mari, rapporte le journal.

Le gouvernement du Zimbabwe couvrira également les soins médicaux, la sécurité et les frais de voyage à l’étranger de Mugabe. Le couple continuera à résider dans le soi-disant manoir Blue Roof.

En outre, l’ancien président et sa famille, qui aurait beaucoup d‘intérêts commerciaux et de biens dans le pays africain, seront à l’abri de poursuites.

Les législateurs de l’opposition ont fermement condamné l’accord présumé avec l’ancien chef, le jugeant «anticonstitutionnel».

« Nous ne sommes au courant d’aucun accord conclu avec Mugabe, et s’il y a un accord sur l’argent ou quoi que ce soit d’autre, il est inconstitutionnel … En termes de constitution, Mugabe est un président retraité et n’a pas d’immunité criminelle ou civile contre les actes criminels ou civils commis pendant son mandat », a déclaré Douglas Mwonzora, secrétaire général du principal mouvement d’opposition au Mouvement pour le changement démocratique, cité par The Guardian.

Traduction : MIRASTNEWS

Source: Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :