A la Une

Réponse appropriée aux exercices militaires ? La Corée du Nord publie des photos de l’ICBM du dernier test «capable de frapper les Etats-Unis d’Amérique»

© KCNA / Reuters

La Corée du Nord publie des photos de l’ICBM du dernier test «capable de frapper les États-Unis d’Amérique»

Les médias d’Etat nord-coréens ont publié des photos du missile Hwasong-15 prétendument utilisé dans le dernier lancement de test. Les photos montrent Kim Jong-un supervisant personnellement le lancement de l’ICBM, qui selon Pyongyang est capable de frapper le territoire continental des Etats-Unis d’Amérique.

La Corée du Nord a tiré mercredi un missile balistique qui a déferlé dans la mer du Japon, ont confirmé les forces armées sud-coréenne, japonaise et des Etats-Unis d’Amérique. Pyongyang a affirmé que le Hwasong-15 a atteint une altitude d’environ 4 475 kilomètres et a parcouru 950 kilomètres pendant son vol, qui a duré 53 minutes.

5a1fa299fc7e939b0a8b4569

© KCNA / Reuters

EN SAVOIR PLUS: Corée du Nord: l’essai d’ICBM a utilisé un nouveau véhicule de lancement, l’ogive est capable de réintégrer l’atmosphère de la Terre

Pyongyang a annoncé dans un communiqué lu sur la télévision d’Etat nord-coréenne que le missile était un Hwasong-15. « Surmonté d’une ogive lourde de très grande taille », le missile est « capable de frapper toute la partie continentale des Etats-Unis d’Amérique », a déclaré mercredi le communiqué de la Corée du Nord, cité par KCNA Watch.

5a1fa299fc7e939b0a8b456b

© KCNA / Reuters

« Après avoir assisté au lancement réussi du nouveau type ICBM Hwasong-15, Kim Jong-Un a déclaré avec fierté que nous avons enfin réalisé la grande cause historique de l’achèvement de la force nucléaire de l’Etat, la cause de la construction d’une fusée ».

Le but du missile est uniquement « de défendre la souveraineté et l’intégrité territoriale du pays contre la politique de chantage nucléaire et la menace nucléaire des impérialistes ‘américains’ », selon Pyongyang.

Si le missile était en effet un Hwasong-15, cela signifierait un nouveau développement pour la Corée du Nord. Les autres lancements qui ont eu lieu en 2017 ont été soit l’ancien ICBM Hwasong-14, soit le Hwasong-12 (IRBM).

5a1fa299fc7e939b0a8b456a

© KCNA / Reuters

La Russie a condamné mercredi le lancement du Hwasong-15, le qualifiant d‘ »acte provocateur qui déclenche une nouvelle escalade et nous éloigne du règlement de la crise », a déclaré mercredi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. « Nous condamnons le lancement et espérons que toutes les parties feront preuve de la retenue qui est si nécessaire pour éviter que la situation dans la péninsule coréenne ne se détériore ».

Le président américain Donald Trump a qualifié le dernier test de missile de « situation que nous allons gérer », disant que cela ne changera pas son approche de la crise dans la péninsule coréenne. « Je vais seulement vous dire que nous allons nous en occuper », a déclaré M. Trump aux journalistes mercredi.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Les Etats-Unis d’Amérique devraient être clairs s’ils cherchent un prétexte pour détruire la Corée du Nord – Le ministre russe des Affaires étrangères, M. Lavrov

5a1fd13ffc7e93a7238b456b

FICHIER PHOTO © Page officielle de la marine ‘américaine’ / Flickr

Les Etats-Unis d’Amérique ont consciemment provoqué la Corée du Nord à agir, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov après le dernier test de missiles balistiques de Pyongyang. Moscou soupçonne que les Etats-Unis d’Amérique veulent un prétexte pour attaquer la Corée du Nord, a-t-il dit.

Commentant les derniers développements, Lavrov a déclaré qu’il semble que les Etats-Unis d’Amérique veulent que la Corée du Nord reprenne les tests. « La dernière action des Etats-Unis d’Amérique semblait viser à inciter Pyongyang à prendre des mesures irréfléchies », a-t-il déclaré aux journalistes jeudi. Le ministre des Affaires étrangères a qualifié le test de missile « d’aventure », mais a déclaré que Washington essayait apparemment d’y inciter le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

EN SAVOIR PLUS: La Corée du Nord publie des photos de l’ICBM à partir du dernier test «capable de frapper les États-Unis d’Amérique»

« Les ‘Américains’ devraient commencer par expliquer leurs intentions à nous tous. S’ils cherchent vraiment une excuse pour détruire la Corée du Nord, comme l’a dit l’émissaire des Etats-Unis d’Amérique à l’ONU lors d’une réunion du Conseil de sécurité, laissez-les l’énoncer clairement et laisser les dirigeants des Etats-Unis d’Amérique le confirmer. Ensuite, nous déciderons comment réagir « , a déclaré Lavrov.

Mercredi, la Corée du Nord a testé le missile Hwasong-15, qui a explosé au large des côtes japonaises. Pyongyang prétend qu’il s’agissait d’un projectile amélioré capable de fournir une charge nucléaire utile à n’importe quelle partie des Etats-Unis d’Amérique. Le test a suivi une pause de deux mois dans les lancements de tests, ce qui laissait espérer que Pyongyang et Washington trouveront un moyen de discuter de leurs différends au lieu de recourir à la rhétorique belliqueuse, qui a été leur principal mode de fonctionnement cette année.

Les Etats-Unis d’Amérique ont démontré leur puissance militaire à la Corée du Nord en organisant un certain nombre d’exercices dans la région, certains conjointement avec leurs alliés la Corée du Sud et le Japon. L’escalade des tensions a été une déception pour Moscou, qui préconise une approche de «double gel», dans laquelle la Corée du Nord arrête les essais nucléaires et de missiles et les États-Unis d’Amérique arrêtent leurs manœuvres militaires.

Sergueï Lavrov a déclaré: « En septembre, les collègues américains ont laissé entendre que le prochain exercice pourrait ne pas arriver avant le printemps [2018], ce qui pourrait donner une pause à la Corée du Nord et l’empêcher de prendre des mesures irréfléchies… Nous avions eu de l’espoir quant à l’approche, mais ensuite ils organisent un exercice imprévu en octobre, puis en novembre, et maintenant ils ont déclaré qu’ils allaient avoir un exercice imprévu à grande échelle en décembre. »

La politique des Etats-Unis d’Amérique de renforcement des sanctions contre la Corée du Nord pour les contraindre à faire renoncer aux missiles et programmes nucléaires ne fonctionne pas, selon M. Lavrov. Le potentiel de la pression « s’est essentiellement épuisé », a-t-il dit, ajoutant que Washington devrait cesser d’ignorer les appels d’autres pays, y compris la Russie, qui lui demandent d’ouvrir des négociations directes avec Pyongyang.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Les photos du tir du Hwasong-15 par Pyongyang dévoilées

1034100041

© REUTERS/ KCNA

La Corée du Nord a annoncé mercredi avoir testé avec succès un nouveau type de missile balistique intercontinental (ICBM) susceptible d’atteindre les USA et a déclaré avoir achevé son objectif de devenir une puissance nucléaire. Les photos du tir, ainsi que la préparation à ce lancement, ont été diffusées par des médias nord-coréens.

Des médias nord-coréens ont publié 42 photos du lancement du nouveau missile balistique de type intercontinental (ICBM), le Hwasong-15, par la Corée du Nord qui a eu lieu ce mercredi à 03h00 (heure de Pyongyang).

Hwasong-15 ICBM: An Analysis of North Korea’s Photos by South Korean Experts: submitted by /u/SkepticReview [link] [comments] https://t.co/DSFWEpPIrJ pic.twitter.com/q9pkH7eews

— North Korea Reddit (@NKRedditNews) 30 ноября 2017 г.

Sur les images publiées par le journal Rodong Sinmun et retweetées par des utilisateurs du réseau social, l’on voit le lancement du missile sous tous les angles, y compris depuis le ciel étoilé. Le processus de l’installation du missile et le lanceur ont également été pris en photos.

North Korea finally dropped pics of the Hwasong-15 and it’s a doozy — with some initial thoughts by @wslafoy https://t.co/KKD0GDSm8M pic.twitter.com/tswGQ7sIHD

— Oliver Hotham (@OliverHotham) 29 ноября 2017 г.

North Korean Hwasong-15 ICBM (992 x 744) — #army #military pic.twitter.com/wafIDXAeZ2

— Army Complex (@ArmyComplex) 30 ноября 2017 г.

Sur d’autres images on voit Kim Jong-un se réjouir de la réussite du tir du missile.

Lots of photos coming out of North Korea of the new Hwasong-15 ICBM. Here are some smiles to lighten the mood pic.twitter.com/r6PkYAqkhN

— Dave Brown (@dave_brown24) 29 ноября 2017 г.

The lofted launch trajectory, which we know now from the launch data, can be seen on the monitor behind Kim Jong Un. Up to about 4,500kms and landing about 960km from the launch site. pic.twitter.com/CteovrPAM6

— Martyn Williams (@martyn_williams) 29 ноября 2017 г.

Dans un communiqué diffusé au lendemain d’un nouveau tir, la diplomatie nord-coréenne réaffirme ses menaces à l’encontre de Washington, assurant que le missile Hwasong-15 lancé mercredi est en mesure d’atteindre la partie continentale des États-Unis.

#NorthKorea releases photos of new Hwasong 15 missile https://t.co/f2jkof3SlH pic.twitter.com/1gurm6mch1

— NorthKorea Newz (@NorthKorea_Newz) 30 ноября 2017 г.

«Le nouveau missile balistique intercontinental Hwasong-15 est équipé d’un système d’armes capable de porter une ogive nucléaire lourde extra-large et de frapper la totalité de la partie continentale des États-Unis», peut-on lire dans le communiqué dont Sputnik a pu consulter une copie.

Il s’agissait du premier tir de missile par la Corée du Nord depuis le 15 septembre. Il anéantit les espoirs que la trêve observée par Pyongyang ait eu pour objectif d’ouvrir la porte à une solution négociée à la crise suscitée par ses programmes nucléaire et balistique.

Source : Sputnik News – France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :