A la Une

Un F-22 des USA empêchait les jets Su-25 russes de couvrir le convoi d’aide humanitaire – le Ministère de la Défense dément

Un Raptor F-22 des Etats-Unis d’Amérique © Toby Melville / Reuters

Le ministère russe de la Défense a déclaré qu’un F-22 se rapprochait d’une paire d’avions Su-25, les empêchant d’escorter un convoi d’aide humanitaire. Il a rejeté les rapports des jets russes ayant été « interceptés ».

L’incident a eu lieu mercredi à proximité de la ville syrienne de Mayadin, lorsque deux avions de soutien aérien rapprochés Su-25 escortaient un convoi d’aide humanitaire, a annoncé le ministère russe de la Défense. Un chasseur furtif F-22 des Etats-Unis d’Amérique est venu de l’autre côté de l’Euphrate et s’est approché de l’avion, tirant leurres fusées éclairantes devant eux.

Un avion de combat Su-35, qui servait de couverture aux avions russes, « a rapidement approché » le F-22 par l’arrière et l’avion de guerre des Etats-Unis d’Amérique a quitté la région par la suite, a ajouté le ministère.

Le ministère a souligné que l’incident s’est produit au-dessus de la rive ouest de l’Euphrate, rejetant les informations des médias selon lesquelles les avions russes auraient opéré sur la rive orientale.

Plus tôt, des responsables militaires des Etats-Unis d’Amérique ont déclaré aux médias qu’un chasseur F-22 avait tiré des fusées éclairantes pour avertir les avions russes d’une « ligne de déconfliction » en Syrie. Après la rencontre, les avions russes auraient quitté la zone.

« Deux F-22 se sont approchés trop près de deux avions de combat russes, nous avons donc dû utiliser les canaux de désamorçage », a déclaré jeudi à l’AFP Sputnik, un commandement central des Etats-Unis d’amérique (CENTCOM). « Ce n’est pas quelque chose d’extraordinaire … Cela arrive parfois plusieurs fois par jour. » Le responsable a également confirmé que les militaires des deux pays avaient discuté de l’incident.

Moscou et Washington se sont mis d’accord sur un mémorandum sur la sécurité des vols en Syrie en 2015 et ont mis en place une ligne directe pour prévenir les situations d’urgence. En utilisant ce système d’alerte précoce, les militaires des deux pays discutent des emplacements approximatifs et des missions de leurs avions pour éviter qu’ils ne se trouvent dans le même espace aérien en même temps.

Cependant, les deux parties se sont accusées à plusieurs reprises de ne pas tenir compte du mémorandum et d’être réticentes à utiliser les outils à leur disposition pour prévenir les incidents. Un incident similaire entre les forces armées russes et ‘américaines’ a été rapporté par le ministère russe de la Défense la semaine dernière. Il a déclaré qu’un Su-35 russe avait été contraint de chasser un jet F-22 des Etats-Unis d’Amérique le 23 novembre.

« Le F-22 a lancé des fusées éclairantes et utilisé des aérofreins alors qu’il manœuvrait constamment [près des avions à réaction russes], imitant un combat aérien », a déclaré samedi le général Igor Konashenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense, dans un communiqué. accusant l’armée américaine de tenter de perturber l’opération anti-terroriste et empêcher les avions russes de bombarder les terroristes de l’Etat islamique.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

La Défense russe dément l’interception de deux chasseurs russes par des F-22 US en Syrie

1027821678

© Sputnik. Le ministère russe de la Défense

Le ministère russe de la Défense a démenti l’information de certains médias selon laquelle deux avions d’assaut russes Su-25 ont été interceptés par des chasseurs américains F-22 dans le ciel au-dessus de la rive gauche de l’Euphrate.

L’information du Pentagone sur l’interception des avions d’assaut russes Su-25 par des chasseurs américains ne correspond pas à la réalité, a déclaré la Défense russe.

«Certains médias américains et britanniques ont pris une nouvelle fois leurs désirs pour la réalité. Le 13 décembre, deux avions d’assaut Su-25 se trouvant à une altitude de 3.300 mètres ont accompagné un convoi humanitaire près de la ville de Mayadine. Un chasseur F-22 s’est approché d’eux depuis la rive gauche de l’Euphrate. Il tirait des leurres à chaleur, il entravait le vol des Su-25», indique un communiqué.

C’est seulement après l’intervention de l’autre chasseur russe, qui se trouvait à une plus haute altitude, que l’avion américain s’est éloigné.

«Un chasseur russe Su-35S, qui opérait à 10.000 mètres d’altitude, a avancé rapidement […] vers le F-22, après quoi le chasseur américain a quitté la zone», lit-on dans le communiqué du ministère de la Défense.

Plus tôt jeudi, le Pentagone a déclaré que deux avions F-22 de l’US Air Force avaient «intercepté» deux Su-25 russes dans le ciel au-dessus de l’Euphrate non-loin d’Abou Kamal

Selon l’armée américaine, deux avions d’assaut russes ont volé dans l’espace aérien contrôlé par la coalition dirigée par les USA.

Source : Sputnik News – France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :