A la Une

La nourriture et la médecine ne peuvent pas passer le blocus saoudien sur le Yémen, mais Nikki Haley pense que les missiles peuvent

Nikki Haley pousse une fois de plus à la guerre contre l’Iran – cette fois-ci en faisant valoir un argument qui n’est pas seulement vicié, mais absurde.

Nikki Haley, l’ambassadrice de Donald Trump aux Nations Unies, a donné une extraordinaire « conférence de presse », même par ses normes habituellement scandaleuses.

Tout d’abord, ce n’était pas vraiment une « conférence de presse » car Haley n’a répondu à aucune des questions qui lui étaient posées. Au lieu de cela, elle a simplement assuré à la journaliste qu’elle avait des preuves pour étayer sa position, bien que l’on ne sache pas à quoi pourraient ressembler ces preuves.

La position de Haley est que depuis l’éclatement de la crise actuelle au Yémen, à partir de mars 2015, l’Iran fournit au mouvement Ansar Allah du Yémen, plus communément connu sous le nom de Houthis, les missiles qu’ils ont utilisés sporadiquement pour cibler l’Arabie saoudite et prétendument les ÉMIRATS ARABES UNIS (EAU).

Cependant, il y a un défaut fatal dans cette ligne de pensée. L’Arabie Saoudite a, depuis le début du conflit, contrôlé tout le trafic aérien et maritime entrant au Yémen, tout en surveillant la région avec la dernière technologie fabriquée aux Etats-Unis d’Amérique.

Le Yémen a ensuite été encerclé par un blocus naval saoudien, des frontières saoudiennes par lesquelles rien ne peut passer et des frontières omanaises à travers lesquelles il n’y a aucune preuve de quoi passer et qui dans tous les cas, des zones frontalières qui n’appartiennent pas aux combattants houthis, mais ont plutôt fluctué entre le gouvernement Hadi basé à Aden, les terroristes d’Al-Qaïda et les terroristes de l’EI.

Non seulement le blocus saoudien a causé une famine humaine qui a provoqué une épidémie massive de choléra, mais même l’ONU a eu du mal à convaincre les Saoudiens d’autoriser les médicaments de base, l’eau en bouteille et les aliments séchés dans le pays toujours pauvre et maintenant affamée.

Mais pour Nikki Haley, qui a donné sa conférence de presse devant ce qui semblait être une carcasse de missile rouillée, tout est parfaitement logique. Dans l’univers parallèle de Haley, un navire d’aide avec des drapeaux de l’ONU ne peut pas apporter des bouteilles d’eau et des pots de pilules médicales aux Yéménites, mais les navires iraniens portant des missiles énormes ont facilement traversé le blocus saoudien sans être détectés.

Il n’y a simplement aucune logique à l’argument, peu importe comment il est interprété.

Même un journaliste de la « conférence de presse » de Haley a demandé comment les Etats-Unis d’Amérique peuvent vérifier la provenance des missiles et en particulier quand ils ont été envoyés au Yémen. Elle n’avait pas de réponse à part de dire «faites-nous confiance, nous savons».

Le fait, comme les Houthis eux-mêmes l’ont toujours soutenu, est que les missiles qu’ils lancent occasionnellement sont pris sur des bases militaires yéménites que les Houthis contrôlent depuis environ deux ans. Les images vidéo des frappes de missiles sont cohérentes avec ces déclarations.

Le ministre iranien des Affaires étrangères Javad Zarif a tweeté la photo suivante, comparant les accusations de Haley contre l’Iran aux accusations infâmes de Colin Powell contre l’Irak, affirmant que Saddam Hussein possédait des armes de destruction massive qu’il ne possédait pas.

Quand j’étais basé à l’ONU, j’ai vu ce spectacle et ce qu’il a engendré … pic.twitter.com/2sAsMB6o4m

– Javad Zarif (@JZarif) 14 décembre 2017

En réalité, la déclaration de Haley est encore plus ridicule car il n’y a physiquement aucun moyen pour l’Iran de transporter des missiles ou quoi que ce soit d’autre, au Yémen sans être vu et presque certainement arrêté par le blocus saoudien, un blocus qui a commencé en mars 2015 près de quatre mois avant l’entrée en vigueur du JCPOA.

Ce dernier point est crucial car les allégations de Haley reposent sur le fait qu’en livrant des missiles aux Houthis, l’Iran viole les termes du JCPOA, une allégation des Etats-Unis d’Amérique de longue date qui a été rejetée par l’UE dans son ensemble, ainsi que les différentes parties à l’accord: l’Allemagne, la France, la Grande-Bretagne, la Chine, la Russie et les Nations Unies.

Haley a bien sûr répété que pour la plupart des néo-conservateurs ‘américains’, il s’agit d’une ligne standard selon laquelle l’Iran sponsorise le terrorisme et «se comporte mal» en Irak, en Syrie et au Liban. Si combattre les groupes comme ISIS (Daesh) et al-Qaïda sont de mauvais comportements, la raison recule simplement. Le secret que l’Iran est au terrorisme est entrain de combattre le terrorisme sur le champ de bataille et conseille les partenaires irakiens et syriens sur la meilleure manière de le faire.

Nikki Haley a prouvé une fois de plus que son aptitude est faible, que son éthique est inexistante et que son intelligence est un vide.

Le fait qu’elle soit ambassadrice à l’ONU, mais agit de plus en plus comme un hybride entre un secrétaire d’État et un secrétaire à la Défense, est une perspective profondément préoccupante pour tous ceux qui sont concernés par la paix et la stabilité mondiales.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : The Duran

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :