A la Une

L’architecte principal de l’agression militaire saoudienne au Yémen est les Etats-Unis d’Amérique: Houthi

Le chef du mouvement Houthi Ansarullah au Yémen, Abdul Malik Badreddin al-Houthi, prononce un discours télévisé diffusé en direct de la capitale yéménite de Sanaa le 19 décembre 2017.

Le leader du mouvement Houthi Ansarullah au Yémen a fermement condamné la campagne de bombardement aérien dévastatrice menée actuellement par l’Arabie Saoudite contre son pays, accusant les Etats-Unis d’Amérique d’être le principal artisan de l’agression militaire atroce.

S’adressant à ses partisans via un discours télévisé retransmis en direct de la capitale yéménite de Sana’a mardi soir, Abdul Malik Badreddin al-Houthi a déclaré que le régime de Riyad a utilisé tous les moyens disponibles dans ses attaques contre la nation yéménite.

« Les sites civils et religieux ont été ciblés au Yémen au cours des trois années de la guerre saoudienne. Le régime saoudien n’hésite pas à marteler tout ce qui a trait au Yémen », a-t-il dit.

Le chef d’Ansarullah a ajouté que les attaques aériennes saoudiennes contre les processions funéraires au Yémen prouvaient de façon concluante la nature inhumaine de l’agression saoudienne contre le Yémen.

« Les agresseurs ont néanmoins échoué à forcer les Yéménites à se soumettre », a-t-il souligné.

Le dirigeant d’Ansarullah a également dénoncé le silence assourdissant de l’ONU et de la communauté internationale vis-à-vis des crimes et des atrocités saoudiens au Yémen.

« Les crimes saoudiens contre le Yémen sont un test pour le monde entier pour voir s’ils disent la vérité ou non », a souligné M. Houthi.

Il a souligné que l’Arabie saoudite et ses alliés régionaux servent les intérêts du régime sioniste d’Israël dans leur campagne militaire contre le Yémen.

Des combattants du mouvement yéménite Houthi Ansarullah participent à un défilé organisé à Sanaa, au Yémen, le 1er décembre 2017, à l’occasion de l’intervention militaire menée par l’Arabie saoudite pendant 1 000 jours dans le conflit yéménite. (Photo: Reuters)

Houthi a déclaré que les développements dans la foulée de la reconnaissance par le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump de Jérusalem-Al Qods en tant que capitale d’Israël ont montré que le régime en place en Arabie Saoudite n’est qu’une marionnette entre les mains de l’administration ‘américaine’.

« Le régime saoudien est un outsider et un traître à toutes les nations musulmanes. Le peuple yéménite est solidaire face à l’agression saoudienne, peu importe à quel point leurs positions peuvent être différentes », a déclaré le chef de l’Ansarullah.

Il a également critiqué la couverture médiatique par les médias occidentaux au sujet de la guerre saoudienne contre le Yémen.

Houthi a également noté que les régimes les plus sauvages et les plus réactionnaires de la région du Moyen-Orient sont impliqués dans l’agression menée par le Saoudien contre le Yémen.

« Les Yéménites ne se rendront jamais aux meurtriers des femmes et des enfants. Les ennemis ne pourront pas nous enlever notre liberté et affaiblir notre volonté », a-t-il dit.

Le chef de l’Ansarullah a déclaré que les 1000 jours de résistance et de fermeté du peuple yéménite contre l’Arabie saoudite et ses alliés attestent du fait que la foi des Yéménites ne peut en aucun cas être sapée.

Il a loué les sacrifices consentis par le peuple yéménite, soulignant que « nous ne permettrons pas à nos ennemis de coloniser le Yémen ».

« Les agresseurs pensaient pouvoir occuper tout le Yémen en quelques jours. Des milliers de nos enfants ont été tués sans pitié dans les frappes aériennes menées par l’Arabie saoudite. C’est alors que les Yéménites sont toujours résilients et constants malgré la guerre totale et les différentes faiblesses auxquelles ils sont confrontés », a déclaré M. Houthi.

Il a fustigé le régime saoudien en transformant le Yémen en la plus grande crise humanitaire du monde, soulignant que les forces yéménites n’hésiteraient pas à lancer des barrages de missiles domestiques à Riyad et à Abu Dhabi, capitale des Emirats, si les frappes aériennes se poursuivent.

Houthi a également appelé toutes les factions yéménites, les institutions et tous les secteurs de la société à unir leurs forces face aux défis actuels.

Des combattants du mouvement Houthi Ansarullah du Yémen se dirigent vers un centre de détention frappé par des frappes aériennes saoudiennes à Sanaa, au Yémen, le 13 décembre 2017. (Photo par Reuters)

L’Arabie saoudite n’a cessé de pilonner le Yémen depuis mars 2015 pour tenter d’écraser le mouvement populaire Houthi Ansarullah et de réintégrer l’ancien président yéménite, Abd Rabbuh Mansour Hadi, un allié convaincu du régime de Riyad.

Plus de 12 000 personnes ont été tuées depuis le début de la campagne il y a plus de deux ans et demi. Une grande partie de l’infrastructure du pays de la péninsule arabique, y compris les hôpitaux, les écoles et les usines, a été réduite en ruines à cause de la guerre.

La guerre menée par l’Arabie saoudite a également déclenché une épidémie mortelle de choléra à travers le Yémen.

Selon le dernier décompte de l’Organisation mondiale de la santé, l’épidémie de choléra a tué 2 167 personnes depuis la fin avril et aurait infecté 841 906 personnes.

Le 26 novembre, l’agence des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a déclaré que plus de 11 millions d’enfants au Yémen avaient un besoin urgent d’aide, soulignant que toutes les 10 minutes un enfant était mort d’une maladie évitable dans ce pays.

De plus, l’ONU a qualifié le niveau actuel de la faim au Yémen de « sans précédent », soulignant que 17 millions de personnes souffrent actuellement d’insécurité alimentaire dans le pays.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Press TV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :