A la Une

Activiste: la guerre en Afghanistan «ne doit pas être gagnée, elle doit être perpétuelle»

© AP Photo/ Rahmat Gul

Jeudi, le vice-président des Etats-Unis d’Amérique Mike Pence a effectué une visite surprise en Afghanistan pour rencontrer le président afghan Ashraf Ghani, son premier voyage au pays depuis son serment de vice-président.

Pence était là pour discuter des changements à la stratégie des Etats-Unis d’Amérique en Afghanistan avec Ghani et le directeur général Abdullah Abdullah, et pour offrir ses remerciements aux troupes ‘américaines’ avant les vacances de Noël.

« Nous sommes ici pour voir ça », a déclaré Pence à Ghani. Nous croyons que nous sommes maintenant sur la voie d’une victoire durable pour la liberté et la sécurité en Afghanistan. « 

Pence a fait écho à la déclaration de victoire en s’adressant aux troupes ‘américaines’ stationnées dans le pays.

« Je crois que la victoire est plus proche que jamais », leur a dit Pence.

Mais à quoi ressemblerait exactement la victoire en Afghanistan? Selon Brian Terrell, co-coordinateur de Voices for Creative Non-Violence, ce n’est probablement pas ce que la plupart des gens imaginent.

Parlant avec Loud & Clear de Radio Sputnik, Terrell a déclaré ne pas s’attendre à la fin de la violence dans ce pays déchiré par la guerre. Ce « n’est pas une victoire qui … est inscrite au calendrier ».

«Ça va toujours être insaisissable», explique Terrell. « Cette guerre … n’est pas destinée à être résolue de quelque manière que ce soit, elle n’est pas destinée à être gagnée, elle est destinée à être perpétuelle.»

Trump a annoncé en août qu’il révisait la stratégie des Etats-Unis d’Amérique en Afghanistan, qui s’éloignait de l’idée de «construction de la nation» et visait plutôt à répondre aux menaces terroristes dans la région.

« La politique dont parle [le président des Etats-Unis d’Amérique] Donald Trump va continuer cette guerre », a prédit Terrell. Cette guerre n’a pas pour but de battre les «méchants», a-t-il dit, mais de maintenir une vache à lait pour les sociétés de défense.

« Notre présence en Afghanistan rend la situation plus dangereuse », a déclaré Terrell aux organisateurs Brian Becker et John Kiriakou. « [La guerre est] dans l’intérêt des multinationales qui profitent dans ce … [ce n’est pas dans l’intérêt] du peuple ‘américain’ ou du peuple afghan ».

Et il vaut mieux ne pas s’attendre à ce que les politiciens des Etats-Unis d’Amérique en aient marre et ramènent les troupes à la maison de sitôt, a commenté le militant de la paix de longue date.

« L’ironie est que lorsque les membres du Congrès parlent de l’autorisation d’utiliser la force militaire depuis 2001 … ils disent que nous devons changer les lois pour que ces guerres soient légales et non pour les arrêter. »

Les Etats-Unis d’Amérique ont actuellement environ 15 000 soldats ‘américains’ en Afghanistan, a rapporté Time. Un autre millier de militaires devrait rejoindre début 2018.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :