A la Une

Tentatives de déstabilisation de la Syrie après le retrait russe – ligne rouge de la Russie

© AFP 2017 Marco Longari

Moscou note des tentatives de déstabiliser la situation en Syrie après le retrait russe

1032300459

Après le retrait de la majeure partie du contingent militaire russe décrété le 11 décembre dernier, Moscou voit les tentatives de déstabiliser la situation en Syrie du côté des mécontents du fait que la Russie ait pris la tête du processus de règlement politique dans le pays.

Moscou relève des tentatives de déstabiliser la situation en Syrie après le début du processus de retrait de la majeure partie du contingent militaire russe, a déclaré à Sputnik l’envoyé spécial du Président russe pour la Syrie, Alexandre Lavrentiev.

«Bien sûr, nous constatons de telles tentatives […]. Ce n’est pas tout le monde qui apprécie le fait que la Russie ait pris la tête du processus de règlement politique, et non seulement politique, mais aussi de la lutte contre Daech et des groupements terroristes en Syrie», a indiqué Alexandre Lavrentiev.

«Nous ne pointerons pas du doigt ces pays. Les discours officiels des représentants de ces pays concernant le processus d’Astana et le prochain Congrès pour le dialogue national syrien sont éloquents», a ajouté l’envoyé spécial du Président russe pour la Syrie.

Alors que la Russie agit, selon M. Lavrentiev, «dans l’intérêt du peuple syrien».

Le 11 décembre, intervenant devant les militaires russes sur la base de Hmeimim, le Président Poutine a ordonné le retrait du contingent russe de ce pays proche-oriental, et ce, après la défaite définitive de l’organisation terroriste Daech.

Maintenant, selon Moscou, il est nécessaire d’élaborer la constitution de la Syrie le plus tôt possible et de former un gouvernement de transition. À cette fin, il est proposé de tenir le Congrès pour le dialogue national syrien, prévu à Sotchi au début de 2018, afin que les Syriens eux-mêmes puissent parvenir à un accord sur toutes ces questions.

Source : Sputnik News – France

La stabilité en Syrie est la ligne rouge de la Russie

Moscou assure préserver la stabilité en Syrie. ©Almahawer

Le président de la délégation russe lors des négociations d’Astana a déclaré que le nombre de militaires de son pays serait réduit, mais que leur ligne rouge était la préservation de la stabilité dans ce pays et la souveraineté du gouvernement central.

« Nous réduirons le nombre de nos effectifs à un nombre toujours capable de garantir la souveraineté de Damas », a ajouté Alexandre Lavrentiev, président de la délégation russe et représentant spécial du président Poutine pour la Syrie.

Alexandre Lavrentiev, représentant spécial du président Poutine pour la Syrie. ©AA

« Nous menons trois missions en Syrie. Le monde entier nous apporte son soutien pour la réalisation de nos objectifs. La première mission est de résoudre la crise syrienne via la voie politique. La deuxième est de lutter contre Daech. Et lutter contre les groupes terroristes qui mettent en péril la stabilité et la sécurité dans ce pays en est la troisième », a expliqué Lavrentiev.

Source : Press TV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :