A la Une

Le président de la Douma foudroie Facebook et Instagram qui se sont avancés pour supprimer les comptes du dirigeant tchétchène

Le Président de la Chambre basse du parlement de la Douma russe Vyacheslav Volodin/© Alexei Nikolsky / Bureau d’information et de presse présidentiel russe / TASS

Censure politique. Les comptes de Ramzan Kadyrov sur Instagram et Facebook ont été fermés pour l’accès le samedi

ISLAMABAD. La décision des médias sociaux ‘américains’ Facebook et Instagram de supprimer les comptes du dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov viole les droits de leurs lecteurs, a déclaré dimanche le président de la Douma (chambre basse) russe Vyacheslav Volodine.

Volodine a tenu une réunion bilatérale avec le Président du Parlement iranien, Ali Larijani, en marge de la première conférence internationale consacrée à la lutte contre le terrorisme et à la coopération dans la capitale pakistanaise, Islamabad.

Lors de la réunion, les deux orateurs ont discuté des deux poids deux mesures dans la politique des Etats-Unis d’Amérique. Washington, qui parle toujours de la liberté de parole, ne permet pas aux gens d’exprimer leur opinion qui est différente de celle privilégiée par les Etats-Unis d’Amérique, a noté Volodine.

« Ils ont peur d’une Conversation publique et de la Vérité. Cette décision ne peut pas être expliquée d’une autre manière … Le fait est que pour lire les blogueurs dans les réseaux sociaux, il faut être leur abonné. En supprimant un compte, ils privent les citoyens de leur droit à connaître l’opinion des blogueurs et communiquer avec eux », a-t-il déclaré.

« Pourquoi devraient-ils supprimer un compte personnel, c’est totalement flou, il est surprenant qu’Instagram et Facebook se considèrent comme des sociétés internationales, et en même temps ils ferment les comptes de Kadyrov », a-t-il déclaré. « C’est la politique de fermer la bouche », a souligné Volodine.

« De telles décisions forcent d’autres pays à prendre des mesures de tic-au-tac, compte tenu du principe de réciprocité », a-t-il noté.

Mercredi, le département du Trésor des Etats-Unis d’Amérique a ajouté cinq ressortissants russes, dont le dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov, à la liste des sanctions prévue par la loi Magnitski. Les autorités des Etats-Unis d’Amérique ont accusé M. Kadyrov de superviser « une administration impliquée dans des disparitions et des exécutions extrajudiciaires ». Maintenant, la « liste Magnitski » comprend 49 Russes.

Les comptes de Ramzan Kadyrov sur Instagram et Facebook ont été fermés à l’accès le samedi. Kadyrov est un utilisateur Instagram qui est bien connu pour télécharger des photos sur son compte et partager des nouvelles sur la république et sa famille.

Il compte plus de trois millions de followers (suiveurs) sur Instagram et plus de 757 000 sur Facebook. Le leader tchétchène posté sur Telegram la république travaillait sur un nouveau réseau social.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : TASS

Notre commentaire

Aux Etats-Unis d’Amérique les multinationales sont des instruments de politique étrangère, en particulier celles des réseaux sociaux qui mettent en œuvre la politique de censure et déploient la stratégie globale de leurs autorités politiques.

 MIRASTNEWS

1 Comment on Le président de la Douma foudroie Facebook et Instagram qui se sont avancés pour supprimer les comptes du dirigeant tchétchène

  1. A reblogué ceci sur Raimanet.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :