A la Une

Les nouvelles sanctions de l’ONU : un «acte de guerre», selon la Corée du nord

Illustration/© KCNA / Reuters

Les nouvelles sanctions de l’ONU : un «acte de guerre», selon la Corée du nord

Après l’adoption par le Conseil de sécurité de nouvelles sanctions, sur initiative américaine, Pyongyang assure que les pays ayant soutenu la résolution payeront «le prix fort» et appelle Washington à renoncer à son «rêve absurde d’hégémonie».

«Nous considérons cette « résolution de sanctions » [adoptées par le Conseil de sécurité de l’ONU le 22 décembre sur initiative américaine], montée par les Etats-Unis et leurs adeptes comme une atteinte violente à la souveraineté de notre République et un acte de guerre qui détruit la paix et la stabilité de la péninsule coréenne et de la région», a fait savoir un porte-parole du ministère des Affaires étrangères nord-coréen le 24 décembre, cité par l’agence de presse d’Etat KCNA.

Deux jours auparavant, le Conseil de sécurité de l’ONU avait, à l’unanimité, imposé de nouvelles sanctions à la République populaire démocratique de Corée (RPDC) en réponse à son dernier test de missile balistique, réalisé le 29 novembre. Pyongyang est déjà visé par de lourdes sanctions économiques mais les dernières en date frappent de plein fouet ses importations de pétrole et interdit les principales exportations restantes. Dans ce train de nouvelles mesures, le Conseil de sécurité exige par ailleurs le rapatriement de tous les Nord-coréens partis travailler à l’étranger dans les 24 derniers mois.

Les sanctions adoptées le 22 décembre sont «l’équivalent d’un blocus économique complet contre la République populaire démocratique de Corée», selon le ministère, qui a fulminé : «Les pays qui ont levé la main en faveur de cette « résolution de sanctions » seront tenus entièrement responsables de toutes les conséquences causées par cette « résolution » et nous nous assurerons qu’ils payeront à tout jamais le prix fort pour ce qu’ils ont fait.»

«Les Etats-Unis et les marionnettes qui les suivent ne doivent pas oublier le statut encore amélioré de notre Nation qui est une Nation qui peut poser une menace nucléaire réelle au territoire continental américain», a poursuivi le porte-parole, soulignant que la Corée du nord poursuivrait ses programmes militaires avec «plus de vigueur» encore pour «atteindre un équilibre des puissances avec les Etats-Unis».

«Si les Etats-Unis veulent vivre en sécurité, ils doivent abandonner leur politique hostile envers la RPDC et apprendre à coexister avec un pays qui possède des armes nucléaires», peut-on encore lire dans le communiqué, qui précise que ces armes ont une vocation défensive visant à contrer le «rêve absurde d’hégémonie sur le monde [des Etats-Unis]».

Ces déclarations surviennent au beau milieu d’une joute verbale entre Pyongyang et Washington. Tandis que les Etats-Unis rappellent qu’ils n’excluent pas l’option militaire pour neutraliser la Corée du nord, la Russie et la Chine appellent au calme, proposant une solution diplomatique basée sur le principe du «double gel».

Refusée catégoriquement par Washington, la proposition envisage la suspension simultanée des essais nucléaires de Pyongyang et des exercices militaires conjoints des Etats-Unis et de la Corée du sud dans la région.

Lire aussi : Pyongyang ouvert au dialogue avec Washington ? Moscou se dit prêt à soutenir les négociations

Source: RT France

La Corée du Nord condamne les nouvelles sanctions en tant qu’acte de guerre

Cette photo, prise le 22 décembre 2017 et publiée par l’Agence de presse centrale coréenne (KCNA) le 23 décembre 2017, montre les délégués lors de la deuxième journée de la 5ème conférence des présidents de cellule du Parti des travailleurs de Corée (WPK) à Pyongyang, en Corée du Nord. (Via AFP)

La Corée du Nord affirme que la dernière série de sanctions imposées par les Nations Unies (ONU) contre Pyongyang constitue un « acte de guerre » contre le pays.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a imposé à l’unanimité de nouvelles sanctions à la Corée du Nord vendredi sur le programme de développement des missiles et des armes nucléaires de Pyongyang. Les nouvelles sanctions limitent les exportations de carburant vers le pays et exigent le rapatriement des Nord-Coréens travaillant à bord, principalement en Chine et en Russie.

Le ministère des Affaires étrangères du Nord a déclaré dimanche dans un communiqué que les sanctions équivalaient à un blocus économique complet, menaçant que ceux qui soutenaient la mesure soient tenus « complètement responsables ».

« Les pays qui ont levé la main en faveur de cette » résolution de sanctions « seront tenus entièrement responsables de toutes les conséquences de la « résolution » et nous nous assurerons, pour « toujours et à jamais », qu’ils paient un lourd tribut pour ce qu’ils ont fait « , a-t-il dit.

La Chine, qui est le principal allié de la Corée du Nord et membre permanent du Conseil de sécurité, a voté en faveur de la résolution sur les sanctions. Pékin a toutefois appelé la Corée du Nord et les pays impliqués dans un différend avec Pyongyang sur son programme d’armement, principalement les États-Unis d’Amérique.

La Corée du Nord confirme l’indépendance nucléaire, peut maintenant cibler partout aux États-Unis d’Amérique

Les habitants de Pyongyang regardent un grand écran près de la gare montrant les nouvelles sur le lancement réussi du nouveau missile balistique intercontinental le 29 novembre 2017. (Photo par l’AFP)

La Corée du Nord a confirmé qu’elle a désormais atteint le statut d’Etat nucléaire à part entière après avoir lancé avec succès un nouveau missile balistique intercontinental (ICBM), qui, selon elle, est capable d’atteindre n’importe quel endroit aux États-Unis d’Amérique.

Pyongyang a lancé un nouveau type d’ICBM, appelé « Hwasong-15 », qui a volé dans l’espace pendant 53 minutes avant d’atterrir près du Japon aux premières heures du mercredi matin, selon un communiqué publié par le journal officiel Central News du Nord. Agence (KCNA).

Il a déclaré que le missile a atteint une altitude de 4 475 kilomètres, plus élevé que tout missile précédent tiré par Pyongyang.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a déclaré que le test était un succès, selon le communiqué.

Après avoir supervisé le lancement, Kim « a déclaré avec fierté que maintenant nous avons enfin réalisé la grande cause historique de l’achèvement de la force nucléaire de l’Etat », peut-on lire dans la déclaration.

« Le système d’armes de type ICBM Hwasong-15 est une fusée balistique intercontinentale munie d’une ogive lourde de très grande taille, capable de frapper toute la partie continentale des Etats-Unis d’Amérique », ajoute le communiqué.

(…)

Dans sa déclaration, le ministère des Affaires étrangères de la Corée du Nord a déclaré que les États-Unis d’Amérique étaient responsables des sanctions.

« Nous définissons cette » résolution de sanctions « truquée par les Etats-Unis d’Amérique et leurs partisans comme une violation grave de la souveraineté de notre République, comme un acte de guerre violant la paix et la stabilité dans la péninsule coréenne et la région. » a déclaré le ministère, se référant à la résolution des sanctions.

Pyongyang a maintes fois défendu son programme d’armement comme étant de nature défensive et dissuasif contre l’hostilité potentielle des puissances étrangères.

« Nous consoliderons davantage notre dissuasion nucléaire auto-défensive visant à éradiquer fondamentalement les menaces nucléaires américaines, le chantage et les mouvements hostiles en établissant l’équilibre pratique de la force avec les Etats-Unis d’Amérique », a indiqué le ministère.

La Corée du Nord a déclaré le 29 novembre qu’elle avait testé avec succès un nouveau missile qui mettait la partie continentale des États-Unis d’Amérique à portée de ses armes nucléaires. Ce même mois, Pyongyang a également demandé l’arrêt de ce qu’il a qualifié de sanctions « brutales », affirmant qu’un round imposé après son sixième et plus puissant essai nucléaire du 3 septembre constituait un génocide.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Press TV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :