A la Une

Les frappes aériennes saoudiennes tuent et blessent plus de 120 personnes dans le sud-ouest du Yémen + Le Monde à l’envers

Le Monde à l’envers

Des nations diaboliques entrent en guerre injustement tout le temps, tuent, massacrent massivement des civils, ravagent et détruisent les infrastructures, les habitations et les lieux de cultes, laissant le désert derrière eux. Certaines créent, soutiennent, forment, alimentent, financent et nourrissent le terrorisme international comme en Syrie, en Irak ou au Nigeria, présenté parfois comme des faux-rebelles.  Malgré tout comme une prime pour l’agresseur, ce sont les pays agressés comme la Corée du Nord qui, construisant patiemment la fortification de leur défense contre les velléités impérialistes du malin, qui avait jadis dévasté et insufflé le venin de la division dans leur société, et massacré les populations civiles, sont punis. Ceux qui déclarent et font la guerre injustement avec des motifs fallacieux et mensongers sont soutenus ouvertement ou passivement et sont encouragés d’une certaine manière à poursuivre leurs forfaits dévastateurs contre les nations et les peuples du monde les plus faibles, désarmés et sans réelle défense. Avec le temps qui s’écoule, il est facile d’oublier les vraies causes à l’origine de ces guerres, plaçant plutôt les intérêts mesquins des uns ou des autres au-dessus du bon sens. Avec les moyens médiatiques actuels, personne ne viendra avec des larmes de crocodiles dire un jour qu’il ne savait pas pour le Yémen, le drame qui s’est noué et se joue sous nos yeux.

Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Des frappes aériennes dirigées par l’Arabie saoudite ont tué ou blessé plus de 120 personnes dans un marché de la province de Taizz, dans le sud-ouest du pays, ont indiqué des responsables yéménites.

Le ministère de la Santé du Yémen a indiqué que les hôpitaux ont reçu plus de 100 victimes suite à l’attaque de mardi sur le district de Heime.

Un civil a également été tué lors d’une autre frappe aérienne saoudienne dans le district de Nihm, dans la province de Sanaa.

Le porte-parole du Yémen Ansarullah Mohammad Abdulsalam, a condamné la frappe aérienne de mardi sur le marché et a noté que de telles attaques indiquent la défaite du régime saoudien.

Il a également critiqué le battage médiatique contre le Yémen au sujet de son attaque de missiles balistiques sur Riyad la semaine dernière, alors que la communauté internationale garde le silence à propos des crimes de guerre saoudiens en cours contre le peuple yéménite.

Lors d’une autre attaque, des avions de chasse saoudiens ont pris pour cible une zone résidentielle de la province de Hudaydah et tué 14 membres de la même famille.

Les attaques surviennent un jour après que plus de 30 personnes aient été tuées dans des frappes aériennes saoudiennes qui ont touché différentes régions du pays, y compris la capitale Sanaa.

L’Arabie saoudite n’a cessé de pilonner le Yémen depuis mars 2015 pour tenter d’écraser le mouvement populaire Houthi Ansarullah et de réintégrer l’ancien président yéménite, Abd Rabbuh Mansour Hadi, un allié convaincu du régime de Riyad.

Au moins 13 600 personnes ont été tuées depuis le début de la campagne militaire de l’Arabie saoudite contre le Yémen en 2015. Une grande partie de l’infrastructure du pays, y compris les hôpitaux, les écoles et les usines, a été détruite en raison de la guerre.

Un enfant yéménite souffrant de malnutrition aiguë, décédé le 24 mars, était hospitalisé dans un hôpital de Sanaa le 22 mars 2016. (AP Photo)

Mardi, la Croix-Rouge internationale a signalé une famine massive à travers le Yémen sur sa page Twitter, avertissant que « le Yémen meurt de faim ».

     #Yemen meurt de faim.

     6 personnes sur 10 ont à peine de quoi manger. pic.twitter.com/a7fCW4xsl6

     – CICR (@ICRC) 26 décembre 2017

La guerre menée par les autorités saoudiennes a également déclenché une épidémie meurtrière de choléra et de diphtérie à travers le Yémen.

De plus, l’ONU a qualifié le niveau actuel de la faim au Yémen de « sans précédent », soulignant que 17 millions de personnes souffrent actuellement d’insécurité alimentaire dans le pays.

Il a ajouté que 6,8 millions de personnes, soit près d’une personne sur quatre, manquent de nourriture et dépendent entièrement de l’aide extérieure.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Press TV

Le comité international de la Croix-Rouge (CICR) vient d’annoncer que le Yémen entier est en train de périr de faim.

La Croix-Rouge vient en effet de s’alarmer sur la situation des citoyens yéménites témoins malheureux d’une agression lancée sur leur sol depuis plus de 1000 jours.

Le leader d’Ansarallah a confirmé il y a quelques jours lors d’un discours donné à l' »occasion du 1000ème jour de l’agression saoudienne » que cette invasion avait été faite avec le soutien des régimes américains et israélien.

Al-Houthi a rappelé que la volonté des agresseurs a été de détruire les infrastructures yéménites et d’étouffer par ce moyen les demandes légitimes du peuple.

Les attaques généralisées sur le Yémen se poursuivent et les organisations humanitaires internationales et les agences de l’ONU dénoncent  de nouveau la catastrophe humanitaire actuelle au Yémen à cause de la famine et de la propagation de maladies telles le choléra.

Et le CICR vient d’écrire aujourd’hui mardi 26 décembre 2017 dans un message Twitter:  » Le Yémen est en train de mourir de la faim. Six yéménites sur dix trouvent à peine de quoi manger. »

Source: Press TV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :