A la Une

L’US Navy supprime un tweet bizarre ‘Julian Assange’ alors que son compte refait surface

Le tweet étrange de la marine est venu après que le compte d’Assange ait refait surface après une brève absence de la plate-forme de médias sociaux. (Photo via WikiLeaks)

L’US Navy supprime un étrange tweet « Julian Assange », expliquant plus tard qu’il s’agissait d’une « frappe par inadvertance ».

La page de la marine sur Twitter a publié une explication lundi, disant que quelqu’un avait « causé » que le nom du fondateur de WikiLeaks soit tweeté.

Le tweet étrange de la marine est venu après que le compte d’Assange ait refait surface après une brève absence de la plate-forme de médias sociaux.

Ce matin, une frappe accidentelle d’un utilisateur autorisé de l’équipe Digitial Media Engagement de l’US Navy Office of Information a fait tweeter le terme tendance «Julian Assange» sur le compte Twitter officiel de la Marine (@USNavy). (1/2)

– US Navy (@USNavy) 25 décembre 2017

Il se vantait en outre d’avoir été «rapidement supprimé» sans fournir une raison solide expliquant quoi.

« Ce matin, un utilisateur autorisé de l’équipe d’engagement des médias de l’US Navy Office of Information a fait tweeter le terme tendance « Julian Assange » sur le compte Twitter officiel de la Navy », a tweeté l’US Navy. « Le tweet par inadvertance a été brièvement affiché pendant quelques secondes avant qu’il ne soit rapidement supprimé par le même utilisateur autorisé. Le tweet par inadvertance a été envoyé lors de la surveillance de routine de sujets tendance. »

Voici une capture d’écran du tweet de @USNavy Christmas supprimé à propos de @JulianAssange. Notez l’utilisation de guillemets.https://t.co/Asfw6cH6C7 pic.twitter.com/7Gg6mVOoCx

– Wikileaks (@wikileaks) 25 décembre 2017

Le mouvement a déclenché une réponse de WikiLeaks, qui a posté une capture d’écran du tweet supprimé, notant « l’utilisation de la citation ».

Le tweet étrange de la marine est venu après que le compte d’Assange ait refait surface après une brève absence de la plate-forme de médias sociaux.

Un manifestant Pro-Assange tient une pancarte lors d’une veillée commémorant du cinquième anniversaire de l’arrivée de Julian Assange à l’ambassade d’Equateur à Londres le 19 juin 2017. (Photo par l’AFP)

Assange s’est réfugié à l’ambassade de l’Équateur dans la capitale britannique de Londres en juin 2012 pour éviter l’extradition vers la Suède après que les procureurs suédois aient émis un mandat d’arrêt européen contre lui. Assange a nié les accusations de viol, et dit que les revendications font partie d’une tentative pour finalement l’extrader aux États-Unis d’Amérique, où il pourrait être accusé de la libération de 500 000 dossiers militaires secrets par WikiLeaks sur les guerres en Afghanistan et en Irak.

En février de l’année dernière, un groupe d’experts de l’ONU – le Groupe de travail sur la détention arbitraire – a décidé que le confinement d’Assange à l’ambassade «devrait prendre fin» et qu’il devrait être indemnisé pour sa «privation de liberté».

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Press TV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :