A la Une

2 autres N-réacteurs passent des criblages NRA

Yomiuri Shimbun file photo

Jiji Press

TOKYO – L’Autorité de régulation nucléaire a annoncé mercredi que les réacteurs N° 6 et N° 7 de la centrale nucléaire de Kashiwazaki-Kariwa de Tokyo Electric Power Company Holdings Inc., dans la préfecture de Niigata, ont officiellement passé les tests de reprise.

La NRA a formalisé un rapport selon lequel les réacteurs respectent les nouvelles normes de sécurité du pays introduites après l’accident nucléaire de 2011 à l’usine de Fukushima n° 1 de TEPCO dans la préfecture de Fukushima.

Ce rapport est le premier du genre publié pour un réacteur à eau bouillante, le type utilisé à l’usine de Fukushima n° 1, qui a connu une triple fusion sans précédent juste après le séisme et le tsunami de mars 2011.

C’est aussi le premier pour tout réacteur TEPCO.

Les deux sont les 13e et 14e réacteurs qui ont passé les examens NRA pour les redémarrages selon les nouvelles normes. L’usine de Kashiwazaki-Kariwa est la septième installation avec un tel réacteur.

Le consentement local est nécessaire pour que TEPCO mette en ligne les deux réacteurs de la préfecture de Niigata.

Le moment de leurs redémarrages reste toutefois incertain, car le gouverneur de Niigata Ryuichi Yoneyama prend une position prudente, affirmant qu’une enquête menée par sa préfecture sur l’accident de la centrale de Fukushima n° 1 prendra environ trois ans.

Le rapport de contrôle a noté que les réacteurs de Kashiwazaki-Kariwa pourraient être touchés par un tremblement de terre avec une accélération maximale du sol de 1 209 gal et un tsunami atteignant 8,3 mètres.

Outre les évents filtrés que les exploitants doivent maintenant installer, le rapport a également confirmé l’efficacité de l’équipement de refroidissement alternatif en circulation, proposé par TEPCO, pour abaisser la pression dans les enceintes de confinement des réacteurs en cas d’accident.

En reconnaissant l’admissibilité de TEPCO en tant qu’exploitant d’une centrale nucléaire à la suite de la catastrophe nucléaire sans précédent, la NRA a promis à l’entreprise d’accorder la plus haute priorité à la sécurité dans la conduite des activités de production d’énergie nucléaire.

Le ministre de l’Industrie Hiroshige Seko, qui supervise l’industrie de l’énergie, a soutenu les politiques énoncées par TEPCO et a déclaré qu’il superviserait correctement l’entreprise pour s’assurer qu’il suit les politiques.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : The Japan News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :