A la Une

Lavrov de Russie met en garde les Etats-Unis d’Amérique contre la rhétorique agressive de la Corée du Nord

Cette photo de dossier prise le 12 avril 2017 montre le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov (D) saluant le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson avant une réunion à Moscou. (Photo par l’AFP)

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a mis en garde les Etats-Unis d’Amérique contre sa « rhétorique agressive » envers la Corée du Nord.

Lors d’un appel téléphonique mardi avec le secrétaire d’Etat des Etats-Unis d’Amérique Rex Tillerson, M. Lavrov a souligné que les actions de Washington ont exacerbé les tensions dans la péninsule coréenne.

« L’importance d’une transition rapide du langage des sanctions aux négociations a été soulignée », a déclaré un communiqué publié par le ministère russe des Affaires étrangères.

Malgré cet avertissement, les deux hauts responsables politiques « partageaient l’opinion commune que les développements des missiles nucléaires en [Corée du Nord] violaient les exigences du Conseil de sécurité des Nations Unies », ajoute le communiqué.

La déclaration a ajouté que M. Lavrov et M. Tillerson étaient tous deux d’accord pour renforcer le dialogue sur les questions relatives à la stabilité stratégique et pour « rester en contact étroit ».

Cette annonce intervient peu après que les États-Unis d’Amérique ont sanctionné deux hauts responsables nord-coréens au sujet du programme de missiles balistiques du pays.

Les Etats-Unis d’Amérique sanctionnent deux Nord-Coréens pour un programme de missiles

Les gens regardent un journal télévisé montrant des photos du président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump (C) et du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un (D) dans une gare de Séoul le 29 novembre 2017. (Photo AFP)

Les États-Unis d’Amérique ont sanctionné deux hauts responsables nord-coréens au sujet du programme de missiles balistiques du pays.

Le ministère du Trésor a nommé mardi les officiels Kim Jong Sik et Ri Pyong Chol, ajoutant que Kim aurait été une figure clé dans les efforts de la Corée du Nord de faire passer son programme de missiles du combustible liquide au combustible solide, alors que Ri aurait été un officiel clé impliqué dans le développement du missile balistique intercontinental (ICBM) du pays.

« Le Trésor cible les dirigeants des programmes de missiles balistiques nord-coréens, dans le cadre de notre campagne de pression maximale visant à isoler la Corée du Nord et à parvenir à une péninsule coréenne complètement dénucléarisée », a déclaré le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin dans un communiqué.

« Ces actions font suite à la résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies de vendredi, qui a imposé de nouvelles sanctions fortes à la Corée du Nord, réduisant encore sa capacité à lever des fonds illicites », a ajouté M. Mnuchin.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a imposé vendredi de nouvelles sanctions à la Corée du Nord sur le programme de développement des missiles et des armes nucléaires de Pyongyang.

La Corée du Nord blâme la «fabrication» des nouvelles sanctions de l’ONU

Le Conseil de sécurité des Nations Unies se réunit pour discuter de la Corée du Nord le 22 décembre 2017 au siège de l’ONU à New York. (Photo par l’AFP)

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a critiqué la semaine dernière le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump pour sa politique expansionniste, qui, selon Trump, cherche « la subordination totale du monde ».

« Cela a complètement révélé que la « politique de l’Amérique d’abord », sur laquelle la bande de Trump s’écrie, n’est rien d’autre que la proclamation d’une agression visant à dominer le monde selon ses goûts et de son plein gré » a déclaré Kim jeudi lors de la 5ème Conférence des présidents des Cellules du Parti du Travail de Corée (PTC, WPK).

La présence militaire de Washington pendant des décennies dans et autour de la péninsule coréenne a forcé Pyongyang à développer ses missiles balistiques et ses armes nucléaires comme moyen de dissuasion contre l’agression de Washington. Cependant, les programmes d’armement internationalement condamnés de Pyongyang ont été sanctionnés par les Nations Unies.

Pyongyang a maintes fois défendu son programme d’armement comme étant de nature défensive et dissuasif contre l’hostilité potentielle des puissances étrangères.

Depuis le début de l’été, la péninsule coréenne a commencé à faire des vagues, lorsque Pyongyang a tiré deux missiles balistiques intercontinentaux (ICBM), puis effectué son sixième et plus puissant essai nucléaire. Défiant les séries de sanctions économiques des Nations Unies, le Nord a testé un nouvel ICBM, le Hwasong-15, il y a près d’un mois.

Les experts disent que la Corée du Nord a virtuellement maîtrisé la capacité d’utiliser les ICBM avec des ogives nucléaires dans des attaques potentielles qui pourraient cibler l’ensemble des Etats-Unis d’Amérique, le plus proche allié de la Corée du Sud pour contrer le Nord.

Beaucoup craignent également qu’une pression accrue sur la Corée du Nord et des menaces de guerre belliqueuses contre la nation isolée de Washington puissent finalement déclencher une confrontation nucléaire dans la région. Pyongyang a durement réagi à une récente série de sanctions adoptées vendredi sur le tir d’essai de Hwasong-15, et les a appelés un acte de guerre.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Press TV

Commentaire de Smiley

Maintenant laisse-moi voir. Quel pays a sécrété des missiles, et des scientifiques nucléaires, à partir de l’Allemagne à la fin de la deuxième guerre mondiale, afin de développer ses propres missiles nucléaires – ah oui, c’était l’Amérique. Quel pays a explosé des armes nucléaires sur le Japon, et a expérimenté avec elles dans le Pacifique, détruisant des atolls de corail – c’était l’Amérique. Quel pays a explosé des bombes nucléaires sur son propre territoire polluant l’atmosphère – l’Amérique à nouveau. Quel pays, en vertu de ses armes nucléaires, a mené de nombreuses guerres, tuant, mutilant, empoisonnant et faisant mourir des millions de personnes de la famine et de la maladie. Ce même pays préconise l’étranglement de la Corée du Nord pour suivre sa voie – Hmm! Que devons-nous en faire?

1 Trackback / Pingback

  1. La guerre des Etats-Unis d’Amérique contre la Corée du Nord aurait des «conséquences catastrophiques»: un analyste – MIRASTNEWS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :