A la Une

Plus de 600 Palestiniens arrêtés depuis que Trump a annoncé qu’Al-Qods était la capitale d’Israël

Une troupe israélienne est confrontée à un manifestant palestinien lors d’affrontements au nord de Ramallah, le 22 décembre 2017. (Photo AFP)

Plus de 600 Palestiniens ont été arrêtés par les forces du régime de Tel-Aviv depuis que Washington a décidé de reconnaître Jérusalem-Al-Qods comme la capitale israélienne.

Selon la Société palestinienne des prisonniers, 610 Palestiniens, dont 170 mineurs, 12 femmes et trois blessés, ont été arrêtés au cours des trois semaines qui ont suivi l’annonce du président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump.

Le groupe a noté que rien que mardi, au moins 24 Palestiniens ont été arrêtés lors de raids avant l’aube en Cisjordanie.

Il a ajouté que, selon les chiffres officiels des Nations Unies, entre le 5 et le 18 décembre, les forces israéliennes ont procédé à 162 opérations de recherche et d’arrestation dans les territoires palestiniens occupés.

Le régime israélien mène depuis longtemps des incursions quotidiennes à Gaza et dans les environs de la soi-disant zone tampon, qui est située à la fois sur les terres et sur les flancs de la bande de Gaza.

Le 6 décembre, Trump a annoncé sa décision de reconnaître Jérusalem Al-Qods comme la capitale d’Israël et de relocaliser l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem al-Qods.

Lire aussi:

Le 21 décembre, l’Assemblée générale des Nations Unies a massivement voté en faveur d’une résolution qui appelle les Etats-Unis d’Amérique à retirer leur reconnaissance controversée de Jérusalem al-Qods en tant que «capitale» israélienne.

L’Assemblée générale de l’ONU vote massivement pour demander l’annulation de la décision d’Al-Quds

L’Assemblée générale des Nations Unies a massivement voté en faveur d’une résolution qui appelle les États-Unis d’Amérique à retirer leur reconnaissance controversée de Jérusalem-Al-Qods en tant que «capitale» israélienne.

L’Assemblée de 193 pays a adopté la résolution jeudi par un vote décisif de 128 voix contre 9, avec 35 abstentions.

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a salué le vote comme une réponse négative « retentissante » à « l’intimidation » du président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump en référence à sa menace de représailles contre les pays qui soutiennent la mesure.

Un NON mondial retentissant à l’intimidation acharnée du régime de Trump aux #NU.

– Javad Zarif (@JZarif) 21 décembre 2017

Avant le vote à l’Assemblée générale, Trump avait prévenu que «nous surveillons», menaçant de représailles contre les pays qui soutiennent la résolution de Jérusalem Al-Qods.

Un porte-parole du président palestinien Mahmoud Abbas a également salué le développement de jeudi.

« Le vote est une victoire pour la Palestine », a déclaré Nabil Abu Rdainah, qui a ajouté: « Nous poursuivrons nos efforts aux Nations Unies et dans tous les forums internationaux pour mettre fin à cette occupation et établir notre Etat palestinien avec Jérusalem-Est comme capitale. »

« Cette décision réaffirme une fois de plus que la juste cause palestinienne bénéficie du soutien du droit international, et qu’aucune décision d’aucune partie ne peut changer la réalité », a noté le porte-parole du président palestinien.

(…)

Dans une tentative d’éviter la résolution, Trump avait averti que « nous observons », menaçant de représailles contre les pays qui soutiennent la mesure, qui auparavant fait face à un veto des Etats-Unis d’Amérique au Conseil de sécurité de l’ONU.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Press TV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :