A la Une

Tous les prisonniers politiques en République du Congo doivent être libérés

Les prisonniers politiques en République du Congo doivent être tous libérés, car sans cela, il est impossible de sortir par le haut de la crise que traverse ce pays d’Afrique centrale, depuis la période du changement de la constitution jusqu’à l’élection présidentielle de 2016. Une ébauche d’accord de paix a été conclu samedi 23 décembre à Kinkala, dans le Département du Pool par un Conseiller à la Sécurité du clan au pouvoir, François NDE et Jean-Gustave NTONDO représentant le pasteur NTUMI.

Cependant, le pasteur NTUMI a raison de revoir les termes de l’accord en y incluant certainement plusieurs autres clauses dont la libération des prisonniers politiques. Étant donné que la crise politique actuelle a été orchestrée pour la conservation du pouvoir par le Clan du président Denis Sassou NGUESSO, il est donc parfaitement justifié que tous les prisonniers politiques sortent des geôles des détenteurs du pouvoir. Sans cela, l’accord signé n’a aucune valeur légale pour le légitimer, il aurait été réalisé pour atteindre des buts obscurs, notamment le polissage de l’image du clan sur le plan international, afin d’obtenir tous les avantages qui s’y rattachent, en particulier les fonds du FMI et autres entités internationales.

Une paix imposée dans de telles conditions n’est pas claire et reste floue, surtout que le clan au pouvoir contrôle désormais l’opposition congolaise en nommant qui il choisit à sa tête, selon la presse. L’accord de Kinkala paraît être manipulé, ne prenant pas en compte la totalité des problèmes posés par la crise politique ouverte au Congo-Brazzaville. Cela pourrait supposer que le clan au pouvoir préparerait un coup fourré contre les prisonniers politiques. Les congolais doivent donc réclamer leur libération.

Guy-Romain Kinfoussia a d’ailleurs qualifié l’accord de montage mafieux destiné à mettre la poudre aux yeux du FMI. Les autres personnalités politiques les plus en vue en interne ayant été intimidés ou neutralisés par l’emploi de la force militaire et sécuritaire semblent tétanisés, pour ceux qui sont encore ‘libres’ et n’osent plus intervenir dans le débat politique pour exiger des conditions de pacification loyales, claires et globales.

Ainsi, nous demandons au président Denis Sassou NGUESSO, chef du clan au pouvoir de libérer tous les prisonniers politiques, y compris le général Jean-Marie Michel MOKOKO qui doit également retrouver tous ses droits et toute sa mobilité. Il n’est pas normal qu’après avoir dilapidé et confisqué tous les fonds de la République, y compris ceux destinés aux générations futures, que la discussion sur l’avenir du Congo soit encore sujet à des zones d’ombres conduite essentiellement par des membres du clan.

Toute paix initiée devrait offrir des gages et réunir toutes les conditions nécessaires et suffisantes permettant de redynamiser la société et de relancer les activités économiques, en utilisant toutes les compétences disponibles. Car en usant des mêmes méthodes et des mêmes hommes sans contrepouvoirs et garde-fous institutionnels réels, les mêmes causes produiront les mêmes effets. Le FMI endosserait là une fois de plus une lourde responsabilité devant l’histoire et prendrait des risques au regard de la gestion calamiteuse des affaires de la cité et des fonds publics, en confiant une fois encore des fonds importants uniquement à des personnalités publiques exposées dont on sait à l’avance qu’elles les dépenseront dans des projets claniques  en grande partie privés, antinationaux et non productifs.

Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :