A la Une

Les Etats-Unis d’Amérique ont de facto occupé une partie de la Syrie et entravent l’aide humanitaire – Moscou

Les personnes déplacées par les combats en Syrie. © Erik De Castro / Reuters

Toutes les restrictions à l’accès des convois humanitaires au camp de réfugiés de Rukban dans la région d’Al-Tanf en Syrie – qui est de facto occupée par les forces des Etats-Unis d’Amérique – doivent être levées, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères.

Moscou a fermement souligné « la nécessité de respecter la souveraineté, l’intégrité territoriale et l’indépendance de la Syrie dans la mise en œuvre des livraisons humanitaires et le respect du droit international humanitaire ».

Le camp de Rukban est situé dans la zone de 55 kilomètres autour d’Al-Tanf qui est « de facto occupée par les forces armées américaines », l’accès au district étant refusé aux autorités légales du pays, a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

« La formation des militants des groupes armés syriens illégaux se poursuit dans les bastions occupés par les Etats-Unis d’Amérique dans la région », a-t-il ajouté.

Le ministère russe de la Défense avait auparavant accusé les Etats-Unis d’Amérique d’utiliser Al-Tanf pour former des militants, y compris ceux du groupe terroriste État islamique (EI, IS, anciennement ISIS / ISIL), affirmant qu’un certain nombre d’attaques contre les troupes gouvernementales provenaient de la région. Les Américains ont également attaqué les forces syriennes et leurs alliés en dehors de la zone occupée, affirmant qu’ils représentaient une menace pour le contingent des Etats-Unis d’Amérique.

Pendant ce temps, environ 60 000 réfugiés syriens sont actuellement en mauvais état au camp de Rukban, manquant de nourriture et de matériel médical. Alors que Moscou a accueilli favorablement une livraison d’aide humanitaire ponctuelle au camp, qui est passée par la Jordanie lundi, le ministère a noté que le volume et le contenu de la cargaison livrée restent inconnus. Pendant ce temps, la « frontière » unilatéralement déclarée par les Etats-Unis d’Amérique reste « hermétiquement fermée pour les convois humanitaires de l’ONU qui tentent d’entrer dans Rukban depuis le territoire syrien », indique le communiqué.

« Nous exigeons la levée de toutes les restrictions à l’accès des convois avec de la nourriture et des médicaments, augmentant ainsi la transparence des actions humanitaires », a indiqué le ministère. Il a également souligné que l’armée des Etats-Unis d’Amérique « porte l’entière responsabilité » de la situation dans la région d’Al-Tanf sous son contrôle.

L’affirmation des Etats-Unis d’Amérique selon laquelle leurs troupes sont présentes en Syrie pour lutter contre le terrorisme est « peu convaincante et ne peut résister à aucune critique » et ne peut en aucun cas justifier l’attaque contre la souveraineté syrienne, a ajouté le ministère.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :